Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH-CORE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : No Return

ZUUL FX - Live Free Or Die (2007)
Par CANARD WC le 20 Octobre 2007          Consultée 4102 fois

Vivre libre ou mourir. Tout un programme. On dirait le titre d’un épisode de James BOND (bah oui « Live and Let Die » avec Roger MOORE). Il faut vivre libre ou mourir, pas d’alternative quoi. Par delà ce credo invraisemblable, je me pose cette question : « C’est quoi vivre libre ? ». Pas de contraintes ? Faire ce qu’on veut ? Refus d’autorité ? Quand je pense « vivre libre », la première image qui me vient à l’esprit c’est moi en peignoir, étendu sur mon lit en train de picoler. En mode « RAF » quoi. Et s’il y a un truc de certain, dans ma vision buccolique qui est mienne : je n’écoute pas – même en fond sonore – le dernier album de ZUUL FX.

ZUUL FX est un groupe de Metal français qui braille (apparenté à NO RETURN). Ca ressemble musicalement à un mélange de SOILWORK, MACHINE HEAD et pas mal à FEAR FACTORY. Globalement, on va dire que c’est du « Thrash-core » quelque chose. Sur le papier, ce mélange est alléchant. Au final, « Live Free or Die » est décevant. Et même pire.

Pour le coup, je dois vous avouer quelque chose : j’ai dérogé à un des principes que je me suis fixé avant de rédiger une chronique pour Nightfall. Je me suis toujours engagé à écouter au moins une dizaine de fois un album sur une période minimale d’au moins 15 jours. Et là, j’avoue, j’en suis à 6 écoutes de cet album sur une période d’un mois et je n’en peux plus. Rien qu’à l’idée de réécouter cet album, ça me fout la sinistrose. Donc je ne vais pas me forcer.

ZUUL FX ressemble très précisément à ce que je n’aime pas dans le Metal. Soit un groupe qui tabasse dans le vide. Les mecs savent jouer, c’est en place, le son est bon et les éléments qui composent cette musique ne sont pas mauvais (pris indépendamment les uns des autres), mais l’ensemble est vomitif. On peut tenter bien entendu de prendre le bon coté des choses, il reste un fait : « Live Free or Die » est un album fait de gros riffs rapiécés, de rythmiques modernes, de beuglements et de quelques samples. Ca ressemble à un de ces énièmes groupes de première partie qui fait trop de bruit et dont on ne retient rien. Du moins pas grand chose, peut être un simili refrain ou cette alternance beuglement / chant presque Stoner et encore.

A l’instar du nihilisme et de la vacuité de l’existence pointés par KUNDERA dans « L’insoutenable légèreté de l’être », ZUUL FX arbore un insoutenable non-sens musical. Comme pour nous rappeller combien le Metal peut être vide et déprimant, quand il est intrinsèquement moyen et sans inspiration.

Je ne doute pas que le groupe fasse son « effet » en première partie d’un gros poisson. Mais sans le Pit, sans les pogos et sans la compagnie de Brothers of Metal un peu éméchés... là comme ça... à froid... c’est déprimant.


Note : 1/5

A lire aussi en NEO METAL par CANARD WC :


VIZA
Aria (2014)
Si SOAD vous manque autant qu'à moi...




LOSTPROPHETS
The Betrayed (2010)
Sur NIME, on est des grosses tarlouzes


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Steeve 'zuul' Petit (chant)
- Karim (guitare)
- Shag (basse)
- Aurelien (batterie)


1. Here Is Pure Hatred
2. Fight For The Cause
3. Nobody Knows
4. French Kisses
5. Hate Me Bastard
6. 14 Years Old
7. Honey
8. This Way
9. Help Me
10. I Never Forget
11. Fuck Them All



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod