Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE THRASHY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Merauder
 

 Site Officiel (100)

AGNOSTIC FRONT - Warriors (2007)
Par CANARD WC le 31 Octobre 2007          Consultée 4210 fois

AGNOSTIC FRONT est un groupe de Hardcore qui braille depuis 1982. Ca fait 25 ans qu’ils braillent les mecs. En tant que groupe de Hardcore – écrivez « HxC » pour faire style – AGNOSTIC FRONT nous a habitué à tous les poncifs du genre à savoir : le gros riff bass/guitare saccadé, cassures de tempo avec double pédale et mec pas content derrière le micro. Du gros Punk pas mélodique qui tue. Parfois, on a même quelques chœurs qui viennent appuyer le chanteur.

Genre, le chanteur gueule « WARRIORS » et juste après on a les chœurs bien gras qui appuient. Ca donne : « Waaaaaarrriooooris (un temps) WA-RI-ORS ». Cette forme de répétition (allitération) est une marque de fabrique du groupe. D’autant qu’on ne peut pas dire que le chanteur passe inaperçu : Roger MIRET a pris pour habitude de ponctuer ses phrases en donnant l’impression de vomir. En gros, il commence sa phrase en gueulant et il la termine par une sorte de « burp ». C’est un concept si intéressant que la plupart des albums d’AGNOSTIC FRONT me sont globalement insupportables.

Si on ajoute à cela le fait que le groupe enchaîne depuis plusieurs années les mêmes albums en roue libre sans varier des masses la sauce (Cf le précédent album « Another Voice »), il y avait assez peu de chances que le groupe débarque sur NIME à l’occasion d’une chronique canardienne.

Eh bien, malgré tous les défauts inhérents à AGNOSTIC FRONT, j’ai aimé Warriors. J’avoue cela presque honteusement, comme la confession d’un mauvais goût. Mais il est un fait : je prends plaisir à écouter cet album. En entier. Alors que les précédents albums m’ont surtout donné envie de somnoler dans le RER,
Warriors pulse,
Warriors envoie la purée,
Warriors trimballe un fluide énergique proche de celui du Thrash.

En réalité, les raisons de mon affection sont simples. Je fais l’auto-analyse de mon mauvais goût et ça donne :

• Warriors sonne « Metal » qui tue (à l’instar des productions type Metalcore).
• AGNOSTIC FRONT est pour le coup à mi-chemin entre Thrash et HxC.
• Les riffs ne sont pas mauvais, voire carrément bons.
• Il y a un certain « groove » (le fluide évoqué plus haut) qui n’est pas sans rappeler certains groupes de Metal qui tabassent (comme j’aime).

Ces caractéristiques m’ont suffi à passer sur la voix du « chanteur », à oublier la discographie inégale et à apprécier à sa juste valeur cet album. Soit un album de HxC teinté Thrash pas mélodique mais qui déboîte.

Et franchement, Warriors est de la race de ces albums frénétiquement vide mais violemment jouissif. AGNOSTIC FRONT donne envie de serrer le poing, de ne pas se laisser faire, de se battre, de cracher par terre et même de bousculer les vielles dames dans le métro. C’est vous dire.

Evidemment, tous ceux qui se sont fadés les 10 albums d’AGNOSTIC FRONT, déjà acquis à la cause du groupe, apprécieront la dérive quelque peu Metal du nouvel opus. Et il y a de fortes chances que les allergiques restent allergiques. L’ordre naturel des choses. Comme disait Pangloss : « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ».

Sauf qu’AGNOSTIC FRONT a fait un pas avant vers la scène Metal et sa musique est susceptible de plaire à un certain public de Thrasheux (ceux qui écoutent PRO PAIN en cachette, ceux qui se sont délectés des touches Punk de SLAYER dans les années 90). Cette « ouverture » - contre toute attente – donne lieu à un bon album de HxC thrashy qui tabasse efficacement. Il est à l’image d’une certaine idée qu’on peut se faire du Metal. Alors au lieu d’attendre que la nouvelle scène Thrash se réveille, à votre tour de faire un pas vers ces brutasses new-yorkaises...


Note : 3/5 (gonflé à l’Hélium)

A lire aussi en HARDCORE par CANARD WC :


NOFX
Punk In Drublic (1994)
NOFX peut tout, fait tout et réussit tout.




NOFX
The Longest Line (1992)
Qu'est ce qu'un bon EP ?


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Roger Miret (chant)
- Vinny Stigma (guitare)
- Joseph James (guitare)
- Jim Colletti (batterie)
- Rob Kabula (basse)


1. Addiction
2. Dead To Me
3. Outrage
4. Warriors
5. Black And Blue
6. Change Your Ways
7. For My Family
8. No Regrets
9. Revenge
10. We Want The Truth
11. By My Side
12. Come Alive
13. All These Years
14. Forgive Me Mother



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod