Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2008 Ynis Mön

GWYDION - Ynis Mön (2008)
Par VOLTHORD le 23 Avril 2008          Consultée 1311 fois

Stagnant depuis 1995 dans les tréfonds de la très peu connue scène sud européenne, les portugais de GWYDION semblent enfin avoir trouvé le deal qu'il leur fallait pour être distribué à haute échelle. Un long chemin de croix ponctué entre deux par une démo auto-produite qui n'est pas parvenue jusqu'à moi, même pas en mp3, ce qui doit être quelque part la preuve que ça ne devait pas être vraiment intéressant...

...Ou pas ?

Enfin c'est quand même dire : des perles, il m'arrive souvent d'en louper.

Heureusement, là ce n'est pas le cas. Toujours dubitatif sur ce qui vient des labels secondaires allemands (Trollzorn ici), je dois dire que je ne suis une nouvelle fois pas convaincu pas un travail certes honnête, mais qui tend à épuiser le filon épique jusqu'à la corde plutôt que d'amener un quelconque renouveau.

A base de claviers BORGIRiens qui semblent avoir au moins dix ans de retard, si ce n'est plus, on a du mal à se laisser faire. Et quand ça s'accélère, que une déferlante cheap et répétitive vient prendre prendre en otage une composition pourtant pas vilaine, on a quand même le droit d'être plongé dans le doute. Un doute qui perdure quand GWYDION vient nous simuler la déconnade à l'accordéon, effet un peu trop à la mode ces derniers temps, et qui ici n'arrive à acquérir aucune espèce de légitimité, tant le matériaux de base paraissait jouer dans l'épique ténébreux. Le décalage guilleret de toute la partie folklorique fait plus tâche qu'autre chose, et se fourvoie dans les clichés les plus grotesques, se rapprochant de ses voisins labellistique de KROMLEK, SLARTIBARTFASS ou encore HELLEBAARD, FOLKEARTH et j'en passe. Lorgner sur KORPIKLAANI et ses divagations alcooliques, ça va trente secondes, en attendant, une bonne torchée de musiques folks occidentales n'ont pas été adaptées en version metal, à commencer par celles typiques des pays du sud.

C'est dommage, mais pas navrant, car dans l'ensemble, on se laisse quand même prendre à ce petit jeu. Et puis aussi parce que derrière GWYDION, il y a des musiciens de talents, surtout deux guitaristes qui arrivent à balancer des riffs péchus, et un vocaliste charismatique qui n'a pas appris à hurler deux jours avant l'enregistrement (ce qui est un peu le cas des groupes cités en haut, justement). Seules ses narrations sont parfois un peu douteuses, mais dans l'ensemble, toute la partie Metal Extrême est assez bien gérée pour qu'on reste intéressés au fil de l'album.

Là on aurait pu avoir un groupe de black atmosphérique sympathique, professionnel quoique pas original, on se retrouve avec une galette clichesque dans son approche du folk, et malheureusement assez peu convaincante dans son mélange.
J'ai un peu l'impression que, dans le mal niveau recherche de label, le groupe a intégré un peu au piff son accordéon, et ses petits clins d'oeil aux bourrés potentiel qui achèteront l'album...

Je suis peut être loin de la vérité. Mais c'est l'impression que ça donne.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


TROLLFEST
Willkommen Folk Tell Drekka Fest! (2005)
Une bonne petite fête entre trolls, ça vous dit?




ARKONA
Goi Rode Goi ! (2009)
Orchestralement folk, long, dense et percutant


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Dani (claviers)
- Kaviera (guitares)
- Morg (basse)
- Avreu (batterie)
- Vitor (guitares)
- Ruben (chant)


1. ...arrival (intro)
2. Rebirth
3. Viking's Horned Parody
4. Spirals
5. Inquisition Queries
6. Descendent Of Don
7. The Trickster Of Ragnarök
8. Turning Of The Wheel



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod