Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Metallica, Anthrax, Terrifier
- Membre : Exhorder, Vicious Rumors
 

 Myspace (741)

HEATHEN - Victims Of Deception (1991)
Par FENRYL le 15 Mai 2012          Consultée 948 fois

Ce n'est que récemment que je me suis enfin décidé à donner réellement sa chance à HEATHEN. Cela fait de nombreuses années que ce "Victims Of Deception" prenait la poussière, passant après d'autres galettes.

J'en avais presque oublié la raison pour laquelle j'avais investi dans cet opus. Maintenant, je m'en souviens : j'attendais de retrouver ANTHRAX depuis des années et pendant le silence radio de l'un de mes combos fétiches, j'avais trouvé comme équivalent parfois cité les Américains d'HEATHEN.
Et ce n'est pas "Hypnotized" qui viendra me contredire : ce premier "tube" de la galette est pêchu, direct, franc et le chant de Dave White n'est pas sans rappeler un certain Joey Belladonna.
Mais c'est bien le duo de gratteux qui sonne franchement comme au bon vieux temps du Thrash made in Bay Area. Les soli sont franchement réussis, techniquement très intéressants (la maitrise est franchement de rigueur ici), la preuve en est faite à l'aide d'un instru très soigné ("Guitarmony").

Mais le plus surprenant ici c'est bien l'homogénéité des productions. Ce "Victims of Deception" porte très mal son nom ! On va de surprises en surprises, de réussites en excellents moments.
Des intros METALLICAiennes par ci ("Opiate Of The Masses", "Mercy Is No Vertue", "Timeless Cell Of Prohecy"), des ballades/mid tempo heavyiennes maquillées non pas comme des putes mais bien comme des escort girls, si si il y a une différence ("Heathen's Song" et son final épique, heabanguant à souhait ou "Prisoners Of Fate")! On a le droit à une speederie ("Kill The King").

Fan de METALLICA et d'ANTHRAX ? Amoureux du son du Thrash américain du Big Four ? Back to the 80's avec cet opus des années 90 qui ne pourra que vous faire du bien et vous combler. Sans doute un groupe de seconde division, mais dans le trio de tête.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


TRIVIUM
The Sin And The Sentence (2017)
Quel travail, quelle maîtrise ! Donc puissance !




SUICIDAL TENDENCIES
Prime Cuts (1997)
Still Cyco after all these years… Un art de vivre


Marquez et partagez




 
   STEF

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Dave White (chant)
- Lee Altus (guitare)
- Doug Piercy (guitare)
- Marc Biedermann (basse)
- Darren Minter (batterie)


1. Hypnotized
2. Opiate Of The Masses
3. Heathen's Song
4. Kill The King
5. Fear Of The Unknown
6. Prisoners Of Fate
7. Morbid Curiosity
8. Guitarmony
9. Mercy Is No Virtue
10. Timeless Cell Of Prophecy



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod