Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Anthrax, Tribe After Tribe, Fates Warning

ARMORED SAINT - Win Hands Down (2015)
Par MULKONTHEBEACH le 6 Juillet 2015          Consultée 5571 fois

Après avoir joué malgré lui le yoyo pendant des années au sein d'ANTHRAX, John Bush a complètement changé de vie, et on ne peut décemment pas lui en vouloir. Le chanteur s'occupe désormais en faisant des voix off pour des publicités aux USA, et travaille également avec sa femme au sein d'une agence de casting. ARMORED SAINT, son groupe de cœur, et celui avec lequel tout a commencé est donc devenu une récréation pour ses membres, un hobby ponctuel qui refleurit tous les 5 ans...

L'amitié, c'est de pouvoir se retrouver après plusieurs années en reprenant nos rapports là où on les avait laissés finalement, et ce, quelles que soient nos vies aujourd'hui. Une chose rare et précieuse. Joey Vera et John Bush le savent et réactivent ARMORED SAINT, sans contraintes contractuelles ni plans sur la comète. Sachant pertinemment que le groupe ne vendra jamais plus de disques comme à la belle époque, ils composent et enregistrent à leur guise, quand leurs emplois du temps respectifs le permettent. Cinq ans se sont écoulés donc depuis la sortie de l'excellent "La Raza" en 2010, et ce nouvel album ravira sans aucun doute les cages à miel de nombreux métalleux avides de Heavy Métal à l'ancienne, et enregistré en analogique une fois de plus s'il vous plaît !

"Win Hands Down", le title-track de cette nouvelle cuvée 2015 est une petite tuerie épique, remplie de riffs ravageurs et d'envolées lyriques comme à l'accoutumée avec ARMORED SAINT, si ce n'est qu'un break atmosphérique surprenant mais pas incongru pour autant se pose là pour annoncer un solo incendiaire. S'en suivent des harmonies à deux guitares du plus bel effet qui donnent à ce morceau une envergure « costaude », du vrai feu de Dieu !
Ce groupe a le don de nous botter les fesses comme jamais, avec beaucoup de conviction. Un exemple d'intégrité dont beaucoup devraient s'inspirer...

La différence entre cet album et ses prédécesseurs, même si ceux-ci sont tous d'excellente facture réside dans le fait que les gars semblent avoir pris plus de temps pour l'écrire, ou bien qu'ils ont décuplé leur force de composition, pour un rendu plus complet et farouchement addictif. Aucune faiblesse ne se fait ressentir à son écoute. "That Was Then, Way Gack When" nous prend ainsi à la gorge en nous obligeant à répéter dans nos petites têtes d'oiseaux ce martèlement rythmique et cette rage vocale dont seul John Bush a le secret. Certains ne supporteront jamais sa voix qui ne donne jamais dans les aigus et les suraigus, mais l'homme a du coffre et de l'envie à foison, et est surtout un homme de cœur, honnête qui se donne à fond dans chaque projet qu'il entreprend.
Nom de nom, tous les titres de cet album sont emprunts de sueur et de détermination, et le plaisir est immense de retrouver ces sensations sur un album en 2015. Le son est bon, bien produit par Vera et Jay Ruston, et Metal Blade semble défendre ses poulains, d'un certain âge maintenant.

Attention, "Win Hands Down" est certes très orienté Heavy Metal pur jus, mais est également d'une variété à toute épreuve, proposant des titres plus calmes, à l'instar de "Muscle Memory", qui vient crescendo nous envahir de son refrain mélodique, mais à l'interprétation en retenue, tout à fait bienvenue. Les frères Sandoval (Phil à la guitare et Gonzo à la batterie) s'amusent comme des petits fous et sont de redoutables musiciens. Mais les cinq membres sont à part égale dans la réussite de cet album magistral, savamment écrit et interprété. Le travail des guitares est tout bonnement ahurissant, et la basse de Joey solide et bien calée sur le jeu puissant de Gonzo.
"Dive" nous donne effectivement l'envie de plonger dans leur univers parsemé de perles comme celle-ci, d'une sagesse relative dans la forme, mais particulièrement émotionnelle...

ARMORED SAINT est de retour, et nous pique à vif avec son Heavy racé, une vraie décharge d'adrénaline qui éclate au visage de l'auditeur, qui s'en trouve stupéfait et qui ne peut qu'applaudir face à une telle réussite. Une fois n'est pas coutume, le meilleur titre se trouve à la fin de la face B (heu c'est quoi la face B ?), un titre vindicatif, plein de feeling et de soli à nous casser la mâchoire.
ANTHRAX doit se tordre la tête et le nœud pour avoir perdu un chanteur et un frontman de cette trempe, ainsi qu'un compagnon de route ancré dans le présent, et non dans le passé, comme ce pauvre Belladonna qui donne envie de pleurer sur scène... Alors ruez-vous sur ce nouvel album d'ARMORED SAINT, parfait de bout en bout. Neuf titres pour un peu plus de 50 minutes de plaisir pur jus pressé en Californie du sud !

A lire aussi en HEAVY METAL par MULKONTHEBEACH :


ARMORED SAINT
Punching The Sky (2020)
John Bush président




Dee SNIDER
Never Let The Bastards Wear You Down (2000)
Du Heavy Metal burné comme un slip de hardeur


Marquez et partagez









 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Gonzo Sandoval (batterie)
- Phil Sandoval (guitare)
- John Bush (chant)
- Joey Vera (basse)
- Jeff Duncan (guitare)


1. Win Hands Down
2. Mess
3. Exercise In Debauchery
4. Muscle Memory
5. That Was Then, Way Back When
6. With A Full Head Of Steam
7. In An Instant
8. Dive
9. Up Yours



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod