Recherche avancée       Liste groupes



      
(VI)KING METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1997 Soknardalr
1999 2 Arntor
2001 1 1184
2003 1 Likferd
2004 Valfar, Ein Windir
2005 Sognametal
 

- Style : Fimbultyr, Myrkgrav, Mithotyn, Enslaved
- Membre : Cor Scorpii
 

 Site Officiel (748)

WINDIR - Valfar, Ein Windir (2004)
Par VOLTHORD le 22 Novembre 2006          Consultée 6337 fois

WINDIR : œuvre d'un bonhomme privé de génie, qui a osé copier Quorthon en se lançant seul à travers les méandres du monde viking et du black metal. Valfar, qui à chaque album prouvait qu'il n'avait en tout et pour tout rien à foutre ici, et qui n'a certainement acquis son succès que par une suite d'heureuses coïncidences, tant ce qu'il a laissé avant de mourir (et Dieu(x) merci il est bien mort et enterré) est dénué de personnalité, sans originalité, tant tous ces albums qu'il s'est évertué à écrire en pensant bien faire sont, comment dire…minables.

Que tous ceux qui m'ont cru se dénoncent et m'envoient immédiatement un yaourt Fjord en guise de gage (sauf mes lectrices suédoises d'1m75 avec des gros seins, ça coule de source) !

Mais passons.
Laisser en suspension la carrière quasi parfaite (et trop courte) de WINDIR ne se serait certainement pas envisagé sans un gros clin d'œil post mortem en hommage au grand artiste que fut Valfar. Les solutions allaient de la réédition de la discographie entière de WINDIR à un DVD retraçant son parcours musical (avec la vidéo exclusive où, à 10 ans on le voit massacrer un canard à l'aide d'un playmobil viking en hurlant toute sa haine contre les chrétiens, certainement son premier pas vers le black metal), en passant par l'érection d'une statue dans une forêt inaccessible ou la mise en vente de strings et de serviettes de bain estampillés "RIP VALFAR". Mais le label intelligent a préféré faire une petite soupe au chou, mélanger inédits, best of, titre live et morceaux tribute. Autant de choses qui n'ont jamais eues une énorme valeur artistique, mais constituent malgré tout une excellente synthèse de tout ce que le bonhomme a fait dans sa carrière et de l'engouement qu'il aura généré chez d'autres formations.

Après les chroniques longues et étayées de mon cher collègue, j'avoue que je n'ai pas grand chose à ajouter sur la partie "best of", c'est à dire le second disque. On y retrouve des morceaux tous aussi imparables les uns que les autres… mais objectivement, comment est-il possible de faire un best of de WINDIR, alors que chaque album est un best of à lui tout seul !?
Impossible. Comme sur tous les best of de metal, les morceaux y perdent en pertience une fois tirés de leur contexte. L'enchaînement "biographique" (si on fait exception du long " Sòknardalr" qui vient clore l'album) des titres est plutôt bien vu, et nous permettra de redécouvrir le premier souffle de WINDIR à travers deux titres (dont l'introduction) tirés de Sognariket : un peu maladroits, plutôt mal produits mais avec déjà cette particularité qui fera toute la musique de Valfar.

L'écoute est, vu la qualité des morceaux, nécessairement agréable, mais rien de bien nouveau.

Revenons au premier cd.
Les quatres premiers titres (bon, trois et demi on dira, comme "Stri" est une intro qui atteint la minute trente) nous replonge (pour la dernière fois) dans l'univers de Valfar. Deux inédits: "Stri", son atmosphère d'avant-combat lourde et pesante, "Stridsman", morceau Windirien peu étonnant, c'est à dire excellent (avec Sture au chant pour le coup); Deux très vieux morceaux rémaniés et réenregistrés : "Dans Paa Stemmehaugen" et "The Profound Power". Rien à dire de précis, c'est bien classe quoi !

Malheureusement, l'on devra quitter cette esquisse fresque épique, grandiose et si richement composée qui grandissait quelque part dans notre esprit pour revenir à la dure réalité : Nous sommes bien dans un disque hommage.
Et qui dit hommage dit "tribute"…

Si FINNTROLL fera une entrée remarquée sur un "Ending" qu'on reconnaît bien tout en retrouvant les bons petits délires de nos trolls favoris, ENSLAVED se cantonnera dans une reproduction peu vivante de "Dauden".
Suit la reprise de Morkets Fyrste par le groupe de techno E-Head, qui nous rappelle à quel point les claviers de Valfar, tirés de leur contexte, peuvent ressembler à de pauvres petits bidouillages électros. Alors voilà, le clin d'œil aurait pu être marrant, mais mis à cet endroit du cd, et surtout MIS SUR CE CD, ça fout la gerbe.

Changement radical : La reprise des membres de Zyklon et Disiplin (les "all stars" de Notodden, marrant comme appellation) de "Destroy" est… bien, mais bien DESTROY attention (parfois je m'étonne d'être aussi spirituel)!

WEH, groupe jusque là inconnu de mes oreilles, s'accaparera un "Likbør" entièrement acoustique… Une perle, tout simplement…un grand moment d'émotion qui pourrait nous évoquer les derniers instants des funérailles d'un des plus valeureux guerriers d'Odin, ou bien accompagner cette magnifique photo de Valfar choisie pour la pochette.

Dommage qu'on ne finisse pas sur cette note… les deux morceaux live n'apportent rien au cd, WINDIR est à mon humble avis avant tout un groupe d'atmosphères et non de scène. Bon, on dira que c'était juste pour montrer que WINDIR était bel et bien vivant en concert (et combien de fois marche-t-on sur le pied de Valfar pour qu'il hurle Aï Aï sans cesse? Par Odin quel manque de tact).

Le manque (logique) de cohésion entre les morceaux pour le premier cd, la tentative intelligente mais perdue d'avance de faire un best of de WINDIR ne me feront pas aller au delà de 3/5. Ce qui ne m'empêche pas néanmoins de m'incliner à jamais devant le talent du défunt Valfar, qui plus qu'un guerrier (Ein windir), s'élève en Jarl du viKing Metal.

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


NYDVIND
Eternal Winter Domain (2003)
Pagan black... périple au coeur de l'hiver éternel




SIG:AR:TYR
Beyond The North Winds (2008)
BATHORY n'est pas loin, ni même le valhalla


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Plein De Monde (tout)


- cd1
1. Stri
2. Stridsmann
3. Dans På Stemmehaugen
4. The Profound Power
5. Dauden (enslaved)
6. Ending (finntroll)
7. Mørkets Fyrste (e-head)
8. Destroy (notodden All Stars)
9. Likbør (weh)
10. Svartasmeden Og Lunnamyrstrollet
11. Blodssvik

1. Soge Ii – Framkomsten
2. Krigaren Si Gravferd
3. Sognariket Sine Krigarar
4. Byrjing
5. Arntor, Ein Windir
6. Saknet
7. 1184
8. Journey To The End
9. Martyrium
10. Fagning
11. On The Mountain Of Goats
12. Sòknardalr



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod