Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Anthrax, Tribe After Tribe, Fates Warning

ARMORED SAINT - Punching The Sky (2020)
Par MULKONTHEBEACH le 15 Mars 2021          Consultée 1465 fois

ARMORED SAINT est de retour en 2020 avec un nouvel album, soit cinq ans après le très bon "Win Hands Down". De là à dire qu'il y a désormais une certaine régularité dans ses sorties, il n'y a qu'un pas que l'on peut franchir ! Ses membres savent pertinemment qu'ils ne révolutionneront plus le Metal, mais ils ont en eux cette dévotion envers les fans, cette générosité et ce professionnalisme qui force le respect, sans oublier leur talent de musiciens.

Mais concentrons-nous sur ce nouvel album du combo, "Punching The Sky". Après une brève introduction, "End Of The Attention Span" déboule, un titre efficace, très mélodique, bien écrit, avec des breaks sympas, pas révolutionnaire comme dit plus haut, mais la hargne du chanteur maintient un certain niveau tout de même. Ce qu'on remarque en premier lieu est cette production généreuse, actuelle, sans toutefois ce mur du son inaudible que nous entendons malheureusement sur trop de galettes à l'ère du tout numérique ! Il y a du relief et tous les instruments sont clairement identifiés.

Joey Vera, le bassiste fondateur et compositeur a la peau dure, et a regardé de sa fenêtre les changements de style du Metal, sans jamais se renier, comme si ça lui glissait sur la peau. Un poulain de longue date de l'écurie Metal Blade, figure emblématique de l'émergence du Thrash et du Heavy à l'aube des 80s. Autant dire un vieux briscard qui ne se laisse pas influencer par quoi que ce soit, ce qui est louable en soi, mais qui peut aussi le limiter à proposer une musique sans réelle évolution notable. Mais ce n'est pas sans compter sur le talent de John Bush, cet extraordinaire chanteur au timbre si particulier...

Bush donc, qui fut le successeur de Belladonna au sein d'ANTHRAX pendant de nombreuses années, a su redonner au groupe ses lettres de noblesse avec des albums aventureux, et des prestations scéniques toujours de haut niveau. Un chanteur concerné et concernant, qui se livre à 100% à chaque instant, bravo l'Artiste ! Et en cette année 2020 bien morose, il sait nous redonner le moral avec sa voix caractéristique, et ses envolées lyriques, un champion le John ! Il est d'ailleurs bluffant sur "Bubble", où sa patte est bien présente. Ce titre, véritable single en puissance paraît tout droit sorti du "We've Come For You All" d'ANTHRAX, "catchy" au possible dans le sens positif du terme, tellement fédérateur, où le chanteur s'égosille comme jamais !

"Do Wrong To None", aux accents Thrash et sa construction labyrinthique est absolument grandiose en termes de composition, il faut d'ailleurs rendre hommage aux musiciens qui ne sont pas des poussins du mois d'août, où leur talent et leur expérience se conjuguent avec talent ! Les frères Gonzo et Phil Sandoval notamment, respectivement batteur et guitariste, abattent ici un travail dantesque de maîtrise et de feeling, "à l'ancienne".

Petit aparté, sans bien sûr que ce ne soit péjoratif pour les membres d'ARMORED SAINT, on aurait sans doute préféré dans notre for intérieur que Bush rejoigne à nouveau les rangs d'ANTHRAX, car l'alchimie du chanteur avec le groupe new-yorkais était fantastique, ne serait-ce qu'en termes de compositions, mais on ne va pas refaire l'Histoire, elle est ce qu'elle est, avec ce qu'elle comporte de dissensions, de divergences, de choix de carrière qui ne se sont pas toujours avérés judicieux...
Alors on pourrait se faire l'avocat du diable un instant en disant que le style ARMORED SAINT se renouvelle peu, mais c'est très légèrement vérifiable sur cet album conquérant, où "Lone Wolf" nous prend à la gorge avec son pont presque atmosphérique et ses soli à foison qui se télescopent pour notre plus grand plaisir. Les poils se dressent, un peu à la manière d'un "Safe Home", encore issu de "WCFYA". Il est clair qu'ARMORED SAINT a placé la barre très haut cette fois, plus que d'habitude. Bref, magnifique de bout en bout.

En cette période compliquée pour tout le monde, qui va durer encore, entendre et écouter un album de cet acabit fait un bien fou pour les fans du genre... Du Heavy vaillant et courageux qui mérite qu'on y prête une oreille attentive, juste pour se dire que les petits plaisirs sont les plus importants, synonymes de bien-être intérieur...

A lire aussi en HEAVY METAL par MULKONTHEBEACH :


STRYPER
Soldiers Under Command (1985)
Quand Jésus est une rock star, moi je prends !!!

(+ 1 kro-express)



Randy Piper's ANIMAL
Virus (2008)
Le WASP des grands jours... Hourra!!!


Marquez et partagez




 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Gonzo Sandoval (batterie)
- Phil Sandoval (guitare)
- John Bush (chant)
- Joey Vera (basse)
- Jeff Duncan (guitare)


1. Standing On The Shoulders Of Giants
2. End Of The Attention Span
3. Bubble
4. My Jurisdiction
5. Do Wrong To None
6. Lone Wolf
7. Missile To Gun
8. Fly In The Ointment
9. Bark, No Bite
10. Unfair
11. Never You Fret



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod