Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Morgana Lefay

LEFAY - The Seventh Seal (1999)
Par FREDOUILLE le 1er Décembre 2002          Consultée 2730 fois

Trois années séparent la dernière oeuvre somptueuse de MORGANA LEFAY "Maleficium" (1996) et ce "The seventh seal" classieux. Durant cette période, le groupe MORGANA LEFAY s'est scindé en deux. Une partie s'en est allé créer LEFAY et l'autre MORGANA LEFAY. Cette seconde moitié n'a gardé que le nom du groupe car la musique n'est plus tout à fait la meme. Chez LEFAY, il ne reste que Charles Rytkonnen, le chanteur au timbre si caractéristique et le guitariste Tony Eriksson principal compositeur dans l'ex-MORGANA LEFAY (vous me suivez???).

C'est donc du coté de chez LEFAY qu'il faut donc s'attarder pour retrouver la magie et les caractéristiques (guitares lourdes et pesantes, climat sombre, chant captivant) qui se dégageaient des différents albums de MORGANA LEFAY ("Knowing just as I", "The secret doctrine", "Sanctified", et "Maleficium"). D'ailleurs sur la pochette (très réussie soi-dit en passant), on peut apercevoir le symbole si caractéristique présent sur chaque album de MORGANA LEFAY, c'est à dire un sablier jaune porté ici par un ange.

Question musique, LEFAY reprend donc là ou "Maleficium" nous avait laissés. Nous sommes donc entrainés dans un heavy metal sombre, oscillant entre des titres plutot rapides ("child of time", "Shadow empire") tels que l'on pouvait en écouter sur "The secret doctrine" ou "Sanctified" (d'ailleurs "Child of time" rappelle quelque peu "Dying evolution" présent sur "The secret doctrine"), et des titres assez lents et pesants tels que les magnifiques "Harga" et son intro au violon, et "as far as I can go" ou la voix de Charles y est grandiose (Quel talent il a quand meme ce bonhomme!!!). "As far as I can go" est une magnifique power-ballade qui me donne toujours des frissons quand je l'écoute (si,si je vous assure!!!).

Mieux encore, je dirais qu'avec le temps, LEFAY s'est quelque peut bonifié de par le fait que les mélodies y soient plus prononcées et que la comparaison avec METALLICA (époque Black album) évidente sur "The secret doctrine" n'a plus lieu d'etre ici. De plus la production est puissante et claire.

La formation suèdoise (une des meilleures de Suède) nous est revenu en très grande forme et les 10 titres qui constituent ce "The seventh seal" nous démontre une très grande maturité chez ces musiciens. Vous vous régalerez en écoutant les joyaux que sont : "as far as I can go", "Child of time", "moonlit night", "end of living", ou encore "the seventh seal".
Si bien, que cet album est aussi indispensable que les précédents. A découvrir ou à redécouvrir d'urgence!!!

Grand album vraiment!!!!! et vous savez quoi???? franchement, ça le fait!!!!!

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


QUEENSRΫCHE
Condition Hüman (2015)
QUEENSRŸCHE dans toute sa splendeur !




GRAVE DIGGER
The Clans Will Rise Again (2010)
Garçon ! Un autre GRAVE DIGGER svp !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Charles Rytkönen (chant)
- Tony Eriksson (guitare)
- Peter Grehn (guitare)
- Micke Åsentorp (basse)
- Robin Engström (batterie)


1. End Of Living
2. The Seventh Seal
3. I Am
4. The Boon He Gives
5. Moonlit Night
6. Child Of Time
7. Hårga
8. So Strange
9. As Far As I Can Go
10. Shadow Empire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod