Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Iron Horse
 

 Ron Keel Website (722)

KEEL - The Final Frontier (1986)
Par THE MARGINAL le 3 Avril 2007          Consultée 2837 fois

Nous sommes en 1986 et le groupe américain Keel sort son troisième album studio "The final frontier". Le précédent album du quintette américain avait fait une très bonne impression auprès des amateurs de Hard US. Ron Keel et ses compagnons de route se doivent donc de confirmer ses bonnes dispositions.

On ne change pas une équipe qui gagne, c'est bien connu. Donc, par rapport à "The right to rock" qui a contribué à attirer l'attention du public sur le groupe, c'est le même line-up qui officie sur cet album et on fait à nouveau confiance à Gene Simmons pour produire cet opus.

Bon, et musicalement, à quoi peut-on s'attendre, avec "The final frontier" ? Et bien, à du Hard US, pardi. Le groupe ne se remet guère en question par rapport au précédent opus et on ne sera pas surpris en écoutant "The final frontier", un mid-tempo heavy-rock US de facture classique, mais efficace, convaincant, avec en prime quelques ambiances sombres. La voix hargneuse et criarde de Ron Keel soutient efficacement cette compo. L'énergique et mordant "Rock and roll animal" a, quant à lui, des allures de classique, d'autant que le refrain est fédérateur et, sur scène, ce titre a dû faire son effet en live plus d'une fois. Comme autres bons titres, on va citer "Arm and a leg", un bon morceau Hard US pêchu, efficace qui fait taper du pied, bouger la tête, le furibard "Raised on rock" sur lequel on note la participation de Michael Des Barres au chant pour donner le change à Ron Keel, l'entêtant et mélodique "Just another girl" avec une basse omniprésente et la présence occasionnelle de grattes acoustiques, sans oublier "No pain, no gain", un up-tempo explosif, devastateur, offensif qui voit la section rythmique se lâcher complétement et sur lequel Ron Keel est littéralement déchainé.

Tout n'est cependant pas réjouissant sur cet album. En effet, la cover de Bruce Springsteen "Because the night" est insipide, sans conviction et on préférera l'oublier au plus vite. Le mid-tempo hard mélodique "Her today, gone tomorrow", à connotation commerciale, n'est pas très inspiré, un peu léger. Enfin, la ballade acoustique "Tears of fire" est de facture ultra-classique, sans surprise et n'a rien de transcendant.

Dans l'ensemble, on peut dire que "The final frontier" est un album typique de hard rock mid-80's sur lequel il y a de bonnes choses, ainsi qu'un peu de remplissage. La présence de nombreux guests (Joan Jett, Gregg Giuffria, Jamie St. James) permet d'attirer l'attention sur cet album. La recette est assez semblable à celle du précédent album et, même si l'ensemble est cohérent, de bonne facture, on se dit qu'il est peut-être temps pour Keel de se remettre un peu en question...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


MY LITTLE FUNHOUSE
Standunder (1992)
Hard rock




HARDCORE SUPERSTAR
Dreamin' In A Casket (2007)
Heavy-rock sévèrement burné

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ron Keel (chant, guitare)
- Bryan Jay (guitare)
- Marc Ferrari (guitare)
- Kenny Chaisson (basse)
- Dwain Miller (batterie)


1. The Final Frontier
2. Rock And Roll Animal
3. Because The Night
4. Here Today, Gone Tomorrow
5. Arm And A Leg
6. Raised On Rock
7. Just Another Girl
8. Tears Of Fire
9. Nightfall
10. No Pain No Gain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod