Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Saxon
- Membre : Bruce Dickinson , Guy - Mccoy - TormÉ, Gillan
- Style + Membre : Iron Maiden

SAMSON - Shock Tactics (1981)
Par DARK SCHNEIDER le 29 Juillet 2007          Consultée 6916 fois

Selon Rod Smallwood, le seul groupe qui aurait pu rivaliser avec IRON MAIDEN était SAMSON. Et il est vrai qu’à l’écoute de cet excellent troisième album, on constate que SAMSON disposait d’argument très sérieux à faire valoir. Un de ces arguments tient en un nom : Bruce Dickinson. Ce dernier pouvait déjà se targuer d’être le meilleur chanteur de la NWOBHM. Ses progrès sont notables depuis l’album précédent, Head on. Bruce Dickinson maîtrise pleinement ses cordes vocales, fait preuve de plus d’agressivité, sa performance sur Shock Tactics égale celle de The number of the beast qui le fera connaître dans le monde entier. C’est vous dire le niveau !

Bien sur, tout cela serait inutile si les compositions ne suivaient pas. Heureusement, à ce niveau les regrettés Paul Samson et Chris Aylmer (respectivement décédés en 2002 et 2006) assurent un maximum. Il va sans dire que Shock Tactics est sans aucun doute leur meilleur album.

Alors que la plupart des groupes de la NWOBHM tiraient principalement leurs influences de JUDAS PRIEST et BLACK SABBATH, chez SAMSON c’est l’influence de DEEP PURPLE qui prime, faisant de SAMSON un groupe foncièrement différent. Cette influence se fait d’ailleurs parfois un peu trop sentir : les nombreux cris de Dickinson (alors connu sous le pseudo débile de « Bruce Bruce ») montrent tous un chanteur profondément atteint de Ian Gillanisme. Tandis que le jeu de guitare de Paul Samson rappelle souvent celui de Ritchie Blackmore. Le titre « Nice Girl » en est l’exemple le plus probant. Ce morceau sonne comme une version plus rapide et énervée du fameux « Strange kind of woman » du pourpre profond. Quoiqu’il en soit, c’est un titre excellent.

La musique de SAMSON se situe à la frontière du hard rock et du heavy metal. D’ailleurs l’album bénéficie d’une production plus typique des groupes de hard rock, ici c’est Tony Platt d’AC/DC qui est aux manettes. Son très bon travail offre à l’album un son chaleureux et vintage qui a plutôt bien vieilli.

L’album commence en furie avec le dévastateur « Riding with the angels », une reprise de Russ Ballard que Bruce Dickinson continuera d’interpréter en live pendant sa carrière solo (tournée Tattooed millionnaire). Le tempo se fait plus calme sur « Earth Mother », encore un autre excellent titre sur lequel Dickinson monte très haut pendant le refrain. La qualité est constante durant tout l’album. Chaque morceau est unique et possède à chaque fois un élément bien jouissif. Un riff bien senti par là, un solo incisif par ci, et un cri à faire exploser tous les carreaux de sa salle de bain pour couronner le tout. Que ce soit le grandiloquent « Bright lights » ou le furieux « Grime crime », SAMSON ne laisse aucun répit. A une exception près : la sublime ballade « Communion ». Un morceau que j’estime être le meilleur de l’album, et peut-être la plus belle ballade chantée par Bruce Dickinson ! Il est vraiment dommage qu’IRON MAIDEN ait très longtemps négligé ce genre de titre, car Bruce Dickinson est excellent sur cette longue ballade mélancolique.

Si Shock Tactics reste le meilleur album de SAMSON, il est né dans la douleur. En proie à de gros problèmes d’organisation, de management et d’entente entre les musiciens, la carrière de SAMSON prenait un tournant très instable. C'est d’abord le batteur cagoulé Thunderstick qui a été contraint de quitter le groupe. Plus tard, Bruce Dickinson ne pouvait pas refuser l’offre d’un certain Steve Harris. Il est vrai que le fait qu’IRON MAIDEN avait déjà planifié ses deux années suivantes alors que les membres de SAMSON ne savaient même pas parfois ce qu’ils allaient faire le lendemain avait de quoi motiver le futur Air raid siren. Et c’est ainsi que Bruce Dickinson allait commencer la formidable carrière qu’on lui connait tous.
SAMSON n’abandonna pas pour autant. Ils remplacèrent Dickinson par le plus bluesy (et médiocre) Nicky Moore et poursuivirent une carrière confidentielle, sans jamais officiellement splitté jusqu’au décès de Paul Samson. Mais le fossé qualitatif entre Shock Tactics et son successeur, Before the storm, est énorme.

Shock Tactics est donc un excellent album avec un Bruce Dickinson a son plus haut niveau, ce qui justifie que tous ses fans se doivent d’écouter cet album. En plus la réédition propose trois bonus tracks d’excellente facture, impossible de passer à côté.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


CRYSTAL VIPER
The Curse Of Crystal Viper (2007)
Heavy traditionnel avec chanteuse, excellent




HELSTAR
A Distant Thunder (1988)
Plus speed, plus virtuose, HELSTAR au top!


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Bruce Dickinson (chant)
- Paul Samson (guitare)
- Chris Aylmer (basse)
- Thunderstick (batterie)


1. Riding With The Angels
2. Earth Mother
3. Nice Girl
4. Blood Lust
5. Go To Hell
6. Bright Lights
7. Once Bitten
8. Grime Crime
9. Communion
10. Little Big Man (bonus Track)
11. Pyramid To The Stars (bonus Track)
12. Losing My Grip (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod