Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK MELODIQUE  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


UNLIGHT - Antihelion (2016)
Par MEFISTO le 8 Janvier 2017          Consultée 920 fois

Vous savez que nous recevons en interne des dizaines de demandes de chroniques par année. Généralement, les labels indépendants, ou les artistes eux-mêmes, nous contactent pour que nous les aidions à démarrer la carrière du groupe. Il arrive parfois que nous fassions de belles découvertes parmi ces nouveaux bestiaux enragés, qui s'occupent de leurs affaires en effectuant cette promo. Ce qui est rare par contre, c'est de recevoir une demande de chronique de la part d'un vieux groupe. Ainsi, il y a environ deux mois, l'Allemand blackeux UNLIGHT, fondé en 1997, nous invitait à jeter une oreille sur son… septième skeud !

UNLIGHT ? Vous connaissiez ? Pas moi. Pourtant, le quatuor officie dans un style que j'affectionne particulièrement : le Black Mélo. Comparé aux Belges d'ENTHRONED, UNLIGHT me fait penser à un savant mélange de SETHERIAL, THULCANDRA, DARK FORTRESS et MARDUK. Ajoutez à cela une pincée de WATAIN et de DARK FUNERAL, peut-être, et vous avez un festin dantesque pour les conduits. Fans de Black Mélo antéchrist et atmosphérique, vous allez passer un excellent moment.

Bon, je vous entends sortir le grand cliché du Black Mélo made in Sweden en écoutant l'intro. Mais ne vous en faites pas, UNLIGHT s'éloigne des légendes rapidos avec la très bonne "Create And Annihilate" et l'accrocheuse pièce-titre avec sa trame angoissante classique, qui dressent la table avec classe, mélodicité et brutalité. Oui, on est mûr pour une énième virée dans les donjons du Diable.

Quand la très MARDUKienne "The Bone Trumpet" a terminé de vomir sa violence, on sait que "Antihelion" sera un bon album. Les Allemands ont un réel talent de composition et leur expérience transparaît dans chaque décision sur ce septième album chanceux. Que ce soit la tracklist superbement balancée, les solos aux bons endroits, les mélodies solidement implantées et sublimées par une production au poil, UNLIGHT est en plein contrôle de son serpent empoisonneur.

La suite de l'album varie les tempos et les ambiances, nous fait nager entre thématiques macabres ou guerrières, voire épiques (mes favorites "Apollyon Nadir", "Nordic Tunes Of Fenrir"), en ne négligeant jamais les ambiances cauchemardesques traditionnelles pour que sa musique soit plus qu’une succession de riffs et mélodies. Il y a là un enrobage malsain au minimum qui accrochera le fanatique de Black Atmo et qui propulsera l’initié du Black Mélo dans la ouate, repu. Je suis des deux écoles, alors je peux vous assurer que vous ne vous ennuierez pas sur "Antihelion".

Si je n'étais pas aussi empêtré dans les albums de grande qualité, j'aurais peut-être suggéré cet UNLIGHT en Sélection nimienne, mais je dois aujourd'hui me contenter de vous suggérer plus que fortement ce chapelet de Metal extrême mélodique à squelettes. Bonne descente dans les sables bitumineux de l'Enfer, vous avez un guide expérimenté qui saura déjouer les pièges et vous mener à bon port en santé. Car son but n'est pas de vous annihiler avec ses compos du tonnerre, mais bien de vous rendre accroc, dépendant à sa came habilement coupée.

Un album très bien réussi, dont l'artwork colle parfaitement au contenu et nous offre notre forte ration de délassement amplement méritée. Allez, amusez-vous, pauvres fous !

Podium : (or) "Apollyon Nadir", (argent) "Antihelion", (bronze) "Nordic Tunes Of Fenrir".

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par MEFISTO :


ODIOUS
Skin Age (2015)
Ultra dépaysant !




SAILLE
Eldritch (2014)
Solide et fier comme ce château


Marquez et partagez







 
   MEFISTO

 
  N/A



- Blaspherion' (guitare, chant)
- 'lord Grond' (batterie)
- 'raptus' (guitare, chant)
- 'nefastus' (basse)


1. Ekpyrosis
2. Create And Annihilate
3. Antihelion
4. The Bone Trumpet
5. Leveller Of Kingdoms
6. Apollyon Nadir
7. Flight Of The Sinistral Witch
8. Der Aether Schwerer Erde
9. To Sear The Heavens
10. Nordic Tunes Of Fenrir
11. First Son Of Flame



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod