Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
29 commentaires notés  
[?]



Dream Theater
Systematic Chaos
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

le 22 Mars 2017 par DARKPOET


Avec le temps, mon préféré.
Varié, moins estampillé Thrash que "Train Of Thought" façon METALLICA, cet album reste très agréable et créatif.
J'aime beaucoup, vraiment. Il permet d'oublier l'Opera Rock "The Astonishing"
fait pour les "Ricains" par des "Ricains" (à la rigueur pour les Japonais).

le 06 Septembre 2016 par BAPTISTE89


Après un "Octavarium" plutôt accessible, le groupe change totalement de cap avec "Systematic Chaos", un album très froid, aussi bien au niveau de l'ambiance que des textes. Cette caractéristique le rapproche d'"Awake", mon album fétiche de DREAM THEATER, raison pour laquelle je place ce CD dans mon top 5 du groupe (avec "Awake", "Images & Words", "SFAM" et "6DOIT").

"In The Presence Of Enemies" est un titre de 25 minutes, découpé en deux parties parce que le groupe a jugé qu'il était parfait de commencer et terminer l'album avec cette longue pièce. La première partie commence par une longue section instrumentale dont le brusque changement de rythme, cette nette accélération où les musiciens font preuve d'une maîtrise incroyable, me surprend toujours, surtout qu'ils reviennent rapidement sur un tempi beaucoup plus lent. Un superbe morceau qui augure du bon pour la suite.

Le single par excellence, qui répond au nom de "Forsaken", fait rapidement son entrée, et il s'agit d'un titre plutôt réussi, qui est tout de même assez froid. Ce qui est assez compréhensible car le titre évoque un homme qui est attaqué par un vampire. Du sang froid.

Deux titres plutôt dans la veine de "Train Of Thought" font ensuite leur apparition. John Petrucci est à l'honneur ici, il sort de gros riffs qui font mouche. Ce sont deux titres agressifs, aussi bien au niveau du jeu de Petrucci que du chant de James Labrie, assez rentre-dedans. Mike Portnoy s'illustre particulièrement sur "Constant Motion" et Jordan Rudess sur "The Dark Eternal Night".

"Repentance" est la suite de la série des AA de Mike Portnoy. Un titre très posé et sombre ; c'est un exercice difficile de composer une longue chanson qui reste très calme (en dehors d'un petit décollement sur la fin) sans générer d'ennui, et DREAM THEATER l'a réussi. C'est notamment grâce à John Petrucci et Jordan Rudess, qui arrive à créer une superbe ambiance. Portnoy a invité quelques uns de ses amis, comme Corey Taylor, David Ellefson ou encore Joe Satriani, qui prononcent quelques pardons et regrets.

"Systematic Chaos" est un album qui parfois rappelle "Train Of Thought" mais également "Octavarium", comme l'atteste "Prophets Of War", le titre le plus accessible de l'album avec "Forsaken". DREAM THEATER s'inspire une nouvelle fois de MUSE, et c'est très réussi, notamment grâce aux choeurs chanté par des fans et un superbe refrain.

"The Ministry Of Lost Souls" constitue le moment émotion de l'album. C'est un long titre de 15 minutes qui s'ouvre sur une partie symphonique qui laisse place à une superbe rythmique de John Petrucci. James Labrie est parfait ici, ainsi que les musiciens, notamment lors de la longue partie instrumentale. C'est une chanson émouvante car elle évoque une femme qui souhaite se suicider suite à une histoire d'amour particulièrement difficile. L'homme avec lequel elle a vécu cette histoire tente de la raisonner en lui disant qu'il l'aime au point qu'il ferait n'importe quoi pour elle, en vain. Il décide alors de respecter sa décision, il pense que la mort lui apportera le réconfort qu'il n'a pas réussi à lui apporter.

Et, alors qu'on quitte ce ministère des âmes perdues où l'espoir n'a pas sa place et où les âmes errent en peine, on se retrouve dans la peau d'un homme qui conclut un accord avec le Maître des Ténèbres, lui permettant d'obtenir un pouvoir surpuissant. Néanmoins, cet homme se rend compte qu'il est prisonnier de ce maître, et il décide de ne plus se battre pour lui. Un titre absolument excellent, un de mes préférés du groupe. Une chanson très maîtrisée, qui commence très calmement et très froidement et qui monte lentement en intensité jusqu'à atteindre un climax avec cette partie instrumentale qui associe les deux parties de ce titre, bien qu'elles soient légèrement différentes. James Labrie excelle ici, son chant est particulièrement agressif, ce qui ajoute en froideur.

"Systematic Chaos" est donc un excellent album, et il s'agit du dernier sommet qualitatif atteint par le groupe à ce jour.

le 07 Novembre 2013 par JUDAS


...
Second commentaire de ma part sur cet album.
Le premier reflète le sentiment de l'époque (sans déconner ?) qui a depuis évolué. J'ai réussi à entrer dedans et à l'écouter "correctement". Cet album est bien moins mauvais à mes yeux aujourd'hui que lors de sa sortie. Je n'étais encore qu'un nouveau fan du groupe, n'attendant qu'un "TOT" bis. Chose qui n'arrivera jamais, car le groupe évolue à chaque disque.
Pourquoi un revirement ? J'ai écouté et appris depuis. Mon horizon musical a évolué, légèrement certes, mais suffisamment pour "aimer" cet album. Ce n'est clairement pas mon préféré du groupe, mais il est néanmoins bien classé.
Ne nous perdons pas dans des explications inintéressantes tout autant que chiantes. Si ? Ok.
"Repentance" par exemple. Impossible de l'écouter sans me baver dessus à l'époque. Aujourd'hui je prends grand plaisir à l'écouter. Je l'ai "comprise" grâce à "The Shattered Fortress" sur l'album suivant. L'ensemble des compos a repris du poil de la bête à mes yeux. Toutes? non pas.
Certains morceaux ont et auront toujours un effet laxatif sur moi.
"Forsaken", "Prophets Of war" et "Ministry Machin", chiantes au possible et symptomatiques du déclin lent mais certain du groupe.

3/5 aujourd'hui pour remplacer le 1,5/5 de 2009. Pas mal non ?

le 11 Septembre 2011 par OUTCRY13


A la croisée des chemins entre "Octavarium" et "Train Of Thought" je dirais. "Forsaken", morceau spécial fans de WITHIN TEMPTATION, NIGHTWISH, EPICA, et compagnie, très commercial (ça n'engage que moi mais je suis assez dur) ! The "Dark Eternal Night", morceau qui plaira aux amateurs de Metal technique comme MESHUGGAH très défouloir ! Enfin album plutôt pas mal malgré des moments répétitifs ("The Ministry Of Lost Souls" basé presque sur une seule mélodie ). "Repeantance" rappelle OPETH. "In Presence Of Enemies" est sans aucun doute le meilleur morceau de l'album. Un album bien en dessous de ce à quoi DREAM THEATER sait quoi faire. 3,5/5.

le 18 Février 2010 par LUDOVICO


Généralement, les albums de DREAM THEATER s’apprécient sur la durée. Le plaisir est rarement immédiat sauf pour "Systematic Chaos" que je considère comme leur meilleur disque à ce jour. Je l’ai adopté dès la première écoute en me connectant dessus sans aucune difficulté. Les membres de DREAM THEATER sont au pinacle de leur talent tant en ce qui concerne la structure et les arrangements que sur le plan technique.

A l’exception de "The Ministry Of Lost Souls" que j’ai trouvé trop long et un peu soporifique par moment, tous les autres titres sont des bombes absolues contenant des riffs de tueur comme sur "Forsaken", "Constant Motion", "The Dark Eternal Night", et "Prophets Of War".

Sur certains passages on peut remarquer que DREAM THEATER emprunte pas mal à TOOL comme sur le début de la deuxième partie du premier titre, ainsi que sur l’ouverture de "Repentance" ou certaines lignes de chant de "Constant Motion". Sur ce titre figure un solo dont le son est identique à celui de SATRIANI qui est invité sur l’album en faisant une apparition vocale sur "Repentance". C’est à croire que c’est lui qui exécute ce solo mais il n’y a aucune précision dans le livret concernant ce fait.

La décennie 2000 aura vu ce groupe noircir considérablement les ambiances de ses albums et depuis "Train Of Thought", a fortement accentué le côté Heavy de sa musique, ce qui, personnellement, me convient à merveille.

Rare sont les albums Metal de plus de 70 minutes à être exemplaire. Celui-ci l’est largement et bien au-delà.

A écouter sans réserve.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod