Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SQUEALER A. D. - Confrontation Street (2006)
Par LATIMUS le 26 Janvier 2007          Consultée 2334 fois

En 2006, SQUEALER renaît de ses cendres et devient SQUEALER A.D. (pour Anno Domini ou encore After Death). L’explication est simple et tragique : le 16 janvier 2005, le chanteur de SQUEALER, Andy « Henner » Allendörfer est victime d’un accident de voiture fatal, à l’âge de 38 ans. Le groupe, bien sûr quelque temps sous le choc, décide pourtant de continuer, en modifiant légèrement son nom.
Pour sa part, Gus Chambers, qui connaissait les membres de SQUEALER (il vit en Allemagne...) et « libéré » de GRIP INC. (bien malgré lui !), à cause du retour de Dave Lombardo dans SLAYER, entre alors en scène : le résultat de tout ce concours de circonstances malheureuses aboutit à l’incorporation de l’homme à la crête blonde au sein du combo allemand. Un groupe qui du coup change d’orientation musicale. Son Heavy relativement simple durcit le ton et se transforme en Power/Heavy/Thrash mâtiné de sonorités parfois originales, d’instruments inhabituels « ethniques » et d’effets sonores divers. Alors oui, on pense parfois un peu à GRIP INC., mais sans le jeu il est vrai bien particulier du guitariste Waldemar Sorychta.

Le résultat est un bon équilibre entre agressivité, technique et mélodie. Les musiciens sont bons : le batteur maîtrise son sujet, mais... me rappelle un peu Dave Lombardo (j’ai pas fait exprès, j’vous jure !) avec sa puissance de frappe et ses roulements. Le bassiste a un son bien particulier qu’il garde tout au long de l’album : on dirait qu’il joue avec un gros câble électrique, j’aime beaucoup ! Les deux guitaristes sont OK aussi, le soliste s’avérant particulièrement mélodique. Quant à Gus, il est toujours efficace, mais son chant est mixé un poil en retrait par rapport aux albums de GRIP INC., ce qui le rend un peu moins impérial à mon avis que dans son précédent groupe, il est vrai unique et excellent.

En écoutant attentivement Confrontation Street, on se rend compte que pas mal de titres méritent le détour : le « hit » « Kamikaze Nation », le bourrin « Infanticide », les plus expérimentaux « Punishment of Luxury », « Blood Red Halo » ou encore « Silent Mandarin (Unit 731) », sans oublier le rageur « Faith or Fury ». Mais pourtant, on ne peut pas dire non plus que ces titres soient des chefs d’oeuvre absolus du Metal...

Alors ? Malgré toutes ses qualités, Confrontation Street m’a un peu déçu. Je ne peux m’empêcher de penser qu’il lui manque malgré tout un petit quelque chose pour être vraiment excellent. Un soupçon d’originalité en plus (même si elle est loin d’être totalement absente du disque), un son de batterie moins lourdingue, un chant moins linéaire, quelque chose d’indéfinissable... qui fait que je n’arrive pas à totalement craquer pour SQUEALER A.D. Le prochain album, peut-être...

A lire aussi en POWER METAL :


BLIND GUARDIAN
Memories Of A Time To Come (2012)
Merci BLIND GUARDIAN !




ASSAILANT
Wicked Dream (2008)
Des frères, de la guitare et du PERSUADER


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Gus Chambers (chant)
- Lars Döring (guitares)
- Michael Schiel (guitares)
- Michael Kaspar (basse)
- Martin Buchwalter (batterie)


1. Black Tongue
2. Infanticide
3. Devil's Backbone
4. Kamikaze Nation
5. Punishment Of Luxury
6. Eat My Sin
7. Blood Red Halo
8. New Sun Rising
9. Left Bleeding (by Love)
10. Faith Or Fury
11. Silent Mandarin (unit 731)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod