Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Chaîne Youtube (178)
 Myspace (194)
 Site Officiel (261)

AXENSTAR - Perpetual Twilight (2002)
Par GEGERS le 17 Février 2016          Consultée 789 fois

Pas d'intro, non pas nécessaire. Directement dans le vif du sujet. A la manière des Suédois d'AXENSTAR sur leur premier album, "Perpetual Twilight". Un titre étrange, d'ailleurs, que ce "Crépuscule Perpétuel", alors que le groupe n'en est alors qu'à ses balbutiements. Des "areuh areuh" inspirés par ce que la scène européenne compte en bons groupes de Power Mélodique, STRATOVARIUS, en tête. Formé à la fin des années 90, l'âge d'or du style, l'époque où le savoir-faire et l'énergie initiale, cette étincelle audacieuse, ont donné naissance à un paquets d'albums à la qualité depuis inégalée.

En 2002, AXENSTAR se pose ainsi (déjà) en suiveur. Mais le groupe semble alors bien décidé à rattraper son retard, puisqu'il attaque bille en tête avec un "All I Could Ever Be" sans fioritures, du bon Speed des familles, porté par un refrain imparable et une prédominance des claviers qui rappellent évidemment le groupe de Timo Tolkki, son influence majeure. Des cavalcades épiques, des soli flamboyants, et voici que le groupe propose d'entrée trois morceaux résolument inspirés et percutants. En oubliant pas de varier son propos, "King Of Tragedy" mêlant speed des familles et break mid-tempo faisant la part belle aux envolées de guitares.

Tout pourrait aller pour le mieux sur cette première réalisation des Suédois, si l'on mettait de côté le chant. Ce satané chant, juste et porteur de belles lignes mélodiques, mais désespérément monotone et mal mixé. C'est bien simple, nous avons ici l'impression que ce bon Magnus Winterwild lit une liste de contre-indications médicamenteuses au fond de sa salle de bains. Non pas que la qualité globale de l'opus s'en trouve très amoindrie, mais voici un léger handicap préjudiciable, qui sera fort heureusement corrigé sur les réalisations suivantes du groupe.

La force du groupe est de parvenir à se faire intéressant sur des titres longs et épiques, c'est ainsi que "New Revelations" et le morceau-titre "Perpetual Twilight" s'imposent naturellement comme des pièces alambiquées et délectables, dont la construction variée, qui maintient l'intérêt de l'auditeur sur toute la durée du morceau, témoigne d'un indéniable talent d'écriture.

Tout n'est pas au niveau, et certains titres plus passe-partout, à l'image de "Confess Thy Sins" ou de l'instrumental "Secrets Revealed", ne se font pas indispensables. Il y a néanmoins ici matière à satisfaction, et cet album se révèle rapidement être un terreau fertile qui permettra la création d'albums plus aboutis. Une première salve prometteuse malgré quelques erreurs de genèse.

A lire aussi en POWER METAL par GEGERS :


Marius DANIELSEN
Legend Of Valley Doom Pt. 1 (2015)
AVANTASIA, 15 ans plus tard.

(+ 2 kros-express)



BLACK MAJESTY
Stargazer (2012)
Un peu plus près des étoiles


Marquez et partagez



Par EDEN




 
   GEGERS

 
   EDEN

 
   (2 chroniques)



- Magnus Winterwild (chant)
- Thomas Eriksson (guitare)
- Peppe Johansson (guitare)
- Magnus Ek (basse)
- Pontus Jansson (batterie)


1. All I Could Ever Be
2. The Cross We Bear
3. King Of Tragedy
4. Scars
5. Enchantment
6. New Revelations
7. Secrets Revealed
8. Confess Thy Sins
9. Perpetual Twilight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod