Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1993 Drool

TV IN FLAMES - Drool (1993)
Par THE MARGINAL le 31 Mars 2007          Consultée 2023 fois

Le nom de TV In Flames ne doit pas évoquer grand chose pour beaucoup d'entre vous. Il faut dire que ce groupe a fait une apparition éclair dans le monde du hard rock dans la première moitié des 90's et son unique album "Drool" est sorti en 1993 dans la plus grande indifférence.

TV In Flames était tout simplement la suite logique de Radio Active Cats, un groupe qui n'avait sorti qu'un album (en 1991) lui aussi puisqu'on retrouve exactement les mêmes membres (sauf le bassiste Ron Maldonado). La seule différence, c'est que TV In Flames évolue en tant que trio, contrairement à Radio Active Cats qui était un quartette. Et musicalement, TV In Flames ne s'éloigne pas des masses de ce que ses membres avaient fait auparavant puisqu'il propose un hard bluesy très roots (pourtant, en voyant le look sombre, limite gothique des membres du groupe dans le livret, on aurait pu s'attendre à quelque chose de radicalement différent).

A l'écoute de cet album de TV In Flames, j'ai eu l'impression que les musiciens, réduits en trio, avaient un peu gagné en efficacité par rapport à l'époque (brève) où ils sévissaient sous le nom de Radio Active Cats. En effet, on retrouve sur "Drool" des titres bien foutus comme le mid-tempo hard bluesy "All through the night", à la fois entraînant, enjoué et ultra-accrocheur, "Whiskey & women", un morceau swinguant, rythmé, chaleureux, très roots qui fait taper du pied et dont le refrain est remarquable, "Pocket fool of change", un titre cool dans la lignée des Rolling Stones, "No lookin' back", un mid-tempo à la fois cru et catchy dont les choeurs quasi-festifs apportent une touche de gaieté, le rapide et punchy "Big red train" qui évolue sur un tempo soutenu, étant à la fois entraînant et tranchant comme un rasoir, l'énergique et hargneux "Give it up" avec son refrain qui fait taper du pied, "Jiggle bones", un titre hard funky à la fois swinguant et groovy, au refrain contagieux et qui fait penser au Tora Tora période "Wild America", ou encore "Who's sleepin' outside my door", un mid-tempo swinguant, roots, à l'ambiance western (l'omniprésence de l'harmonica y est pour beaucoup) et dont les changements de rythme interviennent de façon surprenante, impromptue.

Dans un créneau un peu différent, TV In Flames a composé un titre de haute volée qui est "French kiss", un blues électrique mid-tempo tour à tour prenant, splendide, envoûtant et on se dit qu'il est difficile de se planter quand on maitrise ce style et qu'on y excelle.

Bon, tout n'est pas non plus excellent sur cet album. Ainsi, la ballade bluesy "Love in motion", si elle n'est pas déplaisante, reste quand même quelconque et sa fin est même ennuyeuse. Il lui manque même ce petit quelque chose pour davantage captiver l'attention. Enfin, l'instrumental "Drool", lent et plânant, est encore plus ennuyeux et sans intêret.

Malgré quelques erreurs, "Drool" est quand même un bon album de hard bluesy, énergique comme il faut, plein de feeling et qui met de bonne humeur. Ce genre de disque est tout indiqué pour combler les fans de Georgia Satellites, Tora Tora et il est dommage qu'il soit passé inaperçu à l'époque où il était sorti car il a des qualités appréciables.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


GLYDER
Glyder (2006)
Sont-ce les nouveaux heritiers de thin lizzy ?




Slash's SNAKEPIT
Ain't Life Grand (2000)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Shel Graves (chant, basse)
- Ian Espinoza (guitare)
- Michael 'bulldog' Graves (batterie)


1. All Through The Night
2. Whiskey And Women
3. Pocket Full Of Change
4. No Lookin' Back
5. Love In Motion
6. Big Red Train
7. French Kiss
8. Drool
9. Give It Up
10. Jiggle Bones
11. Sin City
12. Who's Sleepin' Outside My Door



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod