Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (5 / 9)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Infernoise
- Membre : Pantera, Philip H. Anselmo & The Illegals, Arson Anthem, Necrophagia, Kingdom Of Sorrow, Viking Crown, Corrosion Of Conformity, Rex Brown
- Style + Membre : Crowbar

DOWN - Nola (1995)
Par MULKONTHEBEACH le 17 Décembre 2018          Consultée 460 fois

Alors en proie à de sérieux problèmes relationnels avec les frères Abbott, en partie causés par ses addictions, Phil Anselmo prend des vacances de PANTERA, et s’en va former DOWN, avec ses potes de Louisiane, dont il est originaire. Le musculeux chanteur énervé qui faisait des pompes dans les backstages à quelque peu changé, il est à présent un peu abîmé par ses excès, grassouillet et crasseux…

Toutefois, le lascar est bien entouré par l’excellent Pepper Keenan et le bûcheron Kirk Windstein aux guitares, le lubrique Jimmy Bower à la batterie, et Todd Strange à la basse.
Cette fine équipe ( !) va nous concocter sur cet album, non pas la quintessence du Stoner, la place est déjà prise, mais à une déferlante de riffs en béton armé, et surtout d’une voix, celle de Phil, enragée, passionnée, qui fait toute la différence. L’homme est une bête sauvage, et même s’il joue parfois de son attribut vocal pour en faire des tonnes, le résultat est là. "Lifer" est là pour nous conforter dans cette réflexion, fichtrement bien ficelé de bout en bout. Il va sans dire que l’homme-orchestre est Keenan, avec son jeu polyvalent et groovy, aussi bien à l’aise en rythmique qu’en solo. L’influence de COC n’est pas loin, même s’il n’en est pas le premier héritier, mais son plus fervent représentant, à n’en point douter.

On sent clairement que cette « récréation », qui se révèlera par la suite ne pas en être une est une vraie cure de jouvence pour Anselmo et ses amis, tellement cet album transpire la passion et l’authenticité. Plus organique que PANTERA, moins prévisible dans un sens, et plus contrarié dans l’autre, le, la fan comprendra. "Pillars Of Eternity" et sa trame répétitive s’avère pour autant savoureuse, d’autant quand les lignes mélodiques du guitariste et chanteur de CORROSION OF CONFORMITY font leur apparition, du grand art !

L’influence du sud est ainsi présente, apaisée ou presque sur le crépusculaire "Stone The Crow", parfait de maîtrise et d’inspiration, tout en nuances.
Du grand Phil, mais qui n’en serait jamais venu à bout sans la force motrice de ses comparses.
Un 5/5 parce que tout est là, et qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Un classique !

A lire aussi en STONER :


JOHN GARCIA
The Coyote Who Spoke In Tongues (2017)
Coyote polyglotte cherche oreilles attentives




SHEAVY
The Electric Sleep (1998)
Stoner


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   FENRYL
   MULKONTHEBEACH

 
   (3 chroniques)



- Philip Anselmo (chant)
- Jim Bower (batterie)
- Rex Brown (basse)
- Pepper Keenan (guitare)
- Kirk Windstein (guitare)


1. Temptation's Wings
2. Lifer
3. Pillar Of Eternity
4. Rehab
5. Hail The Leaf
6. Underneath Everything
7. Eyes Of The South
8. Jail
9. Losing All
10. Stone The Crows
11. Pray For The Locust
12. Swan Song
13. Bury Me In Smoke



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod