Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Pyramaze
 

 Site Officiel (799)

ANUBIS GATE - Horizons (2014)
Par MEFISTO le 21 Avril 2014          Consultée 3561 fois

La ligne la plus représentative que j'ai lue sur le web au sujet d'ANUBIS GATE est qu'il est le groupe de Prog le plus « criminellement » sous-estimé de l'univers métallique. Je suis d'accord à 100%. Essayons de renverser la vapeur avec cette sortie, que je considère majeure et non moyennement d'importance...

Revoilà donc nos Danois préférés, après trois ans et demi qui m'ont paru aussi longs qu'une éternité, surtout avec le superbe album éponyme qu'ils nous ont offert en septembre 2011. Seul un E.P. constitué du premier morceau de ce "Horizons", "Destined To Remember", et des covers "Sheep" (PINK FLOYD) et "Broken Wings" (Mr MISTER), a contenté l'automne dernier les supporteurs piaffant d'impatience. L'attente en aura valu la peine, car "Horizons" est aussi étincelant que son prédécesseur, de qui on exigeait un rejeton aux qualités semblables.

Il est rare que j'écrive un tel truc, mais en écoutant attentivement le travail d'ANUBIS GATE, j'en suis venu à la conclusion que les Danois jouent un Metal pour adultes. C'est peut-être con de le dire, mais c'est en l'essayant qu'on comprend. AG est un des groupes les plus aboutis, les mieux structurés et inspirés, les plus matures, que je me farcis sur une base régulière. Et ce n'est pas tant en raison de leur style progressif, c'est leur aura, c'est un tout : c'est dans leurs ambiances, leurs thèmes, leur maîtrise quasi parfaite autant en compos qu'en studio (merci encore Kim Olesen et Jacob Hansen). Et c'est peut-être en raison de leurs influences, qui vont du Prog des 70's au Rock des 80's, jumelés à un son métallique du tonnerre, que le résultat est si mûr... Et cela même si le groupe a engagé un nouveau guitariste en Michael Bodin. L'estampe AG n'a pas pâli d'une demi-teinte, au contraire.

La maturité d'ANUBIS GATE se traduit aussi par deux choses bien évidentes. Le groupe n'hésite pas à parsemer ses morceaux de passages à l'eau de rose, que ce soit au synthé ou à la guitare avec des soli sortis tout droit des 80's. Vous retrouverez de ces petits joyaux un peu partout sur la galette pour équilibrer les parties plus musclées qu'on aime tant et qui sont encore nombreuses et très accrocheuses. Secundo, la voix claire de Henrik Fevres opère encore des miracles et nous entraîne littéralement vers de chatoyants horizons. Son timbre unique se colle à merveille à la musique des Danois et berce l'auditeur... sans l'endormir.

Comme plusieurs formations Prog, ANUBIS GATE sait passionner l'auditeur à l'aide de différentes approches, de trucs de magie. Comme sur leur "éponyme", dont "Horizons" est une suite logique, ça se vérifie de maintes façons. Le groupe annonce parfois ses cartes rapidement. Le trio efficace de départ composé de "Destined To Remember", de la fiévreuse "Never Like This (A Dream)" et son riff ANUBISien traditionnel, ainsi que de la fédératrice "Hear My Call" et son puissant refrain, confirme que le quatuor a ce qu'il faut pour chasser la migraine. On a aussi la lourde et nerveuse "Revolution Come Undone", probablement le plus gros headbang du skeud, et la très pétillante pièce-titre. Impossible de se tromper avec tout ça.

AG tarde aussi souvent à jeter sa flush royale devant nos yeux médusés. En témoigne la superbe "Airways" et son intro à la sèche, qui nous mène vers une des plus grandes réussites du disque. Ce refrain, ce refrain ! Le "World In A Dome" de "Horizons" ! "Breach Of Faith" permet au groupe de ralentir le rythme un brin en milieu de parcours grâce à un mid-tempo d'arrangements classiques pour le groupe, alors que "Mindlessness" nous montre qu'ANUBIS GATE est capable d'enchaîner départ canon et développement ultra prog'. Le summum du ANUBIS qui prend son temps est évidemment le morceau-fleuve "A Dream Within A Dream", s'étalant sur 14 minutes. Le groupe s'y fait vraiment plaisir et n'hésite pas à utiliser ses armes de prédilection, soient les atmosphères prégnantes nées d'une union nickel entre les guitares, le synthé et la voix cristalline d'Henrik. Des montagnes russes qui ne cessent de raviver la flamme jusqu'à la clôture à la sèche, "Erasure". Un adieu, un au revoir, un à la prochaine surtout.

"Horizons", je l'espère, permettra à ANUBIS GATE d'enfin ne plus être « criminellement méconnu ». Fans de Prog, jetez-vous sur ce disque et propagez la bonne nouvelle comme une traînée de poudre, comme le Diable le ferait.

Et planez, putain de merde, planez sans compter les heures, car s'il y a une compagnie en qui vous pouvez avoir confiance pour ne pas s'écraser, c'est bien Air ANUBIS... Haha !

Note : 4,5/5.

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


VOYAGER
V (2014)
Un pas en arrière, mais tout de même très fort !




BORKNAGAR
Winter Thrice (2016)
Le all-star band récidive !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Michael Bodin (guitare)
- Kim Olesen (guitare)
- Morten Gade Sørensen (batterie)
- Henrik Fevres (chant)


1. Destined To Remember
2. Never Like This (a Dream)
3. Hear My Call
4. Airways
5. Revolution Come Undone
6. Breach Of Faith
7. Mindlessness
8. Horizons
9. A Dream Within A Dream
10. Erasure



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod