Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Obscura, Biomechanical, Alkaloid
 

 Myspace (526)
 Site Officiel (432)

PARADOX - Heresy (1989)
Par FREDOUILLE le 4 Décembre 2008          Consultée 3167 fois

Année 2008: PARADOX aura non seulement réussi son retour avec la sortie de son quatrième et excellent album "Electrify" que je vous conseille vivement, mais il aura également réussi à me faire ressortir du fin fond de ma cdthèque un skeud en tout point remarquable de la courte discographie des Allemands: leur second et non moins excellent album "Heresy" sorti en 1989. Une galette qui méritait indéniablement un petit dépoussiérage ainsi qu'une petite chronique sur NIME.

Année 1989: après un premier album sorti en 1987, le virulent "Product of imagination", inspiré par le thrash de TESTAMENT, de METALLICA époque "kill'em all" voire même de HELLOWEEN époque "Walls of Jericho" (et au final très bien accueilli par la presse de l'époque) et après avoir partagé l'affiche avec des groupes comme EXODUS, CANDLEMASS ou LAAZ ROCKIT (Dynamo open air 1988), PARADOX nous revient avec un concept album intitulé "Heresy".

Un concept album qui relate de faits qui se sont déroulés dans le sud de la France (Languedoc) du 11ème au 13ème siècle : la lutte contre le catharisme. Ne parvenant pas à endiguer l'essor de cette nouvelle doctrine, l'église catholique mena alors une expédition contre les cathares (considérés alors comme hérétiques), à savoir la croisade contre les Albigeois (les cathares). Une guerre sans merci qui dura plusieurs années (1208-1244) jusqu'au siège de la citadelle de Montségur, siège du catharisme, où plus de 200 cathares furent massacrés. Pour la petite histoire sachez juste que le catharisme perdura encore plus d'un demi siècle et fut même relancé en Languedoc dans les années 1300 à 1310. Les derniers croyants cathares furent brûlés à Carcassonne en 1229. Ainsi se termina le catharisme.

Mais revenons en au contenu de l'album musicalement parlant. Sachez tout simplement qu'"Heresy" est ce genre d'album qui n'a malheureusement pas connu le succès qu'il aurait du avoir. Car cet album est tout simplement un des meilleurs albums de thrash metal jamais sortis. Tout simplement.
Pour tout ceux qui aiment le bon thrash, le thrash puissant, énergique et fédérateur qui plus est mélodique à souhait, vous allez en avoir pour votre argent. Car en 1989, PARADOX est à son apogée. Le groupe a accompli d'énormes progrès depuis le bon "Product of imagination", album un peu décousu et brut de fonderie (heureusement la production d'"Heresy" est plus léchée et moins rugueuse !).
Les compositions (8 au total + 1 instrumental acoustique très court et assez dispensable "Castle in the wind") sont ici bien plus abouties et fédératrices et l'aspect mélodique n'a jamais été aussi présent chez PARADOX (hormis en 2008 sur "Electrify"), à l'image du titre éponyme "Heresy" qui débute l'album. Et de quelle façon mes aïeux !!!
PARADOX nous assomme d'entrée de jeu. "Heresy" est certainement la meilleure composition de l'album. Près de 7 minutes au compteur... Après une introduction acoustique très tranquille, le morceau prend son envergure lorsque les guitares de Charly Steinhauer et de Markus Spyth résonnent et brillent alors de mille feux. La section rythmique se met alors en route tranquillement jusqu'à ce que débarquent des riffs particulièrement incisifs et efficaces. L'ensemble est bien évidemment puissant et fait preuve d'un sens de la mélodie exacerbée, ce qui donne au morceau un certain coté lisse. Par ailleurs, le groupe est toujours à la relance et n'hésite pas à multiplier les breaks (acoustique pour l'un) et à reprendre ses tempos infernaux. Vous rajoutez à cela, des soli particulièrement intéressants et inspirés, le chant de Charly Steinhauer pour le moins approprié (même s'il manque un peu de puissance et de hargne) et vous obtenez un morceau de premier choix sur lequel vous headbanguerez à n'en point douter.
Derrière cette petite perle de Thrash metal, je vous rassure de suite, PARADOX ne s'arrête pas en si bon chemin. Le groupe allemand va nous proposer une série d'excellents morceaux à grands renforts de riffs; des riffs qui, de par leur efficacité, marquent de leur empreinte ce second opus. Incontestablement.
On retiendra particulièrement les excellents "Search for perfection", morceau un brin moins rapide mais ô combien percutant, "The burning" à l'intro acoustique, composition qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler METALLICA ou encore le génial "Serenity" (superbe break à la basse en son milieu !) qui nous amène rapidement dans le vif du sujet : riffs acérés, rythmique speed et chant de Charlie relativement énergique. Voilà chers thrashers qui devrait vous ravir non ?

Le reste de l'album est globalement du même tonneau musicalement parlant mais en légèrement moins bon. Les refrains sont un tantinet moins marquants et les riffs s'avèrent parfois un poil répétitifs (sur "700 Years on" par exemple). Enfin, le groupe misant davantage sur la vitesse et la percussion des morceaux, néglige pour le coup la diversité générale de l'album. Dommage!
Il n'en reste pas moins que cet opus, injustement méconnu reste une pierre angulaire du Thrash mélodique des années 80's.
Le groupe splittera malheureusement peu de temps après et ne réapparaîtra qu'en 2000 pour la sortie de "Collision Course". Le mentor du groupe, Charlie Steinhauer, se sera entouré pour le coup d'un line up tout beau tout neuf.

Morceaux préférés : "Search for perfection", "Heresy", "Serenity"

PS : A noter que cet album a été réédité en version digipack remasterisée et tirée à 2000 exemplaires. 2 titres demo supplémentaires (celles de "The burning" et de "Massacre of the cathars") plus une vidéo live d"Heresy" sont à rajouter à la track list.

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


ANNIHILATOR
For The Demented (2017)
Un peu dément d'être différent !




ANNIHILATOR
Schizo Deluxe (2005)
Jeff Waters nous a encore gratifiés d'une tuerie!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Charly Steinhauer (vocals)
- Axel Blaha (drums)
- Armin Donderer (bass)
- Manfred Springer (guitar)
- Dieter Roth (guitar)


1. Heresy
2. Search For Perfection
3. Killtime
4. Crusaders Revenge
5. The Burning
6. M.o.t.c (massacre Of The Cathars)
7. Serenity
8. 700 Years On
9. Castle In The Wind
- bonus Tracks :
10. The Burning Demo
11. Massacre Of The Cathars Demo
12. Heresy Live Video



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod