Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRUSHER - Act Ii : Undermine (1993)
Par DEADCOM le 7 Septembre 2008          Consultée 3279 fois

Devant la concurrence des USA et de la Scandinavie, la scène hexagonale a connu peu de succès dans les années 90. De ce fait, beaucoup de groupes se sont cassés les dents. Et pourtant, un petit groupe de Mulhouse (autrefois FRAYEURS) arrivera à faire la différence. Il se nomme : CRUSHER.

Ces Alsaciens sortent leur premier album - Corporal Punishement - en 1992 dans l’indifférence générale. Trop embourbés dans la redite et le respect des traditions, ils n’auront comme maigre récompense, qu’une anecdotique participation à la compilation "Masters of Brutality II". Mais cela leur servira de tremplin pour se lancer définitivement. Et quel lancement !
Armés jusqu’aux dents, les membres de CRUSHER foncent dans le tas afin de nous réduire en poussière. Epaulés par le producteur "mammouth" Colin Richardson, ils s’en retrouvent galvanisés. Ce petit bonhomme leur donne tout le confort nécessaire pour s’exprimer dans de meilleures conditions. Leur musique nous dévoile alors un style plus porté sur le Hardcore.

Deathcore. Le terme est lancé. Ce groupe adopte un style d’écriture qui sera par la suite utilisé par la nouvelle génération. INSIDE CONFLICT ou encore EYELESS en seront les principaux héritiers. Avec pas moins de 7 titres et une durée de 23 min, "Act II : Undermine" est une véritable boucherie. Dès les premières notes, "Storm Brewing" nous déboule sur le coin de la tronche. La batterie très puissante offre une bonne assise rythmique. Les grattes énormes sont plaquées bien en avant. La basse saturée se contorsionne de toutes ses forces. Le vocaliste hurleur - Crass - vocifère comme un damné. Ses intonations profondes rappellent fortement celles de Mark « Barney » Greenway.

Les morceaux s’enchaînent sans temps mort dans le bruit et la fureur ("Undermine"). La cover de DISCHARGE (
"Hell on Earth") est là pour en témoigner : ça gicle ! La violence dégagée est semblable à celle de "Utopia Banished" : de la mort au napalm! D’ailleurs les Grindeux de Birmingham sont une des références clé pour CRUSHER.
Petite parenthèse sur le visuel dont la pochette (très glauque) est influencée par le film "Hellraiser".

A noter aussi, leur revendication sociale très présente, marquée au fer rouge par l’héritage de la scène de New York (AGNOSTIC FRONT, 25 Ta Life). Les titres "The Right To Be Different" ou le monstrueux "In Your Face" qui porte bien son nom, nous montrent leur vrai visage : un feeling 100% hardcore. Le tout baigne dans du Death à tendance Grind.

Malheureusement, le dernier titre ("Man Submits") n’apporte pas grand chose pour un bouquet final bien fade, malgré un début pourtant énorme. Cet album est court et il aurait été préférable que ce soit un EP mais ceci est une autre histoire. D’ailleurs, cette histoire n’arrivera jamais à terme, ce qui est bien dommage. Leur split sera inévitable et CRUSHER sera oublié de tous, sans qu’aucun ne retienne l’impact discographique de ce "Act II : Undermine" !

A se procurer d’urgence pour tous ceux qui aiment le headbanging sauvage et qui veulent découvrir ce groupe culte des années 90.

R.I.P CRUSHER.

A lire aussi en DEATH METAL par DEADCOM :


CRYPTOPSY
None So Vile (1996)
Monstrueux et terrifiant

(+ 2 kros-express)



GORTUARY
Manic Thoughts Of Perverse Mutilation (2008)
Très bon Death Metal tendance ultra brutal !


Marquez et partagez




 
   DEADCOM

 
  N/A



- Crass (chant)
- Pascal (guitare)
- Pierre Goldbach (guitare)
- Raphael Jougnet (basse)
- Charly (batterie)


- storm Brewing
- undermine
- sell The Vaticans Wealth
- the Right To Be Different
- in Your Face
- hell On Earth
- man Submits



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod