Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
35 commentaires notés  
[?]



Emperor
Anthems To The Welkin At Dusk
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

le 07 Février 2019 par EROS


Que dire sur cet album qui n'a pas été déjà dit, bon et bien comme tout le monde, je ne serais pas original. Ce disque est merveilleux, merveilleux dans sa noirceur, dans sa violence, mais aussi dans sa complexité et sa virtuosité.
Nous sommes face à un monument. J'ai définitivement tu mes critiques sur le Black après avoir su apprécier cette merveille.
Je n'ai qu'une chose de nouvelle à dire : amis metalleux, soyez patients, le temps viendra, où cette merveille vous parlera, et vous ne voudrez jamais plus revenir en arrière.
Un monument se dresse face à vous. Faites vous petit avant d'essayer d'y entrer.
"O Nightspirit
I am one with thee
I am the eternal power
I am... The Emperor!"

le 18 Juillet 2018 par DARKPOET


EMPEROR ! LE Mozart du Black en quelque sorte. Tout est excellent sur cet opus.
Très au-dessus du lot ; cette musique a pu être incomprise et méprisée au profit de lignes plus directes et primaires (DARKTHRONE, MAYHEM, IMMORTAL, etc).
C'est marrant, j'ai toujours appréhendé cet album, en particulier, comme une œuvre de musique classique, concrète, voire progressive. ENSLAVED, aussi, s'est pas mal émancipé dans ce domaine. Peut-être le dernier album que j'écouterai avec OPETH et ENSLAVED. En tout cas pas le "revival" Punk de DARKTHRONE…

le 09 Mars 2018 par DUFF


Merci Fransoua pour ta chro, jusqu'à maintenant je croyais être le seul à avoir un petit problème avec ce disque, j'ai toujours trouvé la production "bordélique", j'ai du mal à discerner les différents instruments par moments. Dommage les compos sont vraiment extraordinaires.

le 09 Mars 2018 par BORAHKRETH


Mon cher Père Fransoua ; mettre 4/5 à cet album à cause d'un son de double pédale, et mettre 5/5 au dernier ARCHSPIRE, c'est le genre de choses qui font qu'on va au goulag !

Plus sérieusement, gros 5/5 et je ne vois pas comment il peut en être autrement. Un de mes premiers disques de Black, et un de mes favoris. Je n'ai jamais réussi à accrocher au premier, ni à trouver autre chose qu'un intérêt poli dans les suivants (sans trouver ça inintéressant, ça ne m'a jamais fait bander). Mais alors celui-là, c'est absolument parfait du début à la fin.

Et je n'ai aucun problème avec la batterie, étonnamment. Après, je ne saurais pas dire quelle version j'ai (c'est un CD et je ne sais plus lequel, ça fait belle lurette que je l'ai mis en numérique sur le PC), et comme cela dépend pas mal du matériel d'écoute (type de casques/enceintes, type de source sonore, type d'amplification), je ne me prononcerai pas là-dessus.

Donc une seule chose à dire : pour ceux qui ne l'ont pas écouté, ça n'a pas vieilli d'un poil, et ça encule toujours autant. Et je suis toujours aussi triste de n'avoir pas pu voir cet album joué en concert pour la reformation.

le 30 Octobre 2016 par CLANSMAN57


Plus complexe et encore plus travaillé sur le plan symphonique.
Plus noir également.

Cependant, c'est pas noir à 100%, l’œuvre offre pas mal de contrastes.
Les breaks symphoniques, superbes, répondent lumineusement aux parties plus foncièrement extrêmes.
La voix claire d'Ihsahn conforte cette idée de lumière.

La longue introduction fait la nique à plein d'autres intros bâclées et la conclusion fait de même avec sa tristesse lugubre.

Entre les deux extrémités, c'est que du bonheur une nouvelle fois !
Les claviers polaires que l'on entendait beaucoup sur le grand frère sont moins utilisés, mais pas totalement absents, comme si la glace souhaitait s'étaler, tant bien que mal, sur cet univers réduit en cendres.

L'autre grand chef d’œuvre d'EMPEROR.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod