Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MORAVIUS - King's Grave (2007)
Par BAST le 5 Juillet 2007          Consultée 2502 fois

Le heavy mélodique, genre spacieux dont les réseaux les plus étranglés ont longtemps déniché leur substance nourricière en Allemagne, ne cesse aujourd’hui de prolonger ses ramifications de par le monde. Si l’Italie hébéta la communauté metal lorsque sa formation emblématique, RHAPSODY, trouva un label à la hauteur de ses ambitions pour déverser abondamment son heavy symphonique alentours, qu’en est-il aujourd’hui des pays vierges de velléités heavy ? Dix ans plus tard, force est de constater que l’étonnement n’est plus de mise. Les pays émergeants viennent à tour de rôle proposer leur vision du metal. Mais le « ooohhh ! » lâché par la surprise revêt des atours surfaits. Rien ne peut plus prendre notre assurance ou notre habitude en défaut.

En cette première moitié 2007, la République Tchèque confirme son statut de nation muette qui a su lever le doigt puis s’approprier la parole. Quantitativement, la vaguelette tchèque fait encore pâle figure face au tsunami finlandais ou aux déferlantes rengorgées de la Méditerranée. On verra avec les années si le vent aura su la gonfler davantage d’écume. Ainsi, après NEMESIS et son heavy orchestral, la république née de la révolution de velours nous présente son nouveau champion. Pas de quoi se rouler de bonheur dans la poussière, la question n’a pas même le mérite de laisser prise au doute. Pour autant, on découvre là une acception du heavy qui ne laisse pas indifférent. Car le son employé par MORAVIUS dévoile un speed mélodique aux allures doom intéressant. Ce contrebalancement du happy-metal, cette propension à tirer les mélodies vers des abysses piquées d’obscurité recèlent leur lot d’originalité. Tomáš Švitorka propose un chant sur la corde raide, jouant sur la justesse comme pour mieux appuyer une mélancolie sous-jacente. Derrière lui, le heavy d’essence fédératrice se livre aux paradoxes avec des instruments qui refusent la luminescence d’un FREEDOM CALL, préférant diffuser des ambiances ombragées.

Dommage toutefois que les compositions ne parviennent pas assez à muer notre contentement en plaisir indéfectible. Il y a bien « Back Again » et son implacable refrain, « King's Grave pt. 1 - The Curse » et son heavy/doom convaincant ou encore le fédérateur « The End ». Le reste se montre trop moyen car inégalement abouti. Et l’on en vient à regretter que cette recette à l’identité qui se veut affirmée n’ait pas su s’appliquer avec justesse sur l’intégralité de « King’s Grave ». Car on aurait tenu là un album de heavy épique bien mieux armé pour résister au tranchant de la critique.

Inutile de condamner cette formation attachante. Il lui reste encore matière à progresser et à prodiguer à son heavy l’accomplissement salvateur qui lui fait encore défaut.
La République Tchèque, un pays dont l’émergence semblait impensable et... qui ne dispose pas encore du catalogue adéquat à infirmer ce sentiment. Mais un pays qui a su aujourd’hui nous proposer une vision du heavy à tendance speed qu’un peu de travail pourrait rendre assez rafraichissant. Ce n’est pas cette fois-ci que le chroniqueur cèdera à la nostalgie et se laissera aller, comme il y a dix ans, à l’une de ces sentences branlantes qui consiste à présenter une nation comme le berceau du renouveau d’un genre archi-abouti.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


MOB RULES
Among The Gods (2004)
Heavy frais et original, encore un bien bel album

(+ 1 kro-express)



The RING
Tales From Midgard (2004)
Heavy conceptuel basé sur Le Seigneur Des Anneaux


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Tomáš Švitorka (chant)
- Petr Štrauch (guitare)
- Petr Svrèina (batterie)
- Lukáš Lipina (clavier)
- Lukáš Musiol (guitare)


1. Back Again
2. Drop The Crown
3. King's Grave Pt. 1 - The Curse
4. Without You
5. On The Run
6. Calling For Help
7. King's Grave Pt. 2 - The Fight
8. Strayed Sheep
9. King's Grave Pt. 3 - The Deal
10. Bless You
11. The End
12. Alea Iacta Est



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod