Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GRAYCEON - All We Destroy (2011)
Par MEFISTO le 17 Juillet 2011          Consultée 2204 fois

GRAYCEON est un trio de Metal Prog de San-Francisco, formé notamment de la chanteuse et joueuse de violoncelle du combo GIANT SQUID, Jackie Perez Gratz.

Sa musique me fait drôlement penser à IN THE WOODS ; un duo de vocalistes s'échange le micro, dominé par Jackie et sa voix loin d'être métallique, les tempi sont la plupart du temps lents et lourds, la guitare acoustique est très présente pour conférer cette ambiance intimiste et organique, alors que le violoncelle vient mettre le point final à ce curieux ensemble. Doom, Sludge, Heavy, Folk, Prog dirons-nous pour résumer, GRAYCEON a bien l'intention de faire partie de ce mouvement éclectique secouant le pays de l'Oncle Sam. Après les métamorphoses black de la Côte Est, les entrailles extirpées à froid par le Thrash/Death du sud, voici les marginalités prog/core – post/Big Four de la Côte Ouest.

Le résultat de ce mélange de cordes est assez impressionnant, vous vous en doutez bien. Simple, sans prétention, sans explosion. En fait, quand les Américains se lâchent, ça donne des trucs comme "Shellmounds" à mi-chemin avec ce refrain passionné et mélanco ou "A Road Less Traveled", mais la majorité du temps, la batterie ne s'emballe pas tant que ça et la guitare électrique est précise, alors que le violoncelle s'occupe de divertir avec ses incursions constantes. Il est particulièrement savoureux sur "We Can", pièce maîtresse de ce troisième album de GRAYCEON, dont les mélodies sont très agréables et renvoient nécessairement à plusieurs univers autres que métalliques, au genre d'ambiances forestières et près du cœur qu'IN THE WOODS traçait. Poétiquement urbain, vaporeusement folk, le groupe manipule bien son auditoire en y injectant ici et là cette grosse guitare pachydermique, question de rappeler qu'il appartient au Metal après tout.

Progressif jusqu'au bout des ongles, GRAYCEON m'a un peu ennuyé à la fin. Pas que les musiciens soient nuls ou que les compos manquent de futilités, au contraire ("We Can" est un sacré jam, même s'il compte quatre minutes de trop !), mais les Ricains nous imposent un trip intello et introspectif qui en rebutera sûrement plusieurs. Ceux qui ne peuvent voir un violoncelle, même en peinture, risquent de passer outre cette sortie, évidemment, car il s'agit de l'instrument principal. Les fans de vieux Prog reconnaîtront quelques influences, jumelées avec une touche des styles cités plus haut et Hardcore dans le chant parfois et la désinvolture qu'étale le groupe à l'occasion.

Ce qui me dérange un peu aussi avec "All We Destroy" est le déséquilibre de la tracklist. Les pistes les plus fouillées se trouvent dans la première partie, alors que le reste est plus expéditif : une lourde ballade ("Once A Shadow" et sa longue montée et sa finale bourrine), regain d'énergie avant le rideau (le surprenant brulôt "A Road Less Traveled" qui me fait penser à du Crustcore) ou douce excursion émotionnelle ("War's End" et son atmosphère sirupeuse facile à deviner). On demeure ainsi avec un drôle de feeling… Si on veut détailler à l'extrême, c'est comme si on venait d'écouter un album à deux visages qui se complètent, mais font tanguer la frêle embarcation des Américains.

En bout de ligne toutefois, on se ramasse avec un album inspiré, original, aussi frais qu'ombragé, bourré de bonnes idées (le mix de chants et ses effets fantômatiques, le mariage de l'acoustique et du violoncelle tiraillé par la guitare électrique) et qui plaira, je le répète pour faire du capital politique à GRAYCEON, aux mordus d'IN THE WOODS ou même de MADDER MORTEM !

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


ANUBIS GATE
Horizons (2014)
Et on enchaîne les perles chez ANUBIS GATE...




XERATH
I (2009)
L'orchestral prog groove, vous connaissez ?


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Jackie Perez Gratz (chant, violoncelle)
- Max Doyle (guitare, chant)
- Zack Farwell (batterie)


1. Dreamer Deceived
2. Shellmounds
3. We Can
4. Once A Shadow
5. A Road Less Traveled
6. War's End



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod