Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Voodoo Smile

SNAKE EYE - Ritual Instinct (2006)
Par THE MARGINAL le 4 Décembre 2006          Consultée 3565 fois

On attendait avec impatience la sortie du second album du groupe français Snake Eye, qui avait accouché d'un premier album("Wild senses") estampillé Hard US prometteur en 2003. C'est donc en 2006 que sort la deuxième galette de Snake Eye. Son titre: "Ritual instinct". On constate qu'il y a eu quelques petits changements entre-temps: Snake Eye évolue désormais en tant que quartette et a trouvé comme nouvelle maison de disque le label américain Kivel Records.

Et la musique, dans tout ça ? Si je vous dis que Snake Eye a radicalement changé de style musical et pratique désormais un néo-metal mâtiné de relents indus, allez-vous me croire ? Non ? Et bien, vous avez raison, car ce second album de Snake Eye s'inscrit dans la continuité du précédent opus. Ceci dit, il faut préciser que le groupe a apporté pas mal d'améliorations par rapport à "Wild senses". Tout d'abord, la production est clinquante et mieux adapté au Hard US pratiqué par le groupe. D'autre part, on sent que le groupe a peaufiné chaque détail sur ce nouvel album.

Après une intro tribale("Ritual") en guise de rampe de lancement, la machine Snake Eye est vraiment lancée avec "Queen of the night", une compo heavy-rock à la fois mélodique et punchy, pleine de verve et d'enthousiasme, qui rassurera d'emblée les fans du groupe. "Memories(give me a sign)" montre bien le contraste entre l'aspect mélodique et la facette plus heavy, plus incisive qui caractérisent le combo français, et les quelques plans acoustiques qui apparaissent ici et là montrent bien à quel point le guitariste Xavier Paladian excelle dans son domaine.

Ceux qui aiment les titres les plus punchys, les plus percutants seront comblés en écoutant le virevoltant "Over the edge" et son final particulièrement effréné, "Never say never" qu'on peut considerer comme de la pure dynamite hard rock avec un tempo très soutenu, des choeurs joyeux, un refrain pêchu, ou, dans une moindre mesure, "No", un mid-tempo heavy avec, au beau milieu, un intermède acoustique qui surprend car on ne l'attend pas vraiment.

Le quartette français propose d'autres compos intéressantes: qu'il s'agisse de "DWB lonely"(qui signifie "Don't want to be lonely"), un mid-tempo qui évoque DOKKEN durant son âge d'or(les 80's, vous l'aurez compris), "High enough" avec son riff ensorceleur qui fait son effet, ou le jouissif "Nobody", qui alterne début acoustique calme(ce qui laisse supposer qu'il s'agira d'une ballade), enchaînement musclé et déchainé, accalmie acoustique et ouragan électrique à nouveau, c'est vraiment du tout bon. On n'oubliera pas non plus de parler de "The waight of the cross", un instrumental acoustique court, mais concis qui s'avère être le seul veritable moment de repos de l'album et qui met sur orbite le titre "Nobody".

En conclusion, Snake Eye, le plus américain des groupes français, a gratifié ses fans d'un superbe album de hard mélodique. Les fans de DOKKEN, PINK CREAM 69 et WHITESNAKE seront comblés par ce "Ritual instinct" qui fleure bon les 80's, bénéficie d'une production avantageuse mettant en avant comme il se doit les qualités de chaque musiciens(ah, ces solos de gratte !), ainsi que l'efficacité des compos. Les améliorations que le groupe a apportées se font entendre partout: sur les choeurs, les gros refrains, au niveau du son. On peut juste, pour pinailler un peu, trouver que la pochette n'est pas du meilleur goût. Ceci dit, on ne va pas bouder notre plaisir et Snake Eye mérite bien la note maximale pour son travail.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


JOKER FIVE SPEED
Rock N' Roll Is A Motherfucker (2006)
Compilation posthume très orientée rock n'roll




The ANSWER
Rise (2006)
Excellent hard rock d'un jeune groupe irlandais


Marquez et partagez





Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Boban Milojevic (chant)
- Xavier Paladian (guitare)
- Eric Charpentier (basse)
- Dom Morroni (batterie)


1. Ritual (intro)
2. Queen Of The Night
3. Memories
4. Fire
5. Over The Edge
6. No
7. The Weight Of The Cross
8. Nobody
9. Lonely
10. Walk In The Silence
11. Danger
12. High Enough
13. Never Say Never



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod