Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK AVANT-GARDISTE EVP  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SPEKTR - Near Death Experience (2005)
Par BIONIC2802 le 17 Octobre 2009          Consultée 1768 fois

Tu n’es pas Alice et pourtant tu souhaites passer de l’autre côté, n’est-ce pas ?

Métaphoriquement bien sûr, histoire de découvrir l’envers du décor… il est vrai que l’acte titille notre coupable curiosité malsaine (et déplacée ?), non ? Hum, j’en vois qui sourient, me trompe-je ? …

Une fois ta décision mûrement réfléchie, disons 3 minutes - le temps de l’intro glaciale et instantanément lugubre du premier morceau - es-tu à même de me suivre… il est possible que nous n’en reviendrons pas ! D’ailleurs, avant de franchir irrémédiablement (et probablement de manière définitive) le pas, voici un bréviaire que je te propose de lire attentivement afin de te guider… vers l’au-delà !

Qu’y a-t-il après la mort ? C’est marrant de se dire que tout le monde s’est posé, au moins une fois dans sa vie, cette bizarre question. Pourquoi dis-je bizarre ? Peut-être parce que actuellement nous - qui sommes sur NIME en ce moment ! - sommes tous vivants et que la vie est une denrée des plus rares qui soient et qu’il faut conserver précieusement, non ? En tout cas, je fais partie de ceux qui veulent respecter ce bienfait. Bref, ce "Near Death Experience" est effectivement un moment unique à « vivre » musicalement… dans un premier temps. Ne sois pas impatient, ton tour viendra, tu peux y compter !

Les mots qui me viennent directement à l’écoute de l’album sont « étrange », « malsain », « dérangeant », « déstructuré», « effrayant », « sorti de nulle part », « glauque », « unique », etc…

Par transposition métaphorique, souvenez-vous du film « La Voix Des Morts » (2005) de Geoffrey Sax avec Michaël Keaton et Déborah Unger. Les protagonistes s’embarquent dans une recherche désespérée de pouvoir contacter, via radio et télévision, les êtres chers qu’ils ont perdus à jamais. Cette expérience est connu réellement sous le nom de EVP (Electronic Voice Phenomenom) qui consiste à vouloir enregistrer des preuves de l’existence d’une vie après la mort par l’intermédiaire de voix émanant du monde d'Hadès. Ceux qui seraient passés de l’autre côté auraient comme but de nous transmettre des informations importantes - via différentes fréquences, ondes hertziennes -qu’ils n’ont pas eu le temps de dire. Hé bien, ces phénomènes sont retranscrits musicalement par le groupe de black français avant-gardiste SPEKTR.

Pourquoi une si longue intro, mon pauvre Bionic ? Parce qu’il me semble qu’il faille recevoir une préparation à l’écoute de cette étrangeté musicale sous peine de passer à côté et/ou de rejeter dès les premiers instants ce disque sans y être préparé.

Beaucoup de bruitages; sortes de voix déformées par moment, écran de télévision affichant un rectangle « neigeux » dont le volume sonore serait mis à fond afin de percevoir ces fameuses voix dérangeantes; tout y est déformé, pratiquement déconstruit comme si le groupe avait la volonté de nous décrire ce que nous ne connaissons pas encore et qui nous effraye. Dit autrement, la plupart des humains préfère nier la possibilité de son « existence mortelle» en pensant que la Faucheuse les oubliera le plus longtemps possible… Aussi, il est terrifiant de savoir alors qu’il est doux de faire semblant.

SPEKTR fait du black décousu, expérimental et déconcertant avec quelques passages jazzy mais surtout sans structure musicale apparente. Vous n’y découvrirez JAMAIS de refrain ou de couplets dit classiques. Technique musicale non virtuose mais bizarrement maîtrisée dans une production voulue brouillonne et crasseuse. Entendez-vous parfois la basse ? Moi, définitivement non. En revanche, je « vis » l’album comme une carte de visite de la Grande Dame et me prépare donc à la rencontrer un de ces quatre… Disons dans 117 ans !!!

Enfin, sachez qu’un court métrage vous en dira plus long que ce que j’ai vainement tenté de vous décrire sur le visuel apocalyptique accolé à la musique de SPEKTR. Il se trouve sur ce même CD via votre ordinateur.

Maintenant que te voilà avertie, ma chère Alice, veux-tu encore et toujours passer de l’autre côté ?

A lire aussi en BLACK METAL par BIONIC2802 :


DORNENREICH
Flammentriebe (2011)
Le Black l'emporte sur le Folk : dosage parfait...




FORGOTTEN TOMB
Springtime Depression (2003)
Maladif, malsain, compulsif, cathartique, intime !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Kl.k (batterie, sampling, programming et voix)
- Hth (guitare, programming et voix)


1. The Violent Stink Of Twitching Terror
2. Astral Descent
3. Climax
4. Phantom Reality
5. Visualization
6. Whatever The Case May Be…
7. Disturbing Signal
8. Unio Mystica
9. His Mind Ravaged, His Memory Shattered

1. The Near Death Expérience (the Screen Method) Cour



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod