Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK AMBIENT  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DARK SANCTUARY - Les Mémoires Blessées (2003)
Par ORPHANAGE le 15 Janvier 2007          Consultée 2214 fois
"Glisser lentement dans l'oubli, perdre doucement toute notion de vie". Tel commence ce quatrième album des français de Dark Sanctuary, succédant au très réussi "L'Être Las, L'Envers Du Miroir", et dès les premières notes, dès la première irruption de cette voix incroyable de pureté et d'intensité, on comprend qu'on va passer un moment très fort et très beau. Parce que Dark Sanctuary est le seul groupe de Dark Ambient à savoir retranscrire avec une exactitude et un savoir-faire authentiques la beauté de la mort et du deuil. Parce qu'il est aussi le seul à pouvoir nous imprégner d'une atmosphère totalement dénuée de toute joie, profondément possédée par l'âme des cimetières, des cathédrales et des anges déchus. Des ambiances que nombre d'entre nous recherchent, mais qu'on ne pourra réellement trouver qu'avec les compositions de Dark Sanctuary. Car le maître du genre, il n'est ni en Scandinavie, ni en Allemagne, ni aux Etats-Unis. Non, il est en France. Et pour une fois que nous pouvons nous vanter de posséder le phare d'un style musical aussi visité que l'ambient sombre, nous n'allons pas nous priver!

"La Clameur Du Silence" envahit celui qui l'écoute, de ses lancinantes notes de piano et de sa mélodie parfaitement composée. Rien n'est de trop. Le chant est parfaitement mesuré, bien entendu, les claviers auraient pu être de trop sur le refrain mais ils s'expriment de la meilleure manière à l'aide de sons macabres et désespérés (cuivres larmoyants, chœurs discrets), et le refrain, tel un cri de souffrance, lyrique au possible, déclenche inévitablement la larme ailleurs. Jusqu'à la fin, "que l'ombre que je suis s'évanouisse". Dark Sanctuary a un don pour rendre le deuil et les sentiments mortifères absolument sublimes.

Et il ne s'arrêtera pas là, puisque presque tous les titres de cet album sont parcourus de ce souffle funéraire irréversible et sanglotant. On atteint des sommets sur "D'Une Mère A Sa Fille", composition majeure qui prend son temps pour laisser entrer le chant, puis qui entame ensuite un crescendo frissonnant et suppliant de noirceur. Mais une noirceur toujours belle s'exprimant par le biais de mélodies raffinées et romantiques. Le groupe aime beaucoup les orgues, instrument funèbre par excellence, et parvient à l'exploiter avec sens de la mesure : sur "Présence", où il tourne autour des percussions tribales (influence de DEAD CAN DANCE oblige) avec un sens aérien époustouflant, sur "A Quoi Bon" où il est plus ténébreux que jamais, ou "Abre Los Ojos", complainte chantée en Espagnol. Il permet aussi d'instaurer l'ambiance religieuse la plus judicieuse sur un "Perdition" hallucinant de virtuosité, probablement le meilleur titre de l'album.

Personnellement, ce genre de musique me touche énormément. Mais ceux qui n'y sont pas sensibles pourront contester sans réel tort un manque de diversité flagrant sur la longueur. Et c'est vrai que durant treize titres, on alterne uniquement titres chargés de nappes de claviers et compositions plus sobres au piano ("L'Emprisonnée") ou à la guitare acoustique ("L'Adieu A L'Enfant 2"). Ces derniers s'avèrent d'ailleurs plus faibles et moins puissants, car moins conformes à l'identité du groupe. On pourra les interpréter comme des prises de risques honorables et finalement assez réussies, mais aussi comme coupant la dynamique d'un album qui aurait gagné à être moins dense et ainsi plus percutant.

"Les Mémoires Blessées" n'en reste pas moins un superbe album de Dark Ambient Funéraire, fin et plein d'émotions, et même s'il est moins bon que le sublime "De Lumière Et D'Obscurité", il contient quand même des pièces particulièrement fortes telles que "La Clameur Du Silence", "D'Une Mère A Sa Fille" ou "Perdition". La dimension textuelle que l'on pourrait légitimement juger de clichesque prend tout son sens dans ce style romantique et sanglotant, et ce sont avant tout ceux qui recherchent une belle musique d'ambiances raffinées, mélancoliques et gothiques (le mot est lâché!) qui y trouveront leur bonheur. Les autres peuvent passer leur chemin, il faut être dans un état d'esprit spécifique pour aimer. Un très bel album!




Marquez et partagez




 
   ORPHANAGE

 
  N/A



- Dame Pandora (chant)
- Arkdae (claviers et guitares)
- Marguerite (violon, bombarde)
- Hylgaryss (claviers, guitares)
- Eliane (violon)
- Sombre Cÿr (basse et percussions)


1. La Clameur Du Silence
2. Présence
3. D'une Mère A Sa Fille
4. L'adieu A L'enfant 1
5. L'adieu A L'enfant 2
6. Abre Los Ojos
7. A Quoi Bon
8. Laissez-moi Mourir
9. L'emprisonnée
10. Puisses-tu...
11. L'instant Funèbre
12. Perdition
13. Les Mémoires Blessées



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod