Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM GROOVY  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Serpentcult Sur Myspace (210)
 Site Du Label - Page Du Groupe (245)

SERPENTCULT - Weight Of Light (2008)
Par LONER le 29 Décembre 2008          Consultée 2282 fois

Mes chers amis, il est temps que je vous reparle de la scène doom belge. Hein ? Où ça ? Y'a du doom en Belgique ? Oui, y'en a, les groupes se comptent sur les ventouses d'un tentacule, mais ça existe, j'évoquais d'ailleurs il n'y a pas si longtemps le cas SARDONIS et dans la foulée THEE PLAGUE OF GENTLEMEN. Triste destin pour ce dernier, sombre affaire qui voit la section rythmique se détacher définitivement de son chanteur Steve McMillan et repartir de zéro.

Changement de patronyme, on s'inspire du titre de l'album alors en gestation, SERPENTCULT. Vient le moment de recruter un nouveau screamer et ô surprise c'est une « screameuse » qui se présente, Michelle Nocon, encore une novice dans le circuit comparativement à ses coéquipiers qui ont déjà pas mal de vécu derrière eux. Nous sommes en 2006. Deux ans et un EP plus tard, le groupe signait chez Rise Above Records.

Dés la sortie de « Trident Nor Fire », SERPENTCULT avait attiré l'attention avec ses compositions toutes en lourdeur et sa reprise assez phénoménale de « Rainbow Demon ». Devenu le nouveau poulain de Lee Dorian, le groupe peut tranquillement se consacrer à l'enregistrement de « Weight Of Light ». Basiquement, on retrouve la même formule que sur l'EP précédent, soit un savant mélange de doom énergique très "cathedralien" et de groove, recette caractéristique de la formation portée à son paroxysme par une production titanesque. N'omettons surtout pas la performance vocale de Michelle qui surprend autant qu'elle impressionne.

Une combinaison d'ingrédients au service de titres percutants, à l'image de « New World Order » qui met tout le monde à terre d'entrée. Suit le très sombre et fabuleux « Screams From The Deep » qu'on retrouvait déjà sur « Trident Nor Fire », ici transformé par l'épaisseur et la puissance du son. Le morceau-titre, au démarrage plus lent, enfonce encore le clou en matière de riff massif et d'ambiance lovecraftienne, très vite soutenu par un « Awaken The Kraken » du même acabit. Sur « Arkanum », c'est le spectre d'ELECTRIC WIZARD qui vient nous hanter, pendant six cauchemardesques minutes instrumentales, avant que la voix claire de Michelle ne vienne nous tirer de l'abîme vers une aube rouge qui n'a pourtant rien de salvatrice (« Red Dawn »).
Il aura fallut attendre sept titres pour voir apparaître les premiers signes d'essoufflement avec « Templar », indéniablement moins inspiré, surtout en comparaison du final qui suivra, « SerpenCult », pièce à tiroirs qui amorce la montée en douceur avant de dévoiler une nouvelle facette du groupe qui rappellera les contrées spatio-psychédéliques de « Come My Fanatics... ».

Face à l'apparition quasi quotidienne de multiples formations au son plombé et à la popularité croissante du revival 70's, SERPENTCULT a choisi la voie de l'originalité. Grand bien lui en a pris, il signe là un premier album de grande qualité, très homogène et d'une intensité rare. Le genre de disque qui redonne confiance en l'avenir, car il se pourrait que le doom dit « traditionnel » ait encore des choses à dire...

Note: 4,5/5

A lire aussi en DOOM METAL par LONER :


SLEEP
Sleep's Holy Mountain (1993)
L'Illiade et l'Odyssée du stoner/doom




ELECTRIC WIZARD
Dopethrone (2000)
Trip(e)s dans la fange

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez






 
   LONER

 
  N/A



- Michelle Nocon (chant)
- Frederic Gaure (guitares)
- Steven « lqw » Van Cauwenbergh (basse)
- Frederik « cozy » Cosemans (batterie)


1. New World Order
2. Screams From The Deep
3. Weight Of Light
4. Awaken The Kraken
5. Arkanum
6. Red Dawn
7. Templar
8. Serpentcult
- Bonus "die Hard"
9. Devastation Of Life (hiatus Cover)
10. The Harvest (live At Roadburn Festival 2008)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod