Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE / MELODEATH  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Trivium, In Flames, Silent Civilian
 

 Myspace Officiel Du Groupe (438)
 Page Facebook Du Groupe (386)

The SONS OF TALION - And The Sky Opened (2008)
Par JEFF KANJI le 14 Avril 2012          Consultée 2834 fois

La scène Française est, quoi qu’on en dise, extrêmement vivace, particulièrement depuis la fin des années quatre-vingt dix. Notre principal problème, on le sait, est l’écrasant poids de la sacro-sainte variété Française qui a toujours constitué un creuset pour l’expression de la langue de Molière et a ainsi été érigée du en institution concentrant la plupart des aides à la culture. Ainsi la France n’est pas très rock. La France n’est pas très Métal. En réalité, bien que cette affirmation soit erronée, nous sommes souvent moins bons que nos collègues étrangers et nous ne sommes supportés que par de minuscules structures sans budget, majoritairement associatives et travaillant passionnément pour la beauté du geste. Ce qui rend notre scène à la fois authentique mais empreinte d’un amateurisme chronique. C’est pour toutes ces raisons qu’un jeune espoir de la scène, THE SONS OF TALION, n’a jamais obtenu un succès à la hauteur des ses énormes capacités, malgré un ou deux samplers de la presse spécialisée qui ont su relayer l’info et mettre un coup de projecteur sur lui. Le groupe s’est ainsi séparé dans l’indifférence générale, les membres préférant redonner un sens plus pragmatique à leurs existences. Quel gâchis !

Quel gâchis ne peut-on s’empêcher de penser quand on insère le premier opus (1) de la formation Bourguignonne dans le lecteur. Dés l’introduction, classique dans la forme, on a vraiment la sensation que les SONS OF TALION maîtrisent leur sujet. Et là BIM ! "The Outsider" débarque d’emblée sans prévenir. La mise en son est excellente, loin d’une démo (même de bonne qualité), et la jeune troupe (dix-sept ans en moyenne, excusez du peu) manifeste immédiatement l’envie d’en découdre. Le batteur, au jeu très influencé Metalcore, insuffle dynamisme et impulsion en alternant blasts, double pédale bulldozer et cavalcades Thrash/Speed typiques, le tout ponctué de fills supersoniques. "The Outsider" c’est la quintessence même de la musique des SONS OF TALION et de leur habileté à varier les ambiances. Les deux guitaristes abattent un boulot colossal, entre riffs démonte-nuque et harmonies en tremolo, tierces maidenisantes, passages plus groove ou mid-tempo en son clair ou carrément acoustiques (le passage central du morceau m’évoque à certains égards le début du solo de "Powerslave"). J’adore notamment l’introduction d "Octopus" rappelant l’esprit de "Blackened" des Four Horsemen. Le chant growlé, bien qu’assez classique (dans un registre entre ARCH ENEMY et IN FLAMES) est impeccable. Et même si l’on échappe pas à quelques clichés du style, comme le cri d’introduction de "The Outsider", Olivier est assez aventureux pour s’attaquer au chant clair ("I Reached The Sun" dans un esprit très BULLET FOR MY VALENTINE) et au chant scandé, limite rappé ("And The Sky Opened", "Not Before Dawn") et même pour pousser son growl sur les terres plus black de "Find Your Constant". Il prend même des intonations rappelant Mikael Stanne (DARK TRANQUILLITY) sur "Not Before Dawn".

Le groupe dispose d’une maturité et d’une intelligence rare dans son style, qualités qui lui permet de faire cohabiter, au sein d’une même compo, des influences typiques Metalcore/Deathcore (AUGUST BURNS RED, THE BLACK DAHLIA MURDER, BULLET FOR MY VALENTINE, 36 CRAZYFISTS), à des artefacts plus évocateurs du Melodeath (IN FLAMES, DARK TRANQUILLITY), du Thrash (TESTAMENT, KREATOR) mais aussi du heavy plus classique (IRON MAIDEN, HELLOWEEN), parfois speed ("Octopus") assez évidentes dans le jeu de batterie et les soli de guitare, parfois assez techniques et très mélodiques, de Benjamin B. Au fur à mesure de l’album, des touches de clavier viennent éthérer l’ambiance de certains passages ("And The Sky Opened") ou les rendre plus épiques (le refrain de "Disillusion"). L’atmosphère se veut ainsi plus lumineuse.
THE SONS OF TALION a une intelligence de composition que l’on pourrait rapprocher de DARK TRANQUILLITY. Comme ces derniers, les morceaux savent se calmer et le groupe introduit des respirations entre deux avalanches. L’esprit de l’introduction prend alors tout son sens. Je suis particulièrement fan de ce passage hispanisant sur Disillusion et du break d’"Octopus". Et en relisant la liste des titres à mesure de l’écoute, on se rend compte que l’on a affaire à un concept-album où chaque morceau s’élève vers les hauteurs, de "From The Abyss …" (l’introduction) aux derniers accords de "Your Silence" qui termine sur un déluge de notes cette sublime galette. La batterie plus lourde et cette voix murmurée s’évanouit avec nous dans les derniers instants.

J’ai donc la sensation d’avoir entre les mains un joyau, appelé à devenir culte dans ce style. Bien au-delà des clones de BULLET FOR MY VALENTINE ou de KILLSWITCH ENGAGE qui fleurissent de partout, il y avait, au Creusot THE SONS OF TALION, digne représentant d’une scène Française en ébullition, doté d’un immense potentiel au vu de ce "And The Sky Opened". Fans de (bon) Metalcore et de Death mélodique qui sort un peu du giron de Göteborg, jetez-vous sans hésitation sur le MySpace du groupe (toujours actif) pour vous procurer cette petite merveille.

(1) Le groupe a en réalité édité une démo éponyme en 2007 restée encore plus confidentielle.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par JEFF KANJI :


AESMAH
[imeria] (2012)
La france elle aussi a son be'lakor




ORPHEUS OMEGA
Bleed The Way (2011)
Ces aussies qui disputent la suprématie suédoise


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Tristan (basse)
- Max (batterie)
- Benjamin B. (guitare lead)
- Benjamin N. (guitare rythmique)
- Olivier (chant)


1. From The Abyss…
2. The Outsider
3. Not Before Dawn
4. And The Sky Opened
5. Octopus
6. Disillusion
7. … To The Sky
8. I Reached The Sun
9. Find Your Constant
10. Your Silence



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod