Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


VELES - The Black Ravens Flew Again (2004)
Par POSSOPO le 12 Avril 2007          Consultée 2890 fois

Trois étoiles, on connaît déjà la note. Voilà le grand avantage d'un groupe tel que VELES par rapport à une infinité d'autres. Jamais décevant, jamais totalement extasiant. La scène black metal polonaise nous permet de nous balader en paix dans ses coins et recoins, les règles édictées par GRAVELAND ne sont que rarement transgressées, encore jamais sublimées. Rarement mais tout de même une fois de temps en temps. Et ce fut le cas sur le deuxième album de VELES. "Black Hateful Metal" transpirait un underground plus souterrain encore. La jouissance des auditeurs respecta pourtant le dosage habituel. On n'en gicla pas des litres mais l'afflux sanguin resta valeureux. Alors, que "The Black Ravens Flew Again" retrouve des atours plus conformes aux intentions de Rob Darken, qu'il poursuive dans un extrémisme sonore réussi ou qu'il mute vers une troisième voie encore à définir, je ne doute guère de la valeur du produit final. Trois étoiles donc.

Commençons l'écoute. L'intro, impeccable, Conanienne comme on aime, il s'agirait peut-être d'un retour au bercail. "The Loyalty For Country" marque bien un passage en marche arrière. Nous revenons à l'esthétique de "Night On The Bare Mountain", donc à celle de toute l'œuvre de GRAVELAND. Dès à présent, toute surprise devient plus qu'improbable. "We Chopped By Swords", "Glory For Heroes", "Circle Of Wolves", "Time Of Revenge". Thématique normalisée, composition en mode automatique. Puis en toute fin de galette débarque "The Song Of Zarathustra". Tromperie sur la marchandise, il fallait s'en douter. Les paroles sont de monsieur Nietzsche Friedrich. A part ça, rien à dire. Une outro et au lit !

Trois étoiles, trois étoiles…
Oui mais tout n'est pas si simple, même dans le milieu tenu du black polonais. Trois, quatre, cinq écoutes n'y changent rien, ce troisième album laisse comme une impression étrange que je n'aurais pas crue possible. Impossible de se laisser totalement bercer par ces rythmes épiques, impossible de plonger en profondeur dans cet univers fier de son militarisme barbare. Peut-être une certaine lassitude, de trop fréquentes injections de produits similaires m'auraient vacciné contre la substance. Il n'y a qu'un seul moyen de vérifier mes dires, se reprendre une dose de "Thousand Swords", la plus grande réussite du genre. Dès les premières secondes de "Blood Of Christians On My Sword", la tête remue en accord avec le mid tempo du morceau. A tout hasard, goûtons de nouveau "Night On the Bare Mountain". Constat à peu près similaire. En moins bien mais tout de même. INFERNUM ? D'accord. "Taur-Nu-Fuin" me fait voyager, certes pas aussi loin que d'autres mais là encore, je ressens quelque chose.

Alors que ce nouveau vol des corbeaux me laisse de marbre. Je serais incapable de dire que cela n'est pas bon. Certes générique mais pas mauvais. Cela tombe bien, il me suffit de réviser ma notation, de reprendre une étoile dans ma poche et d'attendre un peu afin de la refiler à quelqu'un d'autre. Voilà donc un opus bien fait mais auquel il manque le charme, la passion, dieu sait quoi encore pour le rendre utile et recommandable.
Deux étoiles donc, et bonsoir.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


DØDHEIMSGARD
666 International (1999)
Le cyber black metal est né




DRUDKH
Forgotten Legends (2003)
Black metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Blasphemous (chant)
- Conqueror (guitare)
- Darken (claviers)
- Asper Blast (basse)
- Rydell (batterie)


1. Intro
2. The Loyalty For Country
3. We Chopped By Swords
4. Glory For Heroes
5. Circle Of Wolves
6. Time Of Revenge
7. The Song Of Zarathustra
8. Outro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod