Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL RUSSE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2007 Yarga

NEVID - Yarga (2007)
Par VOLTHORD le 13 Mai 2007          Consultée 2040 fois

Il y a une chose assez stupide qu'on a souvent tendance à dire à l'écoute d'un groupe qui ressemble sauvagement à un autre. Un truc du genre, "évidemment ça ne révolutionne rien, mais les fans de UNTEL devraient aimer". On a tendance à conseiller aux fans d'un groupe d'aller voir du côté de leurs clones… je veux parler de ces groupes, non pas influencés, mais complètement résolus à faire exactement la même chose que le Master Jedi Eminent qu'ils idolâtrent en public ou en cachette (car certains osent toujours dirent qu'ils ont leur griffe personnelle, même quand la repompe saute aux yeux si violemment qu'elle les arrachent).

Phrase qui est finalement totalement conne, comme la plupart des Trve Fan d'un groupe aiment savoir que le groupe en question détient l'Exclusivité Suprême dans son domaine, a tamponné un Copyright ou affiché une grosse pancarte "No Trespassing" pour montrer tout son dévouement. Souvent, le Trve Fan ne veut même pas entendre quoique que ce soit d'autre qui puisse interférer avec la vision d'originalité suprême que le Maître aura initié ! Oui, le fan qui lit la phrase citée plus haut devrait, normalement, fuir et faire taire à tout jamais le chroniqueur insensé qui est tombé dans la facilité odieuse d'avoir seulement osé écrire une telle phrase (Oui, on pourra bien sortir une chronique où je l'ai dis moi-même, mais bon hein, que voulez-vous, personne n'est parfait).

Et alors là, quand j'écoute ce "Yarga" (j'ai pas le nom en cyrillique, que les Russophones me pardonnent) de Nevid, je pense ce truc bidon: "Ceux qui ont aimé ARKONA devraient sûrement aimer NEVID"…et bizarrement, je constate que "Putain qu'est ce que c'est moyen ce truc", et alors je me re-réponds "Alors pourquoi t'as pas fermé ta gueule ?". Et là je me bats pendant des heures, à me demander si je dois parler de NEVID sur Nightfall alors qu'ARKONA, dans son rôle de pilier suprême ainsi que la chronique d'Akron de la merveille qu'est Vo Slavu Velikim font très bien l'affaire pour ce qui est de représenter le Polka Metal sur le site.

Et si parler de NEVID était en fait pour moi une petite séance de rattrapage pour montrer tout l'amour que j'ai pour ledit Vo Slavu Velikim, cette méga surprise de Folk Metal qu'on n'attendait plus, ce mélange archi bien foutu d'un métal épique de première volée, d'ambiances forestières sombres et des exultations alcooliques du folk traditionnel russe ?

Pour le "Yarga" de NEVID, c'est un peu, c'est même complètement la même recette. On ne peut accuser NEVID de pomper ARKONA, comme les deux groupes ont commencé ensemble en parallèle, et avec en plus, un vocaliste en commun ! On peut clairement dire quand même que les deux groupes sont similaires (et d'ailleurs je me demande comment un artiste peut voir l'intérêt de montrer sa tronche dans deux groupes qui font la même musique mais bon passons) et que des deux escouades, l'une a définitivement pris le dessus sur l'autre. L'une a réussi à percer, l'autre est à la traîne. Le mélange d'héroïsme champêtre et de crises de bonheur convulsives que le dernier ARKONA nous procurait est ici beaucoup moins délicieux, même un peu périmé. Les structures sont assez classiques et surprennent peu, et là où Vo Slavu Velikim créait un dynamisme sans cesse renouvelé, ici les accélérations et les cassures sont peu pertinentes, parfois même maladroites, le chant black, limite poussif. Les mélodies sont quand même moins lumineuses, car peu contrastées avec une base Metal très loin d'être tranchante. Les claviers épiques font à la fois cheap, kitsch et tâche (à quelques exceptions, comme un "Yarga" trippant).

On se retrouve avec la constatation embêtante que Yarga a vraiment du mal à être abordé comme un tout, peinant laborieusement à installer une ambiance, sans grand succès.
C'est bien ici, c'est chiant là, ça passe plutôt bien dans l'ensemble, mais on peine quand même à y trouver un substitut à ARKONA.

"Broshus Ptitsei v dlan rassveta" pourra donner un goût de fête, fortement accrocheur, à côté de ça un morceau lambda se targue souvent des passages bidons, souvent dû à une maîtrise toute relative du mélange Polka/metal Extrême, et même du Metal Extrême tout court. Le seul excellent morceau étant le baladeur "Moy Svet", presque pop, à la carrure sentimentale indubitable, épuré d'excès extrêmes, juste assez Metal pour faire l'affaire, et qui entrouvre peut-être une voie qui permettrait à NEVID de se démarquer.

En attendant, Yarga n'échappe pas à son statut de sous-Vo Slavu Velikim, assez sympathique tout de même pour ne pas s'attirer mes foudres, mais vraiment pas assez compétitif. Après, c'est aux autres fans de voir.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


MOONSORROW
Tulimyrsky (2008)
Un Ep, et nouveau coup de maître




TROLLFEST
Brumlebassen (2012)
Amène le miel et mets toi nu


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Alexey 'lesyar' Agafonov (chant)
- Ksenia (chant)
- Nikita (guitare)
- Nikita (clavier)
- Glen (basse)
- Aleksandr (batterie)


1. Ovsen
2. Broshus Ptitsei V Dlan Rassveta
3. Zamertsali Zviozdy Gorkuiu Polyn
4. Bliki Po Nebu Luchistoi Yargi
5. Krylatye
6. Milaia
7. Yarim Okom
8. Perbyi Sred Ravnij
9. Mnie Tak Grustno Bez Tebia
10. Moi Sviet
11. Ya Veriu, Ty Meniá Vstrietish
12. Yarga
13. Nevid
14. Ya Obmanybat Sebiá Ne Stanu



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod