Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 8)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2008 1 Feed The Beast
2010 Exiled To Earth
2012 The Aftermath
 

- Style : Exodus, Gama Bomb, Municipal Waste, Sss
 

 Myspace (778)

BONDED BY BLOOD - Feed The Beast (2008)
Par FREDOUILLE le 28 Juillet 2008          Consultée 7039 fois

Le Revival Thrash! Alors qu'on le croyait bel et bien mort au début des années 1990, le Thrash Metal semble retrouver une seconde jeunesse et ce, depuis quelques années déjà avec notamment la reformation de certains ténors du genre tels les excellents DEATH ANGEL par exemple, qui n'auront même pas vieilli d'un pouce si l'on écoute attentivement leur excellent album "The Art of dying" sorti en 2004. Depuis cet album (une sorte d'élément déclencheur pour ma part), j'ai l'impression que le mouvement n'a cessé de s'amplifier avec d'une part les reformations de quelques autres vétérans (HEATHEN ou plus récemment encore FORBIDDEN) et d'autre part avec l'émergence de nouveaux combos (MUNICIPAL WASTE, EVILE, HYADES, HOSPITAL OF DEATH, GAMA BOMB ou encore MERCILESS DEATH).
Le thrash metal est bel et bien de retour qu'on se le dise et ce, plus que jamais. Mais pour combien de temps ? La question mérite d'être posée tant une foultitude de nouveaux groupes (que dis-je? Un véritable raz de marée oui !) semble chaque mois débarquer de nulle part pour nous servir avec plus ou moins de talent ce qui nous a déjà été proposé en mieux dans les années 80's : un bon vieux thrash old school des familles ! Simple phénomène de mode alors ? Ou phénomène qui aurait ingéré un zeste de fontaine de jouvence ?
Une chose est sure en tous les cas, c'est que certaines personnes se contenteront uniquement et à coup sur des disques cultes des années 80's considérant que l'ensemble de ces nouveaux groupes n'apportent strictement rien de nouveau au style, et d'autres comme moi oseront tenter l'écoute des dernières trouvailles possibles en matière de Thrash old school. Parmi ces dernières trouvailles, on retiendra bien évidemment celles qui se situent qualitativement parlant en haut du panier. On citera principalement des Américains et notamment les Californiens de WARBRINGER voire de HATCHET ou encore les excellents MUNICIPAL WASTE (originaires ceux-là de la Virginie) et leur thrash hardcore dévastateur. Et si il y a bien un groupe qui semble avoir marqué les esprits ces derniers temps, c'est bien MUNICIPAL WASTE. Il fallait d'ailleurs voir le nombre de gus portant un t-shirt de ce groupe au Graspop 2008. Assez impressionnant je dois dire!

Malheureusement, nous ne sommes pas ici pour parler de MUNICIPAL WASTE mais d'un tout nouveau groupe que je souhaite vous faire découvrir ici et que je rajoute sans conteste à la liste ci-dessus tant celui-ci m'a carrément mis un coup de pied au cul avec son premier album intitulé "Feed the beast". Ces nouveaux venus sur la scène thrash metal sont Californiens (et oui, encore !!! Le thrash de la Bay Area est plus que jamais de retour !) et ont décidé d'appeler leur groupe BONDED BY BLOOD. Quelle originalité n'est il pas ? Surtout lorsqu'on appelle son groupe du nom du 1er album (un classique !) d'un vieux de la vieille, d'un ténor du genre, j'ai nommé EXODUS. Avec un nom pareil, on peut s'attendre à quelque chose d'assez précis quand même, non?
Et, à l'écoute de "Feed the beast", il n'y a pas erreur sur la marchandise. On se croirait revenu à l'époque des plus belles heures du Thrash de la Bay Area. De toute évidence, les membres de BONDED BY BLOOD n'ont strictement rien inventé (on ne change pas une recette qui gagne), mais quel pied bon sang !!! Il s'agit là d'un jeune combo fougueux et certainement un peu fun (comme en témoignent non seulement la pochette sympa du disque typée "BD" mais aussi leur reprise "bonus track" du thème des Tortues Ninja qui vient d'ailleurs terminer bizarrement l'album) qui insuffle sévèrement et sans répit à l'auditeur une pêche, mais d'enfer. "Feed the beast" en près de 42 minutes et 12 titres qui déboulent à cent à l'heure, nous propose un thrash incisif voire parfois époustouflant ("Psychotic Pulse", "Mind pollution", "The evil within") qui lamine tout sur son passage. L'ensemble doté d'un son relativement moderne. La production d’un dynamisme éclatant étant comment dirais-je ?... Bah ça déchire quoi ! Les guitares sont corrosives et puissantes ("Feed the beast", "Civil servant"), les chœurs hargneux sont de rigueur ("Mind pollution" en est la plus belle illustration), les riffs sont efficaces et la paire de gratteux assure comme rarement et nous propose tout au long de l'album une avalanche de soli très inspirés et parfois carrément époustouflants ("The evil within", "Immortal life"). N'oublions pas non plus la section rythmique d'une efficacité rare tel que sur l'ébouriffant "The evil within" où l'on a droit pour commencer à une accélération rythmique progressive des plus jouissives. On n'est pas manchot chez ces Californiens de Pomona et on sait plutôt bien jouer et ce à tous les niveaux. Sacré combo que ce BONDED BY BLOOD!

BONDED BY BLOOD est à bonne école puisqu’il s'inspire donc de leurs aînés et en particulier d'EXODUS bien évidemment (époque "Bonded by blood"), musicalement mais aussi vocalement puisque la voix de Jose "Aladdin" Barrales, éraillée, acariâtre et aux écarts parfois aigus pourra rappeler celle du regretté Paul Baloff. EXODUS est en ligne de mire donc, mais pas seulement. On pourra noter ci et là bien d'autres influences telles que MEGADETH au meilleur de sa forme sur un passage particulièrement inspiré du titre éponyme "Feed the Beast" (vers les 3 minutes 10). On remarquera également un refrain sur "Civil servant" rappelant sensiblement celui de "Kill as one" de DEATH ANGEL (titre figurant sur l'album "Ultra violence"), quelques soli et chant "annihilatoriens" sur "Another disease" (soli qui montrent que le groupe cherche aussi la mélodie, ce qui n’est pas toujours le cas dans le thrash) et quelques riffs speedés à la ANNIHILATOR (époque "Waking the fury") sur le tonitruant "Mind pollution". Une tuerie que ce titre d'ailleurs.

"Feed the Beast" est un album qui démarre pied au plancher et qui se termine pied au plancher. Point barre. Y’a pas à réfléchir ou à tergiverser. Cet album nous met 2 genoux à terre et est sans conteste l'un des tous meilleurs albums de thrash metal old school sorti ces derniers mois tout simplement. Le groupe a peut-être choisi la solution de facilité en empruntant sans retenue la voie tracée par ses aînés, mais ils l'empruntent tellement bien et avec une telle énergie qu'on ne leur en tiendra pas rigueur. Pour moi, c'est le grand coup de cœur du moment. Excellent de bout en bout tout simplement. Album que je ne saurai par conséquent trop vous conseiller !

Titres préférés : "Psychotic Pulse", "The evil Within", "Mind pollution", "Feed the beast".

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


PATHOS
Katharsis (2002)
Thrash metal




GRIP INC.
Solidify (1999)
Un chef d'oeuvre de plus pour GRIP. Inc.

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Jose 'alladin' Barrales (chant)
- Alex Lee (guitare / chant)
- Carlos Regalado (batterie)
- Ruben Dominguez (basse / chant)
- Juan Juarez (guitare / chant)


1. Immortal Life
2. Feed The Beast
3. Psychotic Pulse
4. Necropsy
5. Mind Pollution
6. Another Disease
7. The Evil Within
8. Tormenting Voices
9. Civil Servant
10. Self Immolation
11. Vengeance
12. Theme From Teenage Mutant Ninja Turtles



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod