Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 Nordjevel

NORDJEVEL - Nordjevel (2016)
Par MEFISTO le 10 Octobre 2016          Consultée 1522 fois

Facile de deviner de quoi il en retourne avec une telle pochette, n'est-ce pas ?

Vous ne vous trompez pas, on nage en plein fjord, on marche en pleine noirceur avec de la neige aux genoux et notre courage est testé à chaque gifle du vent nordique sur ce premier skeud du trio NORDJEVEL. Non, je ne vous ferai pas le plaisir de vous énumérer vos combos préférés tombant sous la houlette de ce sous-genre du Black Mélodique made in Scandinavia.

La seule chose que vous désirez savoir, et donc que vous avez besoin de connaître, est si NORDJEVEL s'inspire bien de ses aînés ou ne fait-il que les singer.

Ce n'est certainement pas avec "The Shadows Of Morbid Hunger" ou "Sing For Devastation" que vous obtiendrez une réponse, bien que ces deux morceaux lancent avec panache cette tempête initiale des Norvégiens. De jeunes musiciens pour la plupart qui fraient avec des vétérans de leur pays (Nagash – THE KOVENANT, DIMMU – s'égosille sur deux titres) et qui s'amusent aussi avec des classiques (ici, "Reign In Blood").

Non, car ces deux premiers titres ne font que chatouiller vos tympans, surtout si vous êtes des initiés du Black frigorifique et épique. NORDJEVEL vous semblera alors un élève doué, sans plus, les mélodies et riffs malsains se dégustant facilement, grâce à une production pas trop propre ni trop sale. L'héritage, quoi…

Déboule alors Nagash pour la première fois sur "Djevelen I Nord", pièce qui hausse le ton d'un cran. NORDJEVEL accélère aussi le rythme et nous envoie du matériel beaucoup plus combatif que les deux interchangeables du début. C'est là que le champagne est véritablement ouvert et qu'on saisit la puissance de ce groupe, qui, sur les six pièces suivantes, nous plombe d'éléments uniques et foutrement intéressants. Que ce soit une ligne atmosphérique, une mélodie-harpon ou un riff dévastateur, NORDJEVEL se lâche et dévoile son jeu pour transformer ce premier album en une grande réussite.

On traverse tour à tour les étendues désertiques du Grand Nord avec la hache au poing et les confins du désespoir, mais on voit du pays en se les gelant avec le muscle constamment sollicité. Le riff invitant de "The Funeral Smell", la mélodie malsaine de "Denne Tidløse Krigsdom", la fougue de la nerveuse "Blood Horns" (un classique du genre en devenir), la facture épique à la IMMORTAL de "Det Ror Og Ror", la trame inspirante de "Når Noen Andre Dør...", ainsi que toutes les superbes trouvailles fédératrices de la longue clôture "Norges Sorte Himmel" sont autant de qualités qui vous feront apprécier ce détour par les glaciers. Plus on se farcit ces courtes fresques et plus on a envie de les admirer… et d'y plonger.

Une de mes plus belles découvertes dans ce style enneigé et guerrier des dernières années. NORDJEVEL jouit d'un talent certain pour renouveler une offre musicale depuis longtemps éprouvée. Espérons que, comme KJELD, il saura capituler sur un premier effort très convaincant.

Podium : (or) "Blood Horns", (argent) "Norges Sorte Himmel", (bronze) "Djevelen I Nord".

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par MEFISTO :


WORMWOOD
Ghostlands - Wounds From A Bleeding Earth (2017)
Futur son emblématique du Nord...




SUIDAKRA
Eternal Defiance (2013)
De vieux loups qui mordent encore !


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Nord (basse, guitare)
- F.widigs (batterie)
- Doedsadmiral (chant)


1. The Shadows Of Morbid Hunger
2. Sing For Devastation
3. Djevelen I Nord [feat. Nagash]
4. The Funeral Smell
5. Denne Tidløse Krigsdom
6. Blood Horns
7. Det Ror Og Ror
8. Når Noen Andre Dør...
9. Norges Sorte Himmel [feat. Archaon & Nagash]
10. Raining Blood [vinyl Bonus]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod