Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vanishing Point, Seventh Wonder
- Membre : Cain's Offering, Elias Viljanen , The Dark Element
- Style + Membre : Sonata Arctica, Requiem
 

 Site Officiel (745)
 Myspace (265)
 Chaîne Youtube (311)

SILENT VOICES - Reveal The Change (2013)
Par JEFF KANJI le 25 Juillet 2014          Consultée 1452 fois

Comme quoi, même dans un pays comme la Finlande, qui regorge de musiciens tous plus talentueux les uns les autres, il est difficile de survivre au départ de son chanteur. Quand, à l’issue de "Building Up the Apathy", Michael Henneken décide de quitter le navire, SILENT VOICES se retrouve sans frontman… Et la disette va durer longtemps, puisque si les premières prises de son de ce qui allait devenir "Reveal The Change" datent de 2008, la formation Metal Prog finlandaise n’allait trouver son bonheur qu’en 2013 avec Teemu Koskela, ce qui explique d’emblée la particularité de ce nouvel opus puisqu’il a été réalisé avec la collaboration de vocalistes venus de l’extérieur.

Cela dit le groupe n’a pas choisi n’importe qui comme le line-up vous permet de le constater, Henrik Klingenberg faisant participer son partenaire de SONATA ARCTICA pour un "Faith In Me" assez dans le ton de ce qu’a pu proposer le fleuron du Speed finlandais sur "Unia". Si on peut trouver la démarche du groupe un peu curieuse, il faut se rappeler que SILENT VOICES a débuté comme formation instrumentale, ayant attendu 1999 pour se doter d’un vocaliste. D’ailleurs, le groupe a pour l’occasion retapé un embryon de morceau datant des sessions de l’album précédent avec "Black Water" qui démontre que le groupe est tout à fait capable de raconter des histoires sans employer la voix humaine.

La situation a ceci d’étrange que Teemu Koskela avait déjà été recruté au moment où l’album était déjà bien avancé. Ayant fait ses preuves en live aux côtés de ses camarades de jeu, il lui a été proposé d’enregistrer le dernier titre composé pour l’album qui est devenu l’ouverture de ce dernier, idéal pour présenter le nouveau chanteur aux amateurs du combo. Michael Henneken, avant de partir, avait déjà écrit la plupart des paroles de ce qui allait devenir "Reveal The Change", plusieurs titres, comme "The Fear Of Emptiness" ou "Black Water" datent en effet des sessions de "Building Up The Apathy". Le nouveau vocaliste assure, dans un registre plus modéré que son prédécesseur et moins porté sur les aigus également. D’emblée cette nouvelle couleur vocale ancre SILENT VOICES dans le Prog encore plus que sur l’honorable "Building Up The Apathy" où la voix de Michael Henneken donnait une couleur plus Speed/Power à l’ensemble.

En revanche ce qui n’a pas changé, c’est cette continuité d’écriture, la formation sonnant plus progressive que jamais. Et la qualité du songwriting est constante, je dirai même en légère progression, de nombreux passages instrumentaux ayant été élagués pour revenir vers des durées de morceaux autour des six minutes, si l’on excepte l’homérique "The Fear Of Emptiness" avec ses neuf minutes au compteur ou encore le final "Through My Prison Walls" qui laisse douze minutes à Mike DiMeo pour s’exprimer. Sans doute que le caractère plus engagé du chant donne davantage de relief à ce "Reveal The Change", c’est assez flagrant sur "Reign Of Terror", qui permet de ressortir de l’écoute bien moins épuisé que par un "Blood Of Eden" ou encore les interminables soli de clavier de "The Realm Of Flames" par exemple.

Quel rôle jouent les vocalistes invités ? Et bien, disposant tous d’une patte bien distincte, ils insufflent un feeling différent particulièrement adapté aux morceaux. Je pense notamment au cas Mike Vescera, qui sur "Reign Of Terror" se rapproche assez de Michael Henneken. Ce mimétisme permet par ailleurs de constater les progrès d'écriture de ce nouvel album. Bien évidemment Tony Kakko et Mats Levén, avec leurs timbres très personnels, façonnent à leur manière. J’ai déjà parlé du vocaliste de SONATA ARCTICA. Cependant le Suédois, assez friand de ce genre de featuring (il a notamment officié chez THERION, ADAGIO, et réalisé toute la trame vocale du premier AMASEFFER) tire davantage son épingle du jeu. En effet, on remarque assez vite que sa personnalité ne prend pas le pas sur l’identité du groupe. Là où Tony Kakko incorpore son chant en couches avec plus ou moins de bonheur (pour le coup "The Faith In Me" ne sonne ni vraiment comme du SONATA ARCTICA ni vraiment comme du SILENT VOICES), Mats Levén insuffle de la force aux textes pour s’immerger au mieux dans les ambiances tissées par le groupe et ce même quand on n’arrive pas forcément à rentrer dans certains pans de l’histoire (cf le final un peu bancal de la pièce d’ouverture). C’est sans doute celui qui s’en sort le mieux et c’est également le seul à avoir collaboré sur plus d’un titre de l’opus. Il fait vraiment corps avec la musique toute en nuances de "No Turning Back", assez DREAM THEATER-ienne avec son alliage de riffing méticuleux et de claviers organiques (Henrik Klingenberg raffole de l’orgue Hammond et ça s’entend), presque plus que Teemu Koskela c’est dire… On tient par ailleurs ici la pépite de "Reveal The Change".

En vérité "Reveal The Change" est un album de Metal Progressif tout à fait digeste qui aura peut-être la chance d’attirer à lui de nouvelles oreilles, au vu des nombreux hôtes de marque qui font leur apparition ici. Dans une scène finlandaise davantage confinée au Speed Mélodique, SILENT VOICES fait figure d’original, délivrant peut-être son opus le plus abouti d’un point de vue musical, même s’il lui faudra encore amener son art à un niveau supérieur pour entrer au panthéon du Prog.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


James LABRIE
Impermanent Resonance (2013)
James, je ne te déteste plus




RED CIRCUIT
Homeland (2009)
Pas de cap du deuxième album


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Henrik Klingenberg (claviers)
- Timo Kauppinen (guitare)
- Jukka-pekka Koivisto (batterie)
- Pasi Kauppinen (basse)
- Teemu Koskela (chant)
- Mats Levén (chant sur 2, 6)
- Michael Vescera (chant sur 3)
- Tony Kakko (chant sur 4)
- Mike Dimeo (chant sur 7)


1. The Fear Of Emptiness
2. No Turning Back
3. Reign Of Terror
4. The Faith In Me
5. Black Water
6. Burning Shine
7. Through My Prison Walls



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod