Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH/PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MISTAKEN ELEMENT - Mind Over Matter (2009)
Par MEFISTO le 14 Avril 2009          Consultée 1918 fois

"Mind Over Matter" est une b-o-m-b-e, dans le sens que vous connaissez. Le sens qu’elle bang et ne fait aucun survivant à son éclosion. L’artificier se nomme MISTAKEN ELEMENT, est originaire de Poitou-Charentes, est complètement givré et gonflé à bloc sur son deuxième opus. Il est enfin issu du collectif Klonosphère, qui abrite entre autres KLONE (dont Yann Ligner est le vocaliste) et HACRIDE (le guitariste Samuel Bourreau en est le frontman). Voilà pour les présentations et les histoires de famille "nécessaires".

Soyons direct, comme leur livraison : l'ADN du combo contient des richesses qui, liées, sont des agents d’explosion massive. La voix absolument dévastatrice de Yann Ligner, appuyée par Bourreau et Baron, est un croisement entre Burton C. Bell et Lemmy ; un mix bizarroïde, j’en conviens, mais ce n’est pas moi qui régale hein !

D’ailleurs, les relents de guitare Thrash me font penser aux cordes cyber-incisives des belles années de FEAR FACTORY. Des riffs bien roulés et bien roulants à la pigmentation Death ("Mind Over Matter") que vous apprécierez davantage les yeux fermés parfois ("The Chosen One"), alors que d’autres vous anéantiront dès leurs premiers balbutiements ("Lost", "Mass Machine", "My Chapter Ends"). Ces deux morceaux amorcent et finissent à merveille le massacre et se complètent autant dans le fond que dans la forme, alors chapeau côté listing. Pas de passages avides dans cet alignement, le skeud ne penche pas d’un côté.

Germent une fois de temps à autres des pousses mélos ("Soul For Sale") ou acoustique ("No Sound Disturbs The Silence"), dont le départ ravive votre flamme émotionnelle éteinte depuis le début de la tuerie. On reconnaît là encore le caractère progressif du groupe, ce désir de découverte insatiable, cet acharnement à marier la dureté du Thrash et la profondeur atmosphérique. Le bourrin tel que sur "Duality" ou les ultimes secondes de la pièce-titre et le mystérieux dont est pimenté l’ensemble. À l’image de l’écervelé sur la pochette, MISTAKEN ELEMENT jongle avec ses idées, se targuant déjà d’une dextérité toute consommée. On ne pourra lui reprocher de manquer d’audace pour un deuxième album.

Le son très "dans tes dents" est d’une amplitude exacerbée comme sur leur premier explosif, "Engraved In Memory". Pas de quartier, pas de foutaise, on laboure sévère. Merci à une production nickel de Franck Huesco (HACRIDE) dont on ne peut critiquer les talents d'épurateur sur deux pattes.

Les lourdes ambiances de "Save Me" traduisent cette connerie que je viens d’énoncer, impossible de s’y tromper. À écouter en boucle ce refrain puissant et déchirant, qui laisse la place à un bridge mélo et une finale en crescendo où l’essence du titre prend sa source. Elle est là la touche Prog des Français, partout où l’on croit qu’un Thrashcore tout en testostérone viendra nous bousiller les oreilles et le plaisir. MISTAKEN ELEMENT maîtrise, justement, cet élément que d’autres formations ont raté dans le passé : celui de battre à coups de crosse, mais après un ultimatum de paroles dénonciatrices.

MISTAKEN ELEMENT est ce que j’ai croisé de plus marquant en Thrash "modifié" depuis des lunes et ce n'est pas peu dire. Un groupe qui sait accrocher dès les premières secondes, subjuguer par d’agressantes et ronflantes compos, ensorceler avec des refrains grandiloquents, marier deux registres vocaux distincts et à travers tout ça, expérimenter sans gêne... Eh bien moi, j’appelle ça avoir du flair et du chien. Résolus à mordre comme le pire des clébards, les Français sauront sûrement nous refiler la rage définitive sur leur prochain skeud… Enfin, si leur "Mind" ne prend pas d’assaut leur "Matter"…

A lire aussi en THRASH METAL par MEFISTO :


PANTERA
Far Beyond Driven (1994)
Le plus bizarre des PANTERA

(+ 2 kros-express)



VEKTOR
Terminal Redux (2016)
L'album de la maturité, déjà ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Samuel Bourreau (guitare, voix)
- Jeremie Heintz (batterie)
- Fanfan Baron (basse, voix)
- Yann Ligner (voix)
- Hugo Nicolet (guitare)


1. Lost
2. Mind Over Matter
3. The Chosen One
4. Save Me
5. My Chapter Ends
6. Soul For Sale
7. No Sound Disturbs The Silence
8. Duality
9. Mass Machine



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod