Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNERAL DOOM  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ataraxie

EVOKEN - Atra Mors (2012)
Par ENENRA le 16 Mars 2013          Consultée 2697 fois

S'il ne devait rester qu'un seigneur despotique dans les grands maîtres des cimetières, ce serait, sans plus de vains débats, EVOKEN. Monstre géant et terrifiant qui fit maintes fois trembler nos murs et nos âmes, troublant notre psyché plus que les autres. Bipôle absolu, doux, amer, aigre, repoussant mais à la fois si inexplicablement fascinant, EVOKEN est le sujet de bien des passions ; passions de cimetières, là où la poussière colle et les regards sont lourds de sens. Mais passion quand même.

Par-delà une recette alambiquée qui nous donne l'impression d'espérer constamment et consciemment l'impossible, la musique d'EVOKEN a toujours été dirigée vers un seul but, une seule cause : être sinistre. C'est cette effroyable obscurité qui s'abat sur vous, mollement mais sûrement, se déroulant petit à petit jusqu'à vous asphyxier. Plus aucun doute sur ce point n'est permis : sinistre, EVOKEN l'a toujours été et l'est encore. Par le passé tirant un voile gris sur votre espoir et avançant d'une démarche Death boiteuse, rugissant, pilonnant parfois, mais écrasant tout le temps son auditoire ; sur ce retour des géants, que l'on n'oublie au fond jamais, leur présence planant au dessus de nos têtes telle la silhouette encapuchonnée d' "Antithesis of Light", la donne change un peu.

Sortant la tête de la boue dans laquelle il nageait mollement, de l'obscurité où il criait sans vraiment croire que cela lui servirait à quoi que ce soit, EVOKEN s'avance petit à petit vers la lumière pastel des jours futurs, se traînant, se languissant et créant sa propre lumière au bout du tunnel à grands coups de nappes sonores passées à la moulinette flanger. Délaissant la quasi totalité de son approche Death Doom clopinante, la formation se tourne ici vers le Funeral qui constituait déjà sa recette, développant majestueusement ses mélopées, avec cette ivresse de l'espoir caché quelque part, on ne sait exactement où mais au fond on se dit qu'un jour on trouvera bien... L'identité des Américains ne s'est cela dit pas évanouie, EVOKEN reste fidèle à lui-même et ses petites mélodies, qui n'apaisent jamais totalement, crispent et te foutent un goût d'acier dans la bouche ("Descent Into Chaotic Dream").

Jusque là le groupe prenait un malin plaisir à ne jamais vraiment laisser de répit à l'auditeur, "Atra Mors" redistribue les cartes et vous permet de prendre une bouffée d'air frais. En effet, EVOKEN n'hésite pas ici à relâcher la tension, décochant des soli beaux à en pleurer, agenouillé, les bras tendus vers le ciel. Le combo fait également appel à Brian Sanders pour venir titiller la corde sensible avec son violoncelle et remplir ainsi un peu plus le bouillon émotionnel. Le tout étant fourni dans un assemblage irréprochable, une production lisible du premier coup d'œil et baignant dans une réverbération de bon aloi où viennent se greffer par moments des chœurs lointains, réminiscents des fées protectrices d'un SKEPTICISM ("An Extrinsic Divide").

"Atra Mors", tout en ayant le culot d'être la centième sortie de l'excellent label Profound Lore, s'offre le luxe d'être l'album le plus accessible d'EVOKEN sans vendre son âme aux démons mélodiques en plastique. Un condensé de Funeral Doom avec tout ce qu'il faut de clarté et de sincérité pour remporter l'adhésion de la majorité. De la cendre que l'on avale sans broncher, et même avec plaisir.


A merciless chill within these incessant winds

A lire aussi en DOOM METAL par ENENRA :


JEX THOTH
Blood Moon Rise (2013)
Enchanteur




RAS ALGETHI
Oneiricon - The White Hypnotic (1995)
Stormcrowfleet version light et lumineuse


Marquez et partagez




 
   ENENRA

 
  N/A



- John Paradiso (chant, guitare)
- Chris Molinari (guitare)
- Vince Verkay (batterie)
- Don Zaros (clavier)
- David Wagner (basse)


1. Atra Mors
2. Descent Into Chaotic Dream
3. A Tenebrous Vision
4. Grim Eloquence
5. An Extrinsic Divide
6. Requies Aeterna
7. The Unechoing Dread
8. Into Aphotic Devastation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod