Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ELIVAGAR - Heirs Of The Ancient Tales (2008)
Par VOLTHORD le 29 Avril 2008          Consultée 1132 fois
ELIVAGAR ou le HEOL TELWEN du pauvre ?
Pas besoin de faire une longue démonstration par A plus B pour arriver rapidement à une conclusion du genre. ELIVAGAR est certes, assez proche de notre HEOL TELWEN national, quoique plus death que black dans l'ensemble, et autant vous dire tout de suite, il ne se démerde pas super bien dans son genre, et n'est pas encore le nouveau groupe de folk metal qu'on attend.

Il faut dire aussi que ce qui vient de CCP RECORDS, EINHEIT PRODUKTIONEN ou TROLLZORN fait toujours un peu peur aux premiers abords (sauf peut-être pour EINHEIT qui est jusque là le seul label pagano-allemand qui est plutôt juste dans ses choix). Dans le cas du dernier label, celui qui nous intéresse aujourd'hui, on s'empiffre souvent de groupes jeunes sans grande originalité. Les seuls groupes ayant un peu émergés du lot, j'ai nommé ELEXORIEN et SVARTBY ont quand même une bonne pelleté de défauts.

Nous sommes dans un cas assez spécial où l'intention de créer un vrai « mouvement » folk/pagan metal en Allemagne dépasse largement le potentiel assez bas des groupes signés. L'initiative est louable, mais finit presque par enfoncer plus le genre que de l'aider.
Allez comprendre l'ironie de la chose.

Alors pour revenir à « Heirs Of The Ancient Tales », autant dire qu'il n'est pas à ranger aux côtés des deux derniers groupes cités. Voilà une copie conforme de tout ce qui s'est fait en matière de metal celtico-extrême depuis 10 ans. C'est à dire une alliance folk, death, black, avec des passages mélodiques, des breaks acoustiques, des bruitages en tous genres et tout ce qui s'ensuit. Une production qui fleure bon l'amateurisme détache tellement certains instruments ou certains passages vocaux que ça n'arrange à l'aspect déjà très téléphoné de la galette.

Alors oui, il y a des soli, certaines mélodies sont sympas, les chants clairs ne sont pas mauvais, et ça s'écoute bien dans l'ensemble. ELIVAGAR nous évite l'abus de flûtaille virevoltante à la SVARTSOT, mais c'est pour compenser avec des vraies maladresses dans l'exécution de ses partitions, et un sens du cliché franchement relou.

Difficile d'être encore un tant soit peu enjoué lorsqu'un AES DANA nous avait renversé les tripes avec Formors, là où ELUVEITIE nous en a foutu plein la gueule sur Spirit et là où HEOL TELWEN nous avait empreint d'une rage guerrière qui avait bien de quoi éveiller notre fierté celte.

Pour compresser un rouleau compresseur, il faut un nouveau rouleau compresseur plus gros et qui écrase plus.
Je crois que ce sera ma conclusion.
ELIVAGAR, c'est juste moyen.




Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Azalon (chant, clavier, flûte)
- Joshy (guitare, chant)
- Snow (chant, basse)
- Vitiris (batterie)


1. Ashore The Elivagar
2. Followers Of Ancient Tales
3. Ruhm Der Schlacht
4. Fone Demo Anneginne
5. Schlachtgelage
6. Blutrache.
7. Childrens Crusade
8. Nightwandering
9. Darkland
10. Call Of The Sea
11. Lender Swanne Die Reise
12. Wàn
13. Beyond The Elivagar
14. Bonus: Berserker



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod