Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Armory
 

 Myspace Officiel Du Groupe (369)
 Site Officiel Du Groupe (531)

SOUL REMNANTS - Plague Of The Universe (2009)
Par FENRYL le 12 Avril 2010          Consultée 1863 fois

Je vais être franc : ce que j'adore quand je "travaille" pour NIME, c'est bien évidemment me faire plaisir en écrivant. Je ne développerai pas davantage.

Mais ce que j'apprécie énormément également, et c'est plus inattendu car en aucun cas recherché, ce sont les rencontres. Avant mon arrivée dans l'équipe, les copinages sur le net, je ne connaissais pas.
Depuis, nombre de mes collègues sont devenus de bons camarades de jeu, certains rencontrés IRL (In Real Life)... Et puis le réseau "professionnel" a commencé à prendre forme : de ma part en cherchant des contacts chez des labels, mais également par des sollicitations des groupes eux-mêmes via nos adresses de contact.
C'est ainsi que j'ai rencontré des membres de groupes par mail interposé, lesquels m'ont gentiment envoyé le fruit de nombreuses heures de labeur. Parmi ceux-ci, en 2008, ARMORY, un excellent groupe américain de Power Speed Metal que je vous recommande de nouveau chaudement (sélection du site à l'époque, second album en phase finale actuellement !). Et au sein de cette formation, on retrouve Tom alias Thomas Preziosi à la basse... mais également à la guitare chez SOUL REMNANTS ! Ouf, je retombe sur mes pattes !

Car vous l'aurez compris, mettre en lumière son premier groupe lui a permis de revenir vers nous pour donner un avis tranché sur cette livraison de son autre groupe.
SOUL REMNANTS s'est ainsi formé en 2002/2003 avant de sortir deux démo (2005 et 2007). Le combo n'a malheureusement pas été épargné par des troubles au niveau de son line-up, mais durant ces années délicates, Mich et Tom ont su conserver la tête haute et regarder droit devant eux, en sachant ce qu'ils voulaient faire de leur bête... Un monstre de Death !

Si le premier morceau, "Chopwork", est brutal, court (moins de deux minutes trente tandis que les autres morceaux sont en moyenne à 5) et relativement simpliste, il n'en demeure pas moins parfaitement à l'image de la galette : sérieuse et à la production de très belle facture.
Certes, ce premier riff de "refrain" est relativement pénible mais la débauche d'énergie est déjà flagrante. Particulièrement Brett, qui martyrise ses fûts avec une vitesse ahurissante (mode Octopode, comme également l'intro du titre éponyme) et les growls de Mitch sont gras et éructés à souhait ("Final Eternity") !
Cette mise en bouche permet de faire table rase et de parfaitement préparer son auditoire à la suite du repas : du Death lorgnant sur des plans Thrash qui vous feront furieusement penser au SEPULTURA de la grande époque, notamment "Arise". Le break/solo est dans cet esprit, c'est indéniable, mais surtout The break ÉNORME sur l'excellent "Bloodsick" : sorte de croisement entre nos Brésiliens période "Arise" avec des soli typés SUICIDAL TENDENCIES !! Oui, rien que cela !

Pour être plus clair, un break sur chaque titre prend quasi systématiquement les formes d'un plan Thrash ("Voluntary Internal Erosion").
Côté guitare donc, Tom sait épater la galerie. Ici, on riffe dur, gros et carré. Vous trouverez irrémédiablement des descentes de manche de fort belle facture. Citons par exemple (parmi tant d'autres) les soli Death Technique sur "Ripping Through Life" n'ayant que peu de choses à envier aux grands noms du genre, ou une fois encore le changement de rythme au milieu de "Burning Reflection"... Franchement, on pourrait penser à un titre à part entière dès que nos lascars changent de riff !!

SOUL REMNANTS est-il seulement capable d'extrême ? Que nenni ! "Remembrance", mid-tempo, vient parfaitement calmer le jeu au milieu de l'album et saura à coup sûr vous faire remuer méthodiquement la tête. Rien à faire : lourd, pesant et lancinant mais surtout excellent ! Le pont lorgnant de façon troublante avec le jeu et les sonorités de guitare de Chuck Schuldiner (DEATH). Même remarques après la débauche de furie introductive de "Plague Of The Universe".
A ce propos, ce titre éponyme regroupe l'ensemble des remarques distillées tout au long de cette chronique, sur plus de 8 minutes ! Une sorte de résumé grandeur nature, dont le final est une réussite.

A l'heure actuelle, le seul problème de SOUL REMNANTS est tout simplement de ne pas être signé et de devoir assurer à titre perso sa promo dans le monde entier via les réseaux de la toile.
Sans déconner, si tous les promos que nous recevons pouvaient être de la même qualité de production et de création, cela rendrait nos écoutes pour le moins plus agréables dans certains cas !

Nos Américains, originaires de Littleton (Massachusetts) ont travaillé dur, avec application et personne ne pourra le nier : cela s'entend assurément.
Amateurs de Death ouverts d'esprit, foncez ! Vous allez aimer !

Note réelle : 3,5/5.

Top: "Remembrance", "Burning Reflection", "Bloodsick".

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


NECROPHAGIA
Deathtrip 69 (2011)
Force le respect !




AMON AMARTH
Wrath Of The Norsemen (2006)
Overdose de Viking Death Metal !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Thomas Preziosi (guitare, basse)
- Mitchell Fletcher (chant)
- Brett Jean (batterie)


1. Chopwork
2. Voluntary Internal Erosion
3. Bloodsick
4. Ripping Through Life
5. Remembrance
6. Burning Reflection
7. Final Eternity
8. Plague Of The Universe



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod