Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


TWILIGHT GUARDIANS - Sintrade (2006)
Par BAST le 17 Mai 2007          Consultée 2622 fois

TWILIGHT GUARDIANS représenterait presque à lui tout seul la contrepartie à l’indéniable charisme et au professionnalisme bétonné de la scène heavy finlandaise. Car cette formation qui a débuté sa carrière voila 11 ans joue aujourd’hui une musique si fignolée, si réfléchie, qu’elle en devient complètement aseptisée.

Après un premier album intéressant et à l’identité plutôt marquée (« Tales Of The Brave », 2000), « Wasteland » avait maintenu l’illusion d’avoir affaire à un groupe capable de progresser et de se renouveler, peut-être parce que les formations finlandaises de heavy mélodique n’avaient pas encore montré tout leur potentiel. Aujourd’hui, avec son troisième opus, TWILIGHT GUARDIANS perd pied face à ses compatriotes, c’est incontestable.

Et pourtant, l’écoute de « Sintrade » n’a rien de désagréable. Les musiciens sont carrés, les mélodies évitent tout mauvais goût et on a droit à quelques passages enthousiasmants (le soli de « Never Alone », le chant sur « Wanderer »...) . Oui, mais voila, retenir de « Sintrad » plus de quelques titres s’avère plutôt difficile tant l’accroche fait régulièrement défaut, tant les plans servis ici ont été déjà maintes fois entendus, tant les prises de risques sont réduites à peau de chagrin.

Ca n’est pas un hasard finalement si le meilleur morceau de l’album est une reprise de... MADONNA. Eh oui, la version metal de « La Isla Bonita » s’en sort très bien. Certainement parce qu’en s’occupant de cette reprise, TWILIGHT GUARDIANS n’évoluait pas en terrain balisé et était forcé de se creuser davantage les méninges.

Sans cette reprise, sans l’enlevé « Wanderer », « Skin To Skin » et sa rythmique convaincante, « My Spoiled Reign » et sa guitare inventive ou encore « Flawless » porté par un esprit AOR entrainant, « Sintrade » aurait été un naufrage définitif. Grâce à eux, cette troisième sortie de TWILIGHT GUARDIANS parvient tout de même à s’imposer comme un album susceptible de plaire à quelques amateurs du genre. Et c’est déjà pas si mal !

Carl-Johan Gustafsson et ses compères connaissent leur sujet sur le bout des doigts ? A force de nous sortir des titres coulés dans le même moule, on a fini par bien le comprendre.
Qu’ils s’essayent à plus de diversité et d’inventivité, ce sera bien mieux.

Un album décevant, TWILIGHT GUARDIANS et son premier opus prometteur sont désormais bien loin...

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


MOONLIGHT AGONY
Silent Waters (2007)
Surprise heavy 2007, ou quelque chose comme ça




HUMAN FORTRESS
Defenders Of The Crown (2003)
Heavy épique


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Vesa Virtanen (chant)
- Carl-johan Gustafsson (guitare)
- Mikko Tång (basse)
- Henri Suominen (batterie)
- Jari Pailamo (clavier)


1. Through The Stars
2. Wanderer
3. Skin To Skin
4. Still
5. My Spoiled Reign
6. Never Alone
7. Room Of Shadow And Light
8. Flawless
9. La Isla Bonita (madonna Cover)
10. Inside



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod