Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


RECKLESS TIDE - Helleraser (2006)
Par THE MARGINAL le 19 Décembre 2006          Consultée 1600 fois

Un petit voyage dans l'Improbable, ça vous dirait ? Si c'est le cas, je vous transporte directement dans une France telle qu'elle n'est pas à l'heure actuelle. Voici comment elle a été transformée, par le biais d'un peu d'imagination, de rêve: nous assistons à un engouement sans précédent pour le hard rock, le metal dans notre pays, dans le sillage de ses voisins européens: les ventes d'albums grimpent en flèche, les concerts ne cessent de se multiplier, les disquaires specialisés fleurissent de partout et on ne compte plus les émissions consacrées au genre à la télévision...

L'une des émissions en question s'appelle "Metal Online", elle est présentée chaque semaine par un animateur ressemblant à un Laurent Petitguillaume version 3ème millénaire(son nom: Andy L.) et parle des nouvelles sorties, consacre des reportages à pléthore de groupes. L'émission commençant, Andy L. prend la parole et salue devant les caméras: "Salut tout le monde, ev'rybody !! Si je vous dis Metallica période 83-88, Testament, Forbidden, vous allez me répondre tout de go thrash metal, Bay Area et j'en passe !! Contrairement à ce que disent les mauvaises langues, le thrash old-school n'est pas dépassé. Non, non, non !!! Certains groupes continuent à défendre ce style. Le groupe allemand Reckless Tide fait partie de ceux-là. Originaire de Hanovre, une ville bien pas de chez nous, ce combo sort son second album studio "Helleraser", qui succède à "Repent or seal your fate", paru 1 an plus tôt. A présent, bandes de p'tits graisseux, allons faire un saut du côté de Hanovre pour faire plus ample connaissance avec ce groupe et son nouvel album. (Imitant l'avion) Zooouuuuu !!!!".

Nous voici, comme par enchantement, à Hanovre(merci la télévision !). Apparaissent à l'écran les 6 musiciens, ravis de présenter leur nouvel opus "Helleraser". Ce reportage nous conduit tantôt en studio, où l'on voit le groupe en train d'enregistrer, tantôt dans divers endroits où le groupe se produit en live. On a ensuite l'occasion d'écouter en intégralité l'album "Helleraser". Les titres défilent, ce qui nous permet de nous familiariser avec Reckless Tide. Ce sextette allemand évolue bien dans les sphères du pur thrash-metal(avec quelques légers relents death) et les musiciens du groupe ont grandi en écoutant Metallica, Testament, Forbidden et bien d'autres dans le genre. Le signe particulier de ce groupe, c'est qu'il a 2 chanteurs: l'un(Andrew Troth) a une voix gutturale qui confère un côté death au groupe et l'autre(Kjell Hallgreen) a une voix hargneuse à souhait, mais sait moduler celle-ci et la rendre plus mélodique. Les titres les plus marquants de cet album sont "Vicious circle - Chapter I", avec ses riffs tranchants sa rythmique qui fait "ran-cran-cran-cran-cran", qui est un titre agressif, mais toutefois(par moments) aéré, les efficaces "Corrupted", "Evolution"(on trouve quelques intermèdes mélodiques bien sentis sur cette compo), "Madness within", l'épique "Helleraser" avec une rythmique par moments littéralement survoltée et ses mélodies hispanisantes à la guitare sèche sur la fin, sans oublier des morceaux plus mélodiques, plus accrocheurs comme "House of cards", plus teinté heavy metal, dans la lignée de Blind Guardian, et le bonus-track "C.H.A.O.S", un mid-tempo rappelant le Metal Church de la fin des 80's/début 90's et qui est catchy, presque tubesque.

Par contre, l'accroche est plus difficile vis-à-vis de titres comme "The preacher", dont la structure est à géometrie variable et part un peu dans tous les sens, ou le bizarre "Kleemähendeäte" qui alterne chant death brutal et chant mélodique, puise dans les influences de la musique allemande traditionnelle et voit le groupe déconner à pleins tubes sur la fin(faut vraiment l'entendre pour le croire), par exemple. D'autre part, si cet album de Reckless Tide ne manque pas de bonnes idées, il pêche par son inconstance et peut lasser sur la longueur.

Le reportage sur Reckless Tide étant terminé, les musiciens du groupe saluent les fans français et leur donnent rendez-vous en 2007 pour une mega-tournée française de 18 dates. Sur ce, l'animateur(Andy L.) reprend l'antenne, tout hilare: "Ce fut hyper-mega-giga instructif de faire plus ample connaissance avec ces sympathiques thrasheurs allemands !!! C'est bien simple: quand j'ai entendu leur nouvel album, j'ai eu la sensation d'être pulvérisé par un camion de 3 tonnes en plein Sahara !! (Il se roule par terre, écroulé de rire). A présent, bande de graisseux, c'est l'heure de vous quitter, l'émission touche à sa fin(l'animateur se baisse pour ramasser quelque chose, puis brandit une semelle devant les caméras). A la semelle prochaine, mes p'tits clous adorés !!!".

On revient tout de suite à la (dure)réalité: et non, les ventes d'albums ne décollent pas en France, les concerts ne prolifèrent pas et Reckless Tide ne fera pas de tournée française de 18 dates. C'était trop beau pour être vrai...

A lire aussi en THRASH METAL par THE MARGINAL :


HALLOWS EVE
Death & Insanity (1986)
Du bon thrash old-school




FURIOUS TRAUMA
Roll The Dice (1999)
Une mixture thrash/rock n'roll décapante !!


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Andrew Troth (chant)
- Kjell Hallgreen (chant)
- Oliver Jaath (guitare)
- Susanne Swillus (guitare)
- Henning Pfeiffer (basse)
- Kai Swillus (batterie)


1. Vicious Circle - Chapter I
2. The Preacher
3. Corrupted
4. Evolution
5. Madness Within
6. Symbiont (welcome To My World) - Chapter Ii
7. Kleemähendeäbte
8. House Of Cards
9. Exesterone
10. Helleraser - Final Chapter
11. C.h.a.o.s.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod