Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK SLEAZE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


HELL N' DIESEL - Passion For Power (2007)
Par THE BLUE OYSTER le 16 Février 2008          Consultée 2125 fois

La scène hard sleaze pète vraiment la forme en ce moment ! Si l'arrivage des derniers HARDCORE SUPERSTAR et CRASHDIET n'ont pas suffit à rassasier votre envie hard-rock-sleaze-qui-botte-le-cul alors ce premier essai de HELL N'DIESEL devrait vous intéresser. Alors les gaillards viennent encore et toujours de Suède, leur look et la pochette de leur premier skeud ne laisse aucun doute sur la musique qu'ils produisent.. ça sent le glam et le Crüe ne doit pas être bien loin... Vous ne vous trompez pas, MÖTLEY CRÜE est bel et bien une des influences principales du groupe et SKID ROW n'est pas loin non plus ! La production est très crue (très Crüe... Ahah) et laisse entrevoir des riffs puissants, une grosse caisse percutante, le tout porté par une voix un tantinet rugueuse quand elle force. On peut classer ce groupe avec STARRATS ou encore DIRTY RIG (pour la prod). En somme, attendez vous à headbanguer pendant toute la durée de l'album.

Donc, musicalement, rien de fantastique ni de très original ici, le glam-metal est assez représenté depuis quelques années mais les morceaux du groupe sont vraiment bien ficelés, solides et carrés : c'est très pro tout ça. L'album démarre tout de suite en trombe avec "Sweet Sister" qui est le premier single du groupe et met l'auditeur, de la meilleur des façons, dans le bain. On enchaine avec "You Shook Me" qui est pour moi l'un des titres les plus accrocheurs avec son refrain imparable et mémorisable quasi-instantanément, ce titre pourrait être un classique du sleaze. "Crosses [KIXXX]" est un titre vraiment intéressant avec ses changements de rythme et surtout la performance vocale du chanteur, qui n'hésite pas à monter dans les aigus sur les refrains.
Petite baisse de régime à partir de "Sexual Suicide" qui est bon mais sans plus, et ressort moins que les titres précédents par son regrettable manque d'originalité, tout comme celui de la ballade "Fallin'", malgré tout agréable tant elle est gracieuse, ralentit le rythme de l'album. On redémarre sur les chapeaux de roues avec LE tube du disque: "Miss Cocaine" avec son refrain qui donne une envie de beugler. Un titre on ne peut plus jouissif et encore un classique potentiel de sleaze... C'est pas vraiment au diesel que tourne ce groupe mais au super! L'album enchaine ensuite avec des titres du même acabit, puissants et efficaces. Il est sur qu'avec un tel album on retourne sur les terres du début des années 90 avec SKID ROW et MÖTLEY CRÜE, ça n'innove pas mais ça fait plaisir.

C'est un bon premier essai que nous délivrent les suédois de HELL N'DIESEL. Un opus de hard sleaze puissant, carré et très pro. Avis aux nostalgiques du hard début des années 90 qui se régaleront forcément à l'écoute de ce skeud qui, sans être original, n'est pas dénué d'efficacité. On passe un bon moment rock n'roll avec ce groupe qui, s'il affirme un peu plus sa personnalité, peut devenir un groupe majeur suèdois. Pas révolutionnaire mais tout à fait recommandable car jouissif.

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


WHITESNAKE
Lovehunter (1979)
Le plus suave du serpent blanc




BAD COMPANY
Bad Company (1974)
Une perle des 70s


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Evil (chant)
- J. Sledge Screamin' (guitare)
- Maxx Whyte (guitare)
- Sudden Electrified (basse)
- Blanco (batterie)


1. Sweet Sister
2. Shook Me
3. Crosses [kixxx]
4. Sexual Suicide
5. Falling
6. Miss Cocaine
7. Attitude
8. S.o.y.l
9. Love Me Hard
10. Ride Away
11. Sweat It



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod