Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH / THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sepultura
 

 Myspace (276)
 Site Officiel (242)

EMINENCE - The God Of All Mistakes (2008)
Par FREDOUILLE le 7 Avril 2008          Consultée 3205 fois
Attention grosse claque brésilienne!!! Non, non, il ne s'agit pas là d'André Matos qui pique une crise, mais du nouvel album d'EMINENCE : "The god of all mistakes". Je vous avais déjà proposé une petite présentation de la formation brésilienne avec l'album "Humanology" sorti en 2004. Je ne vais donc pas vous la refaire, mais sachez tout de même que le line-up de cette furieuse bête a un tantinet évolué puisque le bassiste Jairo Guedz (ex-guitariste et fondateur de SEPULTURA) s'en est allé et a été remplacé par un certain Thiago Correa. Quant à l'impressionnant batteur Andre Marcio (ex-OVERSOSE), je vous rassure tout de suite, il est bel et bien présent et martèle toujours aussi efficacement ses fûts. Ecoutez donc le morceau éponyme de l'album pour vous en convaincre.

Par rapport à "Humanology", album qui balançait pendant près d'une heure et sans aucun répit des titres de thrash brutal (à la limite même du Death) - putain mes pauvres oreilles - et qui donnait au final cette impression de linéarité, EMINENCE semble vouloir prendre un virage un poil plus "commercial" avec des titres plus matures et surtout plus dans l'ère du temps. Effectivement, et bien que des titres tels les décoiffants et époustouflants "The god of all mistakes" et "Resistance" rappellent volontiers l'ancien matériel du groupe, "Undermind" dont le refrain en voix claire pourra évoquer sans aucun conteste des formations comme FEAR FACTORY, INTO ETERNITY ou même WALTARI, montre un tout nouveau visage du groupe. Pour le coup, EMINENCE s'éloigne petit à petit des plate-bandes Sépulturiennes (même si les sonorités de guitare ci et là ou même certaines rythmiques rappellent encore leurs compatriotes) et adopte sur "The god of all mistakes" un coté nettement plus moderne. Pour preuve encore et dans la même veine que "Undermind", on retrouve l'excellent single de l'album "Day 7" et sa petite introduction toute paisible paisible (synthé à l'appui). Un single qui a fait office de videoclip d'ailleurs. Vous pourrez toujours aller le visualiser à cette adresse : http://fr.youtube.com/watch?v=b_oNgfUFHvk.
C'est donc avec un certain plaisir de retrouver la formation brésilienne proposer quelques nouveaux éléments, novateurs pour elle mais déjà quelque peu éculés à l'image de l'ambiance qui règne sur l'un des meilleurs titres de l'album, j'ai nommé "Injected lies". Une ambiance sombre et inquiétante (genre fin du monde) et des plans dignes d'un FEAR FACTORY au plus fort de sa forme. Du déjà vu, certes, mais qu'est ce que c'est bon.
A coté de ces quelques morceaux qui marquent donc une certaine évolution chez les Brésiliens, on retrouve bien évidemment des titres rageurs, ravageurs à l'image de "Snake beat" (riffs et rythmiques qui rappelleront là SEPULTURA) ou de "Written in dust" (attention, MACHINE HEAD n'est pas loin) sur lequel Wallace Parreiras adopte là un chant parlé teinté hardcore. Wallace Parreiras semble d'ailleurs s'amuser à varier ses vocaux d'un titre à l'autre ou d'un plan à l'autre : chant clair, chant growlé, chant parlé, chant vociférateur, chant hurleur... Un impressionnant et sacré phénomène ce gus tant il semble savoir tout faire.

Eminence adopte donc un nouveau tournant sur ce nouvel album, ce qui n'est pas pour me déplaire pour vous dire franchement. Moins linéaire que son prédécesseur, plus mélodique donc, plus court aussi (38 minutes seulement), EMINENCE nous met à terre à coups de riffs de mammouth, à coups de vocaux époustouflants et de rythmiques dévastatrices (à faire pâlir MACHINE HEAD et consorts). Un condensé de puissance et de violence. qui ne fait absolument pas dans la dentelle. Il faut dire aussi que le groupe a enregistré "The god of all mistakes" aux studios Antfarm et ce, sous la houlette du producteur Tue Madsen (HATESPHERE, THE HAUNTED, DARK TRANQUILLITY). Ceci explique en partie le son colossal qui prédomine sur l'album.
Eminence, groupe jusque là méconnu risque par le biais de cette nouvelle offrande, de se tailler une petite place sur la scène internationale. A juste titre.
EMINENCE ou le plus européen des groupes brésiliens.


Morceaux préférés : "The god of all mistakes", "Day 7", "Injected lies"




Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Wallace Parreiras (vocals)
- Andre Marcio (drums)
- Alan Wallace (guitars)
- Thiago Correa (bass)


1. The God Of All Mistakes
2. Resistance
3. Day 7
4. Devil's Boulevard
5. Undermind
6. Injected Lies
7. Written In Dust
8. Snake Beat
9. Stainer
10. Enemy Inside



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod