Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Cradle Of Filth, At The Gates

VALLENFYRE - A Fragile King (2011)
Par BIONIC2802 le 5 Février 2012          Consultée 2422 fois

Un larsen suivi d'un son bien cru... Une voix d'outre-tombe bien grave - celle du guitariste soliste de PARADISE LOST - et nous nous croyions revenu au temps des pionniers du Death façon old-school. Et comme c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes, Gregor Mackintosh s'accoquine avec Hamish Glencross de MY DYING BRIDE, Scott (DOOM & EXTENCTION OF MANKIND), d'un pote - bah oui, ça arrive aussi ! - Mully et non des moindres, avec Adrian Erlandsson qu'on ne présente plus!

Mais ce n'est pas pour autant le P.L. que nous avons chéri au début des "nineties" avec "Lost Paradise" (bien que quelques lignes mélodiques, comme le final de "Desecration", fassent penser à "Icon"). Il y a quelques réminiscences, certes, mais il y a avant tout un patrimoine insufflé et régurgité des débuts d'AUTOPSY, CELTIC FROST ou encore de ce bon gros ENTOMBED, cru de chez cru ! Hum, c'est sale, purulent, rêche, crasseux, que cela fait du bien.

L'astuce réside dans l'assimilation d'un passé qu'ils ont tous façonné (côté Doom / côté Death, voire les deux) d'une part, mélangé à une production moderne plus rapide - par moment - tout en laissant ce "grain" si particulier qui s'apparente aux fondamentaux du Death, d'autre part. Ce dernier suinte plus particulièrement "à l'Anglaise" et par extension à l'Européenne, c'est-à-dire que bien que ce soit un style universel, le pendant britannique est plus en retenue que ses petits camarades américains ou brésiliens, par exemple ! (Exception avec le 1er E.P. de BLOODBATH, "Breeding Death" - où il y a plus de 11 ans d'écart tout de même, n'empêche ! - qui y ressemble assez, côté "revival", trouve-je. Mais bon, là, il y a les racines suédoises qui jouent !).

Attention, question ressenti, point de tristesse - comme nous aurions été en droit d'attendre des "fils" de PARADISE LOST & de MDB réunis - mais plutôt un timbre clinique, dénué de sentiments autres que mortels et destructeurs.

Ce n'est donc pas le côté original mais bien originel qui nous intéresse ici.

C'est assez parlant de voir ces gaillards revenir à leurs premiers amours de métalleux. Quelque part, nous sommes tous en admiration de cette période et, sans vouloir plagier ni développer, ce "Fragile King" est une sorte d'hommage à un passé des plus créatifs qui était en place à ce moment-là. N'allez pas pour autant imaginer qu'il s'agisse d'une "récréation" (parce que sinon, ce serait davantage un moment de détente, de défoulement, or ici, c'est quasi parfait, pro et bien dans l'ton).

Arrivé à un bon moment, ce VALLENFYRE, premier du nom, vous rafraîchira la mémoire (ou l'entretiendra, c'est selon) sans prétention, mais avec passion et reconnaissance. Le quintette ne semble pas vouloir s'arrêter en si bon chemin alors espérons une suite digne, qui sait...


P.S. : "A Fragile King" est en fait l'hommage de Gregor Mackintosh à son père récemment décédé...

A lire aussi en DEATH METAL par BIONIC2802 :


MALEVOLENT CREATION
Retribution (1992)
La référence du MALEVOLENT CREATION !

(+ 1 kro-express)



IMMOLATION
Majesty And Decay (2010)
Ne soyez pas son "élu", préférez l'écouter...


Marquez et partagez



Par BIONIC2802




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Gregor Mackintosh (chant et guitare)
- Hamish Glencross (guitare)
- Adrian Erlandsson (batterie)
- Scott (basse)
- Mully (guitare)


1. All Will Suffer
2. Desecration
3. Ravenous Whore
4. Cathedrals Of Dread
5. As The World Collapses
6. A Thousand Martyrs
7. Seeds
8. Humanity Wept
9. My Black Siberia
10. The Divine Have Fled
11. The Grim Irony
- Bonus Track
12. Majesty Dethroned



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod