Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
35 commentaires notés  
[?]



Emperor
Anthems To The Welkin At Dusk
Page   1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

le 12 Septembre 2011 par ARNTOR1989


"Anthems To The Welkin At Dusk" est d'après moi le meilleur album de Black Metal au monde. Il représente la quintessence d'un style musical qu'est le Black Metal symphonique.

Cette oeuvre dégage une puissance phénoménale, une énergie impériale absolument bluffante et unique en son genre. "Anthem To the Welkin At Dusk" se vit comme une guerre spirituelle, violente et en même temps très belle.

Musicalement, c'est extrêmement dense et incroyablement fluide. L'alchimie entre les guitares, la batterie, les touches symphoniques et le chant de Ihsahn forme "un mur sonore", tellement compact qu'on pourrait s'endormir hypnotisé. La production et la qualité sonore y est aussi pour quelques chose, elle est tout simplement grandiose, vraiment extraordinaire, chapeau bas !

On retrouve dans "Anthems To The Welkins At Dusk" une ambiance guerrière mystique, trés violente, malsaine et mélancolique. Les touches symphoniques ajoutent à l'ensemble une essence divine qui nous élève vers les cieux (en enfer ?). Les riffs de guitares sont véloces, agressifs et efficaces et que dire de cette batterie surpuissante qui déménage tout tel un cyclone, un vrai déluge de blast beats ! En ce qui concerne le chant, Ihsahn est exemplaire, sa voix aigue, perçante et criarde et parfaitement adapté à ce style musical.

"Anthems To The Welkins At Dusk" fait partie de ces créations extrêmistes qui font ressurgir en nous des émotions perdues ou enfouies, qu’elles soient agréables ou pas. Une expérience intéressante donc …

Il est conseillé d’écouter cet album dans le calme (si je puis dire …) avec un casque pour capter toutes les subtilités et la complexité d’un tel disque (pour les premières écoutes) et ne vous étonnez pas si quelques gouttes de sueur perlent sur votre front ou qu’une fatigue psychologique s’installe en vous surtout si vous n’êtes pas un adepte de musique extrême mais je doute que si c’est le cas vous ne lisiez ces lignes.

Je crois que j’ai dit ce que j’avais à dire, "Anthems To The Welkin At Dusk" est une référence que tout fan de musiques extrêmes se doit de posséder.

le 24 Juillet 2011 par FRANSOUA


Je sais, je sais.
"Anthems To The Welkin At Dusk" est censé être encore mieux que "In The Nightside Eclipse".
Je ne m'y ferais jamais.
Pourtant...
Les compos sont excellentes, encore plus techniques et alambiquées tout en distillant beaucoup d'émotions (extrêmes). Certes, certes. Moi je trouve qu'on plane déjà moins avec ces chansons trop touffues. Après ce sera bien pire, le groupe se noiera dans la technique (de précision) et oubliera la sensibilité et le rêve.
L'intro "Al Svartr" est magnifique, une ode aux firmament au crépuscule toute en finesse dont la montée grandiloquente nous amènera aux portes de "Ye Entrancemperium" qui se déchainera sur nos tympans. Puis c'est une enfilade de morceaux mythiques aux nombreux ressorts, "Thus Spake The Nightspirit", le single "The Loss And Curse Of Reverence" (et son clip vintage), le sublime "With Strenght I Burn" et son hymne chanté à la voix claire, etc. Et on peut ajouter à cela un statut "culte" de successeur tant attendu à "In The Nightside Eclipse"...
Quelque chose cloche dans ce tableau idyllique. La production : c'est un peu le capharnaüm et on en ressort lessivé, et puis surtout la batterie est très très mal sonorisée. La double grosse caisse est beaucoup trop mise en avant (où est la caisse claire !?) et cela en rajoute encore au déferlement chaotique. Dommage, il s'agit tout de même de Trym Torson, fraichement débarqué de chez ENSLAVED.
Prêtez un peu l'oreille aux morceaux de l'album jouer en concert sur le "Live Inferno" : ils sont parfaits, la batterie sonne comme il faut et on s'y retrouve dans maelström de technique.
Voilà comment un album d'anthologie passe derrière son prédécesseur. La batterie de Faust était géniale (son jeu et son son). Voilà !

le 19 Janvier 2011 par JUDIEK


Une des plus grosses claques de ma vie, 5 étoiles évidemment. Tout y est sur cet album. Tout ce qu'on peut espérer en se mettant un disque de Black Metal. Une telle beauté venant d'une telle violence relève du génie. Beaucoup plus d'émotions véhiculées dans celui ci que sur "In The Nightside Eclipse". Par contre contrairement à la chronique je l'ai trouvé plus dur à aborder que son prédécesseur, car plus dense et complexe. Mais lorsqu'on a enfin réussi à apprivoiser l'objet, c'est du bonheur, c'est d'une rare beauté. On peut se perdre avec ce cd, l'écouter en tant que tel sans rien faire d'autre. Et contrairement à certaine chroniques que j'ai pu lire, "Ensorcelled By Khaos" est ma préférée de l'album, elle est merveilleuse !

le 02 Février 2010 par SKYMNING


Ca y est ! J'y suis enfin. Je ne sais pas pourquoi mais l'écoute de cet album m'a souvent parue trop rude. Au début, je dois dire que je ne l'aimais pas tellement, lui préférant son prédécesseur, "In The Nightside Eclipse". Mais après avoir lu de nombreuses chroniques toutes dithyrambiques, je me suis dis que si je m'arrêtais là, je passerais sans doute à côté d'un album magnifique. Alors, bien décidé à comprendre le chef-d'oeuvre, je me mis à le passer en boucle, en étant concentré, en "musique de fond", sur mon mp3, allongé dans mon lit ou dans le tram de la connaissance.

Et voilà, j'ai finalement pu décerner les qualités indéniables de ce deuxième full length d'EMPEROR. Il peut se vanter de m'avoir donné du fil à retordre. Un peu comme "Purity" de HATE FOREST. J'ai dû reproduire le même processus. Et Dieu sait que je prends mon pied maintenant en les écoutant, ces deux-là ! Et aucun des titres n'est à jeter. Quel miracle ! Même l'introduction composée par le défunt Euronymous se veut de qualité. Peut être pas compliquée et lourde de travail de composition. Mais légère et enivrante. Elle sent bon les crépuscules embaumés de notre cher Rimbaud et nous amène tel le bateau ivre du même guignol dans les profondeurs et les tréfonds de l'expérience humaine.

Un album magique.

le 29 Novembre 2009 par ENYKA


Je me suis pris une énorme claque en écoutant l'apocalyptique "In The Nightside Eclipse" et je croyais détenir dans mes petites mains l'ultime cd trVe Black ivol toussa toussa.
Mais !
Je croyais ça et je me suis trompée. J'ai acheté "Anthems...", l'ai écouté et l'évidence même : EMPEROR a encore fait mieux que "In The Nightside Eclipse". "Anthems..." est une merveille, un vrai joyau de noirceur vous emportant tantôt dans les sombres forêts norvégiennes, tantôt sur les champs de batailles où le sang se mêle à l'acier des armures, tout cela avec des chœurs vikings épiques. Enfin, c'est l'impression que j'ai eu.
Du premier jusqu'au dernier titre, rien n'est à jeter. Je dirai quand même avoir un coup de cœur pour "With Strength I Burn", en particulier le passage depuis 4:00 où Ihsahn prend une voix Viking tout simplement divine. J'hallucine toujours en entendant ce passage.

L'album d'EMPEROR avec "In The Nightside Eclipse". What else ?













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod