Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Yngwie Malmsteen , The Reign Of Terror , Concerto Moon
- Style + Membre : Wisdom Call

NARNIA - Desert Land (2001)
Par SPHERIAN le 23 Avril 2007          Consultée 2864 fois

Si il y en a un qui doit bien se marrer dans le milieu du métal, c’est ce bon vieux Yngwie Malmsteen. Cela fait plus de 20 ans et la sortie du phénoménal « Rising Force » que des palettes de gratteux émulent ses soli et descentes de manches supersoniques dans diverses formations et tentent de reproduire les albums du maître. Car il faut bien reconnaître que, même si l’on peut trouver les albums actuels du suédois aussi intéressants que l’intégrale DVD de chasse pêche et tradition, celui-ci a bel et bien donné naissance à toute une branche du métal, le neo-classique. Si Yngwie recevait 10 euros pour chaque album « inspiré » de son œuvre, ce dernier aurait l’occasion de s’offrir tout un tas de belles choses comme une production décente pour ses albums ou mieux, un nouveau futal en cuir!

Bref vous l’aurez compris, NARNIA n’est pas la révolution musicale du siècle mais bel et bien un énième clone du Malmsteen cuvée 1986-1992. Le quintette suédois (tiens donc !) fut formé en 1996 et obtint immédiatement un deal avec Nuclear Blast ce qui leur permit de donner naissance à leur premier opus « The awakening ». Celui-ci fut d’ailleurs plutôt bien reçu, surtout au Japon ou l’armée de clones de Malmsteen a établi son quartier général.

C’est à leur 3eme album que l’on s’intéresse aujourd’hui. « Desert land » vit le jour en 2001 et, comme c’est souvent le cas pour ces groupes, l’évolution avec ses prédécesseurs ne saute pas aux yeux. C’est, je pense, le problème majeur de la plupart des groupes de néoclassique. La différence entre « s’inspirer » et « dépoussiérer » est bien fine et un minimum d’innovation est requis pour intéresser l’auditeur et le faire tiquer. En gros l’équation se résume à : pourquoi se farcir un album exactement similaire à une référence du style (pensez « Marching out » ou « Trilogy ») et non pas l’original ?

C’est le plus gros pêché de NARNIA, cet énorme sentiment de déjà entendu qui nous envahit lorsqu’on découvre les titres. Le groupe a poussé le bouchon du plagiat un peu loin tout de même. Non content d’écrire des compos identiques à celles de Malmsteen, on retrouve sur ce cd le son de guitare et la production d’un « Trilogy »..donc un peu datée tout de même ! La guitare est bien mise en avant ainsi que les claviers mais le tout manque un peu de profondeur.

Passons donc maintenant à la qualité de la musique en elle-même. Là non plus, pas de surprise…et bien si ! « Inner Sanctum », le premier titre, n’est en fait pas trop mal foutu et sonne très hard rock plutôt que néoclassique ! On a laissé les soli au placard (enfin presque) et c’est un riff en béton qui accroche dès la première écoute. Tiens si on tend un peu l’oreille, on remarque l’autre particularité de NARNIA…les textes ! Point de dragon ici puisque NARNIA est un groupe de…White Metal ! Bon en gros pour ceux qui ne suivent pas, ça veut dire qu’au lieu des thèmes récurrents d’heroic fantasy, on a droit a des choses plus inhabituelles..Qu’on vit une vie de luxure et qu’on va tous aller brûler en enfer si on ne se repend pas. Ca fait un peu marrer au début mais bon après tout, ça ne sonne pas plus ridicule que n’importe quel album de RHAPSODY (of fire pardon) ou MANOWAR.

Malheureusement, la bonne surprise initiée par « Inner Sanctum » ne dure pas. Le groupe retombe dans des boulevards parcourus par 250 autres groupes du même acabit avec « The witch and the lion », titre rapide mais pas super intéressant…voire chiant !

Bizarrement, c’est dans les mid-tempo que le groupe trouve son salut (he he)! Ils sont au nombre de 3 et tous d’excellente qualité. Le groovy « Falling from the throne » emprunte encore un riff au maestro Malmsteen mais ça marche ! La voix de Christian Liljegren me gâche quand même à chaque fois le plaisir. Celui-ci est très limité et possède un timbre un peu geignard et rugueux plutôt agaçant…dommage ! Passons très vite sur la ballade syndicale « revolution of mother earth » qui n’a aucun intérêt pour s'attaquer à l’instrumental « Light at the end of the tunnel ». Soyons franc, malgré le fait que le titre soit du pur plagiat sur vous savez qui (on croirait entendre un titre de « Odyssey », je ne vous dis pas lequel, c'est flagrant!), c’est bien joué et ça fait passer un bon moment.

La deuxième partie de l’album arrive donc sur un goût amer de déjà vu. Et bien je vous conseille de pousser jusque là votre écoute ! D’un seul coup, les titres deviennent plus intéressants, le groupe acquiert un semblant de personnalité et ceci grâce au rageur mid tempo « Angels are crying ». Excellent refrain, riff lourd à souhait et bonne performance vocale de Liljegren pour un des titres les plus accrocheurs ! L’album se termine sur 2 gros titres (et un instru inutile !) qui donnent un vrai espoir pour la suite.. « Walking the wire » fout une pêche d’enfer et « Trapped in this age » confirme que NARNIA excelle dans les mid-tempo bouillonnants.

En gros, j’écoute cet album à partir du bien nommé « The light at the end of the tunnel » et je passe un agréable moment! Mais 5 titres potables sur 9 c’est quand même un peu léger. Par contre en tant qu’échauffement avant de se mettre un petit « Rising Force » dans la tête, ça passe très bien !

A lire aussi en HEAVY METAL :


WASP
Babylon (2009)
Blackie encore et encore !!

(+ 1 kro-express)



DARKNATION
Merci Pour Le Mal (2006)
Sur les traces d'adx et de killers ...


Marquez et partagez




 
   SPHERIAN

 
  N/A



- Christian Liljegren (chant)
- Carljohan Grimmark (guitares)
- Jakob Persson (basse)
- Andreas Johansson (batterie)
- Martin Claesson (claviers)


- Desert Land
1. Inner Sanctum
2. The Witch & The Lion
3. Falling From The Throne
4. Revolution Of Mother Earth
5. The Light At The End Of The Tunnel (instrumental)
6. Angels Are Crying
7. Walking The Wire
8. Misty Morning (instrumental)
9. Trapped In This Age



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod