Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK / GOTHIC METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Moonspell, Negative

The 69 EYES - Back In Blood (2009)
Par POWERSYLV le 15 Septembre 2009          Consultée 3200 fois

Il est des vampires dans la vie qui, plus ils prennent de la bouteille (d’eau bénite), plus ils sortent les crocs, plus leurs canines s’affûtent. Vingt ans après leurs débuts sous les auspices d’un Post Glam Rock, 10 ans après le prometteur "Wasting The Dawn" qui les voyait s’introduire dans le style Goth’n roll, THE 69 EYES décident de fêter le début de leur troisième décennie d’existence avec un nouvel opus qui suinte l’hémoglobine, "Back In Blood" le bien nommé. Du sang, de la sueur et des guitares (mais toujours pas de gousses d’ail), le groupe finlandais le plus noir a ressorti sa machine à aiguiser et sa copine la machine à riffs pour sortir un album sanglant à la pochette bien gothique d’ailleurs.

L’important pour le sombre Jyrki 69 et ses hommes, c’était d’abord de montrer qu’à 20 ans (et toutes ses dents), on peut paraître plus vigoureux que jamais. Puis, le but a été encore plus ambitieux : faire de "Back In Blood" le meilleur album de THE 69 EYES de tous les temps. Pour cela, il fallait doter la chose d’un son bien tranchant. THE 69 EYES a décidé de travailler à Los Angeles avec un nouveau producteur, Matt Hyde, qui avait déjà offert ses services à SLAYER, MONSTER MAGNET ou FU MANCHU. Exit donc Johnny Lee Michael, ami de 10 ans et compagnon de la montée en puissance, qui était quasiment le sixième membre du groupe. Ne connaissant pas tout les albums des Finlandais, je ne me lancerai pas dans l’exercice du « quel album sonne mieux qu’un autre ? », mais force est de constater que l’Américain a fait du bon boulot et a poussé le quintète dans ses retranchements. La production rend ainsi justice à ces 12 chansons où les anciennes influences glam metal et rock’n roll d’un MÖTLEY CRÜE se disputent à l’imagerie funeste et à la gravité dansante des SISTERS OF MERCY.

Le titre "Back In Blood", qui ouvre l’album, montre ce désir d’aller d’emblée à l’essentiel : du bon Rock’n roll graisseux en perspective. Avec "We Own The Night", c’est le fantôme de THE CULT qui surgit pour vous hanter : nul doute encore une fois avec ce brûlot plombé que le groupe de Ian Asbury fait partie des influences majeures des vampires. Plus gothique dans l’âme avec un riff principal qui peut rappeler le SENTENCED « dernière période », "Dead And Gone" avec son petit côté mélancolique étoffe un peu le propos avant que "The Good, The Bad & The Undead" ne reparte sur les sentiers d’un Rock’n roll plombé, graisseux et groovy. "Kiss Me Undead" est certainement un des titres de l’album qui marque le plus les esprits (enfin, ce fut mon cas lors des écoutes successives), surtout son refrain dansant et son parfum de noire romance qui se promène dans les airs. Retenons aussi un "Lips Of Blood" catchy à la mélodie entraînante. Plus rentre-dedans, le subversif "Dead Girls Are Easy" a fait l’objet d’un clip assez sympathoche signé Bam Margera qui traîne sur le web.

La fin de l’album est selon moi moins marquante : il y a "Hunger" avec ses quelques notes de piano et sa superbe mélodie évoquant les SISTERS OF MERCY et le final "Eternal", qui donne dans le confidentiel. Le son dont Matt Hyde a doté l’album rend justice surtout aux titres les plus vigoureux ("Back In Blood", "The Good, The Bad & The Undead", "Dead Girls Are Easy", "Some Kind Of Magik" ou "Susperia Snow White"). Malgré ses qualités indéniables, "Back In Blood" fait côtoyer l’excellent et le plus dispensable sur la fin. Est-il le meilleur album des Finlandais ? Loin de connaître toute leur discographie, je ne m’avancerais pas, mais par rapport à mes connaissances, ce disque doit certainement figurer dans le tiercé de tête.

Pour les fans ultimes, n’hésitez pas à déguster la version digibook (Vampire Edition) prévue pour combler les plus exigeants. Vous y trouverez un DVD bonus comprenant le clip cité plus haut ainsi qu’un live "Hollywood Kills" filmé au Whiskey A Gogo. Enjoy !

A lire aussi en DIVERS par POWERSYLV :


Armageddon Over WACKEN
Live 2004 (2005)
Les 15 ans du Wacken en images et en live !




ZIMMERS HOLE
When You Were Shouting At The Devil … (2008)
Humour et pussance se marient bien


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Jyrki 69 (chant)
- Bazie (guitare)
- Timo-timo (guitare)
- Archzie (basse)
- Jussi 69 (batterie)


1. Back In Blood
2. We Own The Night
3. Dead N' Gone
4. The Good, The Bad & The Undead
5. Kiss Me Undead
6. Lips Of Blood
7. Dead Girls Are Easy
8. Night Watch
9. Some Kind Of Magick
10. Hunger
11. Suspiria Snow White
12. Eternal



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod