Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ATMOSPHÉRIQUE  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2011 In This Life, Or The Next

OMMATIDIA - In This Life, Or The Next (2011)
Par BIONIC2802 le 25 Juillet 2011          Consultée 6101 fois

Évidemment, ça n'a pas raté, le sticker promotionnel sur l'emballage parlait d'un nouveau projet de deux ex-membres "fondateurs" de THE OLD DEAD TREE. De plus, la mention "pour les fans de KATATONIA, HEAVENWOOD & PARADISE LOST" - sous entendu "new version", je suppose - (mais curieusement pas d'OPETH estampillé ; j'en déduis qu'il se profile sûrement une rupture avec le passé musical de T.O.D.T. ?) ne fit qu'attiser mon feu intérieur... d'acheteur !

Pochette sensuelle et calligraphie léchée (sont dans un bateau... euh, nan, j'déconne, 'scuse hein !) me renforcent dans l'idée que cela sera plus calme, peut-être plus Rock atmo tout en gardant la partie mélancolie de jadis... Et j'ai vu juste, crois-je. Bien que, quand je dis "Rock-atmo", c'est en fait à la limite du Doom atmo, version légère et Gothique, version lourde...

D'entrée de jeu, pour les plus calés d'entre nous, nous percevons le travail de Nicolas Chevrollier à la guitare. C'est triste, fluide et mélodieux à la fois. Ça plane et en même temps, ça monte avec la délivrance d'une batterie délicate finement amenée sur l'instrumentale - y'a quand même une voix, dites donc les gars ? ! - nous accueillant les premiers instants d'"Only Found By Those Who Seek".

Par contre, le deuxième titre est foncièrement plus énergique et casse, sans rémission, la première ambiance avec un Gothico-Rock nerveux et entraînant. Heureusement, il y a ce passage lent qui redonne vigueur à la pesanteur à laquelle nous aspirons dans ce cas de figure-ci (pour rappel, les soi-disant filiations avec les groupes référentiels) !

Et là, c'est le bonheur ; "Serendipity" se découvre avec une beauté de spleen troublante, attisant notre soif teintée de mauve, violet et autre pourpre... Mais attention, ce n'est certainement pas du "easy listening" ici. Si la musique n'irrite pas, elle se contorsionne bien plus qu'en surface. C'est-à-dire qu'il faut vraiment plonger dans les nombreux méandres d'OMMATIDIA pour parvenir à suivre l'univers, déjà très personnel, du groupe.

En fait, c'est en partie grâce à l'apport de l'ancien chanteur de DUSTBOWL. Sa voix est grave, basse, douce et triste, sur le fil du rasoir : à fleur de peau, ainsi donc. Jamais en mode Death si ce n'est l'expérimentation - réussie d'ailleurs - sur "Unaffected By Loos". Mais c'est pas tout. Le versant musical est riche d'émotions et son renouvellement continue fait de cet album un bonheur d'écoute (vous verrez, si vous adorez le genre, plus vous l'écoutez et plus vous vous en imprégnerez ! Je puis vous dire qu'au début, j'ai fait "Ah ouais, c'est pas mal" ensuite, je me disais "Hé, y'a pleins de détails audios dans tous ces changements" et puis, là maintenant, je ne sais pas ce qui me retient de crier : "ça renouvelle pas le style mais putain, la qualité est là, bon sang de bois" !!!

Il ne faut donc pas connaître sur le bout des doigts le répertoire du VIEIL ARBRE MORT pour se satisfaire d'un OMMATIDIA artistiquement libre. Cette première offrande est déjà intéressante et sans recopier ses petits camarades - loin de là même -, les musiciens arrivent à créer des ambiances qui nous sont chères et que nous voudrions voir explorées par la suite...

Oh, et puis, je ne résiste pas enfoncer le clou en disant : "Intro d'un autre âge et quelle splendeur ce petit gimmick à la guitare sur "Senses Commotion", un vrai régal (allez de loin - à vue de nez - ça plane à la IN THE WOODS... dans ses grands moments, le panard sidéral quoi)" !!!

Manque un petit "je-ne-sais-quoi" pour y foutre en sélection ! Allez, Vince, Nico, faites-nous explorer votre galaxie auditive de façon exponentielle. Nous n'attendons que ça !!!!

A lire aussi en METAL ATMOSPHÉRIQUE par BIONIC2802 :


ELEND
Les Ténèbres Du Dehors (1996)
Laissez-vous envahir par les ténèbres !




NOVEMBRE
Arte Novecento (1996)
Sensibilité au profit d'un Metal majestueux et fin


Marquez et partagez



Par BIONIC2802




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Gilles Vardon (guitare)
- Vincent Danhier (basse)
- Guillaume Richard (chant)
- Nicolas Chevrollier (guitare)
- Olivier Rouget (batterie)


1. Only Found By Those Who Seek
2. Starspeed God
3. Serendipity
4. Senses Commotion
5. Disclosure
6. Shy Away
7. Leaning On Complete Affinity
8. Unaffected By Loos
9. Naked Truth



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod