Recherche avancée       Liste groupes



      
SLUDGE ATMO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 Grimen

GLOSON - Grimen (2017)
Par MEFISTO le 19 Avril 2017          Consultée 493 fois

La première fois que j'ai entendu le terme Sludge Atmosphérique, j'ai ri comme un fou. Pourtant, je suis le premier à monter aux créneaux pour défendre les sous-genres, qui sont, à mon humble avis, essentiels dans la nomenclature et la décortication des particularités de notre musique préférée. Mais pour une raison que je ne m'explique pas, j'ai trouvé ça complètement idiot. Peut-être est-ce parce que je n'avais pas écouté un seul groupe se rattachant sérieusement à cette étiquette… Des années plus tard, je pense bien avoir trouvé un digne représentant de ce courant.

Et non, ce n’est pas du Metal pour cœurs tendres, même si « Sludge Atmo » sonne un peu doucereux à votre oreille. GLOSON a peut-être encore le nombril vert, n’empêche qu’il a bien fait mûrir son tremplin pour ne pas se buter à un mur opaque de critiques de Doomeux les attendant, armés de leur mauvaise fois. Car oui, le Sludge flirte souvent avec le Doom et c’est le cas sur "Grimen", notamment quand la curieuse Antlers" traîne en longueur. Mais en général, les Suédois respectent leur écurie en nous gâtant d'une atmosphère bien aqueuse, boueuse et bourrée d'émotions diverses.

Chaque long riff que déploie GLOSON est une menace, un piston bien huilé qui vous pilonne les pavillons. Et on ne peut se tromper quand on tente de deviner la provenance de ces grasses vibrations bien ambiancées. Un seul pays nous vient en tête si on a un minimum de culture métallique : la Suède. Que oui, cette damnée Suède et son non-moins damné Halmstad, terreau fertile en noirceur musicale. Obscurité et grisaille il y a sur "Grimen", du début à la fin, le quintette joue les croque-morts avec plaisir et nous convient à une sépulture envahie par les vautours. Le sommet de ce cérémonial pas trop macabre, on l'atteint sur le premier single, "Cringe", dont la fine pluie, la fange et les cloches résonnent en notre âme et conscience comme un recueillement forcé. Joli travail sur les guitares pour terminer ce cortège, comme tous ceux qui marquent cet album au fer rouge.

Certes, c'est un premier album, alors les Suédois essaient d'en faire des masses, de là quelques longueurs ; des 50 minutes de "Grimen", j'en aurais coupé 10 au minimum, question que ses idées ne se perdent pas dans des intros à ne plus finir comme celle de "Imbodiment", qui heureusement se conclut de brillante manière. Si je ramène "Antlers" dans cette catégorie de passages à vide, il ne reste plus ensuite que de l'or en barres pour GLOSON, qui déploie ses meilleures trouvailles sur le duo monstrueux du début. C'est là que les riffs les plus destructeurs viennent clouer la légitimité des Suédois dans le cercueil du doute. On tient assurément entre nos oreilles un Sludge de grande qualité, serti d'une prod' au poil et d'un chanteur au timbre parfait pour la lourdeur de la musique.

Donc, à part quelques ventilations bancales et détestables, ainsi qu'une drôle d'habitude à achever ses morceaux dans d'hypnotisantes répétitions risquant d'en faire suer plusieurs, rien ne stoppera GLOSON d'entrer par la grande porte avec "Grimen", un skeud qui rend hommage à un sous-genre dont je ne donnais pas cher de la peau il y a quelques années. Force est d'admettre que je m'étais gouré, car le groove de formations telles que GLOSON est non-négligeable et nous offre une savante dose d'extrême les jours de pluie acide.

Mais attention à ne pas s'extasier trop vite, j'ai dit !

Note : 3,5/5.

Podium : (or) "Prowler", (argent) "Cringe", (bronze) "Fabulist".

Indice de violence : 1,5/5.

A lire aussi en SLUDGE par MEFISTO :


THIS GIFT IS A CURSE
I, Gvilt Bearer (2012)
Coupable de quoi ? De talent.




OBSCURE SPHINX
Epitaphs (2016)
La mort en six étapes


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Christian Larsson (guitare, chant)
- Kristoffer Bruhn (basse)
- Mikael Sällström (guitare)
- Anders (guitare)
- Samuel (batterie)


1. Prowler
2. Fabulist
3. Antlers
4. Cringe
5. Specter
6. Embodiment



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod