Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


PUNISH YOURSELF - Gore Baby Gore! + The Voodoo Gun Night Live (2006)
Par ALANKAZAME le 4 Mai 2006          Consultée 2218 fois
1) "Gore Baby Gore!"

Punish Yourself, formation française parmi tant d’autres, connu un vif succès dès la sortie de son troisième album, Sexplosive Locomotive. Faut dire qu’il est quand même franchement bon cet album, de l’indus solide, lourd, assez grandiloquent, mené tambours battants par deux voix de sexe différent, et des membres disjonctés au look très spécial, à grands renforts de peintures fluo, remplissant les salles aussi bien en France qu’en Allemagne ou en Suisse… Nous étions donc en droit de nous attendre à quelque chose de vraiment phénoménal en guise de relève. Gore Baby Gore! incarne cette relève, bien qu’il s’avère être plus une confirmation qu’une véritable évolution.

Tout ce qui fait le charme de Punish Yourself est encore bien là : deux voix parfaitement complémentaires, des samples en pagaille, une fusion metal-electro parfaitement maîtrisée… Trent Reznor ne ferait pas mieux niveau production. Le premier titre, Come On Come On, qui succède à l’intro XX (Judgment), plante un décor qu’on connaît déjà, et on se retrouve très vite en terrain connu pour peu qu’on connaisse suffisamment le groupe. Dans le cas contraire, vous risquez peut être d’être surpris, surpris par cette personnalité tellement affirmée. Car PY n’en est plus au stade de petite formation locale, et leur musique de bonne facture est loin de faire pale figure face aux grands noms américains.

Ce qui différencie Gore Baby Gore! de Sexplosive Locomotive, sans pour autant lui permettre de surpasser ce dernier, c’est avant tout son excellente variété au niveau des styles et des influences. Quelques invités, parmi lesquelles Candice, chanteuse du groupe de frenchcore Eths, qui frôle les vocaux black sur Dead-White Skin, JL De Meyer de Front 242 et son chant sinistre sur le très étrange Voodoo Virus (qui n’est pas sans rappeler le titre They Don’t Want You), ou encore un certain Cyril Laurent qui viendra égailler trois titres de cet album avec son saxophone contribueront à ajouter quelques couleurs à la palette de Punish Yourself.

Mais ces invités ne seront pas la seule surprise de cet album. Curieusement ce sont les titres les plus éléctro que l’on retiendra de manière vraiment particulière. Ainsi l’extraordinaire Worms et le très bizarre Doctor Doom intriguent et incitent à une écoute curieuse et même avide. Sans pour autant être complexes, ses titres sont d’une grande richesse (Worms en particulier) et ont un potentiel expérimental certain. D’autres, plus classiques, comme The Dexedrine Ritual, laissent eux aussi baba par le biais d’influences assez inattendues (que ce soit grâce au chant assez indescriptible sur les couplets ou au solo de guitare final). Tout cela donne naissance à des titres très bons, et tous égaux en qualité comme en intérêt.

Je pourrais néanmoins reprocher à Punish Yourself d’avoir perdu son sens du monumental (comme sur CNN War ou Primitive sur le LP précédent), et, dans une moindre mesure, son esprit morbide et sinistre (Primitive, encore une fois, ou encore Gimme Cocaine et They Don’t Want You), au profit d’un ensemble plus touffu et plus expérimental, qui surprend plus mais captive un peu moins… M’enfin ce n’est pas une raison pour bouder son plaisir, et que les fans se rassurent, Gore Baby Gore! est bien dans la lignée de Sexplosive Locomotive.

Un bon album donc, qui est, je le répète, plus une confirmation qu’une évolution par rapport à la galette précédente. Il fait partie du nouveau chapitre ouvert par Sexplosive Locomotive et contribuera à pousser Punish Yourself toujours plus loin, séduisant un public certainement un peu plus varié. Les invités apportent une fraîcheur bienvenue à l’ensemble, et les nouvelles influences, à la fois plus éléctro et plus rock’n’roll, font de ce quatrième LP une œuvre complète, variée, et homogène… Une sortie française à ne pas louper, donc.
The Voodoo Gun Night Live

2) "The Voodoo Gun Night Live"

Quelle bonne idée de fournir ce DVD en compagnie de l’album ! Enfin un témoignage du jeu de scène si particulier de Punish Yourself ! Si vous aimez les groupes aux styles spéciaux et au comportement provoquant ce live risque fort de vous plaire ! Peintures phosphorescentes, connotations sexuelles en pagaille, baguettes fluorescentes, grille séparant le groupe du public, percu lorsqu’une seule guitare est nécessaire… Ya pas à dire, on ne risque pas de s’ennuyer !

D’autant plus que le son est très bon et que l’image, bien que de qualité moyenne, et servie par un nombre important de plans, le groupe ayant été filmé en de nombreux endroits sous des angles réellement différents les uns des autres. Quelle riche idée de commencer par l’excellent Primitive (Groupie Girl étant une intro, je précise) ! Les 4 membres sont au sommet de leur forme, les deux gratteux reprenant en cœur les refrains avec un VX surexcité… Le son lourd et grave si caractéristique de la formation frenchie est parfaitement retranscris, et les voix livrées telles qu’elles limitent le côté réplique-exacte-des-version-studios auquel on a droit avec bon nombre de groupes à l’heure actuelle… Il est cependant dommage que les voix soient aussi peu audibles lors des passages les plus saturés...

La set-liste est par ailleurs vraiment excellente ! Tous les titres de Sexplosive Locomotive, à l’exception de T4 Song (et du court instru Eastern Western) sont présents, entrecoupés des meilleurs morceaux des deux premiers albums (extase total sur Suck My TV et Sation) et même de deux titres de Gore Baby Gore! (Worms et Come On Come On), qui sortira pourtant presque un an après ce concert ! Une heure et quart de pur délire, l’enthousiasme des membres contaminant rapidement le public qui finit par grimper les grilles !

Punish Yourself nous prouve ainsi qu’on peut faire un très bon DVD live avec de petits moyens. Bien plus qu’un bonus, c’est une véritable seconde partie de ce pack album + DVD !




Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Vx 'cheerleader' 69 (chant)
- Miss Z (chant, guitare & percussions)
- P-rlox (guitare & chant)
- X.av (batterie)


1. Xx (judgment)
2. Come On Come On
3. Dead-white Skin
4. Mothra Lady
5. The Dexedrine Ritual
6. Xvi (the Tower)
7. Sister Apocalypse
8. Worms
9. Viii (strenght)
10. Gun
11. Las Vegas 2060's
12. Voodoo Virus
13. Doctor Doom
- Dvd - The Voodoo Gun Night Live
14. Groupie Girl
15. Primitive
16. Suck My Tv
17. See Ya Later Alligator
18. Rock'n'roll Machine
19. Come On Come On
20. Gay Boys In Bondage
21. Gimme Cocaine
22. Enter Me Now
23. Cnn War
24. Worms
25. Station
26. Holy Trinh Thi
27. Nightclub
28. Shadowsteelplastic
29. The Don't Want You
30. Sexy
31. Usd
32. No One To Talk With



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod