Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Insidious Disease
- Membre : Down, Pantera, Philip H. Anselmo & The Illegals
 

 Myspace Officiel Du Groupe (454)

NECROPHAGIA - Deathtrip 69 (2011)
Par FENRYL le 31 Juillet 2011          Consultée 3276 fois

Bon, les p'tits jeunes, un peu de respect et de calme... Aujourd'hui, on va causer de NECROPHAGIA. Un groupe qui s'est formé en... 1983 ! A une période du Metal qui n'avait pas encore vu la naissance d'un "Kill'Em All" ou d'un "Reign In Blood" ou autres références... (l'an 0 du Métal me dit-on au fond de la salle).

Avec un nom aussi poétique et empli de délicatesse, NECROPHAGIA œuvre bien évidemment dans le Death Metal. Un trip Horror/Gore à ces débuts. Il publie un album ("Season Ot The Dead") en 1986, puis splitte (le "Ready For Death" sorti en 1990 a été enregistré en fait en 1986).
Le groupe sommeil et est relancé en 1997 par Phil Anselmo (ex-PANTERA, DOWN...) qui œuvre aux guitares sous le pseudo d'Anton Crowley (jusqu'en 2011). S'en suivent d’innombrables changements de line up (ex- d'IMMORTAL, de SIGH...) et l'annonce en 2007-2008 de la sortie de "Deathtrip 69"... Qui finalement ne voit le jour qu'au mois de mai 2011 !

C'est donc sous les traits d'un artwork réalisé par Jake Arnette (artiste tatoueur) que la bande de Killjoy (le patron et responsable de la boucherie) est de retour après 6 ans de silence studio.
Ambiance "horreur" à base de samples de films présents et disséminés au cours de l'album... Hurlements de vierges effarouchées bien évidemment et tout le reste ! Le code est respecté mais attention à la surprise : le Death Metal qui est servi ici est des plus conventionnels et bien loin d'une caricature de l'extrême.
J'en vois certains déjà froncer les sourcils, afficher des grimaces de douleurs. Non, non et renon. Ici, ce n'est en rien du Brutal Death mais bien du (très) bon Death Metal bien Old School.
Des riffs ciselés à vous hacher menu les cervicales ("Naturan Demonto", "Suffering Comes In Sixes" qui se rapproche dans sa construction d'un ILLDISPOSED, "Deathtrip 69") qui sont parfaitement soutenu par des ruptures de rythmes aussi titanesques que parfaitement exécutées ("Beasts With Feral Claws"). Par contre, à vouloir faire du lourd et plombant, certains morceaux en sont franchement plombés et auraient mérité d'être raccourcis ("Bleeding Eyes Of The Eternally Damned" qui n'en finit pas de finir...).
C'est oppressant, Heavy ("Bleeding Eyes Of The Eternally Damned" et son break final interminable)/Thrash à base de guitares typiquement 80's avec des voix proches d'un Black Metal "pas piqué des hannetons" ("Tomb With A View" et son solo).
Randall fait preuve d'application et n'est pas en reste pour nous balancer des soli franchement convaincants ("Suffering Comes In Sixes", "Trick R'Treat (The Last Halloween)") et la voix tantôt growlée, tantôt hurlée suraiguë de Pucci possède un rendu magistral.

Mais ce qui désarçonne le plus ici, c'est indubitablement les titres originaux et totalement surprenants qu'on en vient à se dire qu'ils ont été castés pour le mauvais album ! Entre un morceau instru à l'ambiance lourde, pesante et lugubre à souhait ("A Funeral For Solange"), le country et génial "Death Valley 69" et ses chants en chœur presque quasi "a capella" ou "Kyra" et son punk sorti de nulle part (d'une furie remarquable qui fait penser à un bon vieux SICK OF IT ALL !), Franck "Killjoy" Pucci et son gang ont su nous prendre par surprise après tant d'années d'attente.
Ils ont même invité Casey Chaos (AMEN) et Maniac (SKITLIV, ex-MAYHEM) à faire les guests.
Vous serez surpris par le temps occupé par des plans mélodieux, entêtants à les fredonner sous la douche ("Death Valley 69" encore une fois ou le final instrumental de "Deathtrip 69")

Fans de DISMEMBER, CARCASS et autres groupes de Death qui se respectent, ne boudez pas votre plaisir. Faites fi de cette pochette ridicule et savourez ce très bon moment de Metal extrême, d'une variété assez ahurissante et d'une qualité franche et sincère. "Deathtrip 69" est une de ces bonnes trop rares surprises que l'on a le droit de découvrir chaque année.

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


GOJIRA
Terra Incognita (2001)
L'acte de naissance d'un géant...

(+ 1 kro-express)



ROSE FUNERAL
Gates Of Punishment (2011)
Broutaaaaaaaaul !!!!!


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Killjoy (chant)
- Boris Randall (guitare)
- Damien Mathews (basse)
- Shawn Slusarek (batterie)


1. Naturan Demonto
2. Beast With Feral Claws
3. Tomb With A View
4. Suffering Comes In Sixes
5. A Funeral For Solange
6. Kyra
7. Bleeding Eyes Of The Eternally Damned
8. Trick R' Treat (the Last Halloween)
9. Deathtrip 69
10. Death Valley 69



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod