Recherche avancée       Liste groupes



      
GOTH ROCK/HARD FM  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Moonspell, Negative

The 69 EYES - Angels (2007)
Par ORPHANAGE le 2 Avril 2007          Consultée 5618 fois

En gros, une horde de fans en folie attendaient que THE 69 EYES sorte le successeur à "Devils" qui avait, à sa sortie début 2005, fait pas mal parler de lui. "Devils", c'était quoi? Un album de Rock/Metal Gothique aux influences Hard Rock bien prononcées, une collection de tubes goths kitschs et soignés ("Feel Berlin", "Lost Boys") interprétés avec plus ou moins de conviction et de sérieux par Jyrki 69, fan de Peter Steele devant l'éternel. L'album avait été plutôt bien accueilli, et même s'il n'avait rien d'exceptionnel, il était le témoin agréable d'un second degré certain et de qualités de compositions assez personnelles, entre un HIM moins pop et un TYPE O NEGATIVE bien plus policé. Les fans de la période gothique du groupe, amorcée avec "Wasting The Dawn" en 1999 (les albums précédents étaient plus inscrits dans une veine Sleazy/Punk'n'Roll), même s'ils pouvaient être dérangés par le côté Rock'n'roll beaucoup plus présent et aux consonances évidemment moins sombres, avaient quand même de quoi se sustenter avec ce "Devils" toujours farci de bons claviers New Wave, d'arpèges bardés d'échos et de mélodies accrocheuses et suaves. Qu'en est-il maintenant? Bon, vous avez vu la note, et vous devinez que l'album est mauvais. Mais…pourquoi est-il mauvais?

Tout commence avec le morceau "Angels", qui se veut être une réponse ou une revisite de la chanson "Devils" de l'album précédent. C'est assez amusant, car la pochette du nouvel album ressemble à celle du précédent, à la différence que celle-ci arbore des couleurs plus chaudes, plus de détails, et un traitement négatif de la photo de Jyrki. La chanson "Angels" semble être aussi une version "négatif" de "Devils", dans les deux sens du terme. La chanson est beaucoup moins bonne, déjà, mais ce qu'il faut souligner ici, c'est que les lignes mélodiques du morceau modèle, autant pour le gimmick de guitare que pour les mélodies vocales, sont ici "inversées", en quelque sorte : la démarche est originale, mais pas spécialement utile me direz vous. On peut déjà contester la tentative de renouvellement, et le groupe ne s'en est peut-être pas rendu compte, mais cela signifie qu'il n'avait aucune idée particulièrement pressante et innovante à mettre en musique s'il en a été réduit à composer une chanson "inverse" d'un autre titre de son répertoire. Si le mal n'était que là, ça passerait. Mais THE 69 EYES n'en est malheureusement pas resté là niveau médiocrité : "Angels" insiste BEAUCOUP plus que par le passé sur sa facette Hard Rock. Les chansons se succèdent, et on écoute toujours plus de riffs hard rock ultra téléphonés, classiques comme tout, et, encore pire, pas inspirés ("Shadows Of Your Love", particulièrement insupportable). On ne trouve plus grand-chose de gothique dans la musique de THE 69 EYES, si ce n'est la manière de chanter de Jyrki, qui n'a même plus la même étincelle, et quelques claviers par-ci par-là (sur la ballade mielleuse "Star Of Fate", "Ghost", ou sur "Never Say Die", à peine mieux que les autres).

Ceux qui ont écouté le premier single "Perfect Skin" ont pu se rendre compte que la production avait incroyablement bridé l'impact des guitares : celles-ci ne sont désormais plus qu'un fond musical insignifiant ultra mixé et compressé, mou comme c'est pas permis. Le groupe a fait des compromissions, mais on ne pensait pas qu'il en serait réduit à se singer autant, à faire de la musique aussi vide et hypocrite. Hypocrite? Oui. Le groupe veut donner l'impression qu'il se moque de l'avis des gens et qu'il revient à ses racines hard rock et hard FM, mais il traite ses compositions de manière ultra-moderne et facilement consommable (enfin, en théorie étant donné que l'efficacité est elle aussi contestable sur ce nouvel album), sans le côté rugueux et vrai du Hard des 80's. On reste un peu gothique sur les bords, donc, on fait des refrains simplissimes qui se ressemblent tous ("Los Angeles" et "Rocker" et j'en passe), on met le paquet sur la promo et sur les photos de groupe (les jeunes adorent ça, mais il ne se feront sûrement pas berner par une musique aussi peu intéressante), finalement, aucun engagement artistique réel, aucune flamme musicale, une identité qui s'estompe, un groupe qui n'est plus que l'ombre de lui-même tout en voulant se montrer plus épanoui que jamais…le bilan n'est pas brillant. Et même si quelques titres comme "Wings And Hearts" ou "Never Say Die" sont plus potables, comme quelques soli bien joués sur quelques passages, il n'y a rien à faire : "Angels" est assez catastrophique.

THE 69 EYES devrait se rendre compte que son nouvel album ne pourra pas plaire aux fans de Rock Gothique à chant masculin car il est trop axé sur un Hard qui n'est sans doute pas à leur goût, ni aux fans de Hard Rock qui, de toute manière, préfèrent l'authenticité et le son plus graisseux des vraies 80's. Il ne leur reste que leurs groupies. Ceux qui y trouvent leur bonheur, tant mieux pour eux, mais ils se rendront bien vite compte qu'il n'y a dans "Angels" ni conviction, ni art, ni efficacité à long terme, ni identité propre. Juste des chansons fades et molles, faussement spontanées, au simple mérite d'être bien jouées (de manière bien peu engagée, cependant…) et bien produites. Pas grand-chose, quoi.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par ORPHANAGE :


TRISTANIA
Illumination (2007)
Tristania enchaîne vite...et bien!




DARK THE SUNS
All Ends In Silence (2009)
Trésor de simplicité goth metal. Les mots manquent


Marquez et partagez




 
   ORPHANAGE

 
  N/A



- Archzie (basse)
- Bazie (guitare)
- Jussi 69 (batterie)
- Jyrki 69 (chant)
- Timo-timo (guitare)


1. Angels
2. Never Say Die
3. Rocker
4. Ghost
5. Perfect Skin
6. Wings & Hearts
7. Star Of Fate
8. Los Angeles
9. In My Name
10. Shadow Of Your Love
11. Frankenhooker



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod