Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK OPERA METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MYLIDIAN - Birth Of The Prophet (2006)
Par AKRON le 6 Novembre 2006          Consultée 3502 fois

MYLIDIAN est un jeune groupe français qui débute avec son premier album Birth Of The Prophet, une trilogie s’articulant autour d’un vaste concept scénaristique englobant, outre cette trilogie en construction, pour laquelle le scénario est d’ores et déjà terminé, un jeu de rôle intitulé fort sobrement « Mylidian, la Seconde guerre des Dieux ». Bien que l’intitulé puisse prêter à sourire, l’intrigue est intéressante, sombre, voire parfois assez glauque.

MYLIDIAN présente sa musique comme du « dark opéra métal », une étiquette ronflante qui malgré tout colle assez bien à l’univers musical. Entre heavy et black symphonique, différents chanteurs se donnent la réplique pour faire avancer de cette manière l’histoire.

Au-delà de ces remarques d’ordre descriptif, le groupe se donne les moyens de ses ambitions : une production de très bonne qualité offrant à la fois un son compact et clair, des compositions de qualité, autant dans leur cohésion que leur grande diversité, et une maîtrise instrumentale sans faille. Il n’y a guère que le chant d’Armendar qui pêche un peu, selon les différentes voix (Il faut dire que le bonhomme interprète quelques personnages). En utilisant allègrement des éléments d’extrême dans leur musique, mêlé à des chœurs et des ambiances proches des albums de THERION, le groupe impose sa vision personnelle de l’opéra métal, et bien que des influences se fassent un peu trop sentir isolément, l’ensemble tient plutôt bien la route.

La variété est le maître mot de cet album : dans la construction, entre breaks et changements de rythmes, mais aussi dans les ambiances, assurées par les chœurs, les instrumentations bien dosées, un simple piano suffisant parfois à être aussi évocateur qu’un orchestre, l’alternance des chants féminins et masculins, et même la langue, car si l’anglais domine, le passage à la langue de Molière survient parfois, avec un à-propos intéressant : ainsi, la harangue sur « Chaos Prophet », par exemple, est bien plus saisissante que la moindre narration de RHAPSODY (même si on a l’impression que le chanteur finit par vomir dans son micro… c’est un détail, je vous rassure). Par cette profusion, on pourrait craindre que l’album devienne difficile d’accès, mais il n’en est rien. S’il faut quelques écoutes pour cerner l’album, il est par la suite aisé d’en suivre le fil.

Un disque très intéressant donc. En huit chansons, MYLIDIAN parvient à étonner et à séduire. Seulement quarante minutes pour démontrer le potentiel étonnant de ce jeune groupe qui, en un premier jet, réussit avec brio l’exercice périlleux du concept-album. Le premier volet étant rarement le plus réussi d’une trilogie, j’attends avec impatience les suivants, où, la maturité aidant, le groupe fera, j’en suis sûr, merveille. En attendant, appréciez comme il se doit cette ouverture très convaincante.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO :


THYRANE
Travesty Of Heavenly Essence (2005)
Black sympho aux relents death hyper catchy !




MYSTIC CIRCLE
Infernal Satanic Verses (1999)
Votre album culte de la journée !


Marquez et partagez




 
   AKRON

 
  N/A



Non disponible


1. Chaos Prophet
2. Crystal Angel
3. Lust With Succubus
4. Pleasures Of Pain
5. Litany (instrumental)
6. Monastery Slaughter
7. Prisoner Of My Dreams
8. The Cursed Son



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod